Ennahdha prêt à céder les portefeuilles de souveraineté : les islamistes reculent-ils en Tunisie ?

Les islamistes tunisiens ont annoncé, mercredi, céder les ministères de souveraineté à des indépendants, acceptant ainsi une revendication clé de la classe politique et ouvrant la voie à la mise en place d'un nouveau gouvernement pour sortir le pays d'une profonde crise. «Nous confirmons la neutralisation des quatre ministères de souveraineté, le ministère de l'Intérieur y compris sera sous une personnalité hors des partis politiques», a déclaré Rached Ghannouchi, le chef d'Ennahdha, à l'antenne de la radio privée Kalima. Selon lui, l'annonce du nouveau gouvernement pourrait dès lors intervenir «à la fin de la semaine». Actuellement, Ennahdha dirige les ministères de l'Intérieur, de la Justice et des Affaires étrangères. Le quatrième, celui de la Défense, est contrôlé par un indépendant, Abdelkarim Zbidi, en fonction depuis janvier 2011, et le mouvement de contestation qui a fait chuter le régime de Zine El-Abidine Ben Ali. Le parti islamiste, après avoir longtemps résisté, cède ainsi à une revendication de la quasi-totalité de l'opposition et de ses partenaires «laïques» au gouvernement, Ettakatol et le Congrès pour la République (CPR) du président Moncef Marzouki. «Nous voyons que c'est dans l'intérêt de la Tunisie que le gouvernement, dans la période transitoire et pour la période à venir, réunisse les islamistes et les laïcs (…) même si nous sommes majoritaires», a encore dit M. Ghannouchi. Il est clair que cette concession tactique du mouvement islamiste, au pouvoir depuis octobre 2011, est destinée à juguler le puissant mouvement de contestation qui commençait à monter dans la société et qui a culminé lors de l’assassinat du leader politique de gauche, Chokri Belaïd, le 6 février dernier. Tous les segments de l’opposition s’étaient ligués contre l’ordre islamiste qui, de l’avis unanime des observateurs, a encouragé les courants fondamentalistes les plus radicaux. Or, sur le fond, Ennahdha détient les principaux leviers du pouvoir, avec la nomination d’un «faucon» du mouvement, Ali Larayedh, ancien ministre de l’intérieur, à la tête du nouveau gouvernement, dont la mission principale se limiterait officiellement à gérer une période de transition, mais qui, dans les faits, s’attellera à mettre en œuvre les orientations que va adopter, bientôt, l’Assemblée constituante, qui reste dominée par les islamistes.
R. Mahmoudi
 

Comment (16)

    bilal
    28 février 2013 - 19 h 59 min

    Par [email protected]
    Merci pour

    Par [email protected]
    Merci pour l’hommage rendu a mon père (que dieu lui accorde sa miséricorde) collecteur de fond FLN a Paris. Mais j’ai espoir et au delà des nos divergences politique-car il doit y en avoir et c’est plus sain- je tenais a ce que mon témoignage soit clair et sans ambiguïté. Oui certain aiment l’Algérie sans contre partie et sans attendre aucune reconnaissance ni gloire.
    Un combat emprunt et nourri par des personnages illustre de l’histoire Algérienne .Humble et avec mes petits moyens d’essayé d’être a la hauteur de leur sacrifice.
    Hassiba Ben Bouali n’avait que 18 ans, a cette âge les jeunes filles rêvaient d’être marié et bien elle non !!! Elle a choisi de laisser sa propre vie et de donner l’exemple de l’abnégation et de nous laissez un héritage pour les générations futures. Il me serait impossible de vivre et de me regarder en face d’une glace, si j’oubliais les cris et les souffrances des voix intérieures qui me soufflerait » Tu es un vendu, tu nos a vendu nous et notre combat »

    Amina
    28 février 2013 - 18 h 18 min

    L’émir du Qatar et son ami de
    L’émir du Qatar et son ami de Sarkozy ont concocté un coup monté contre feu colonel Gadhafi.
    En réalité, ce fut surtout le vœux de l’émir du Qatar de vouloir voir Gadhafi assassiné et son pays détruit grâce à l’argent du Qatar, encore ce Qatar qui faute de ne pas pouvoir avoir une armée et une population qui l’auraient obligé de garder les denier de l’état pour une population et pour son armée sachant que toute nation qui se respecte, le plus grand budget est celui de l’armée, la défense nationale puis vient ensuite l’éducation nationale puis en 3eme position, les autre secteur économique. Le Qatar n’a presque pas de population et son armée inexistante. A défaut, le pseudo-pays nommé le Qatar qui veut dire en arabe goutte, gouttelette représente bien ce pays et sa petitesse. Il a un gisement de gaz certes, mais un gisement inextensible en superficie et il n’est pas possible d’étendre cette superficie sans envahir les pays voisin. Le Qatar est un pays éphémère à la température insupportable dés le mois de mars. Alors notre émir rêve pour lui et pour sa progéniture d’un vrai pays au pâturage verdoyant, à la population avec une histoire et une mémoire et aussi un passé et une civilisation aussi lointaine soit-elle. Notre émir a du gaz, certes, mais pas d’armée, pas d’habitants pérenne à part quelques princes descend ants de brigand détrousseurs de pèlerins et faisant dans l’esclavagisme. Leurs descendants anoblis par les britishs et British Petrlium sont restés sur ce même modèle en ajoutant quelques billet de philanthropie pour des esclaves parfois enfants venus du Bengladesh et des Indes, des philippines.
    Alors à défaut d’un peuple et d’une armée, l’émir du Qatar en quelque sorte parricide et futur Calife de l’empire qui s’étendrait de Damas et peut être même de Bagdad, ou plutot de Damas car avec l’aide des amerloques et de l’UE qui n’ont pas changé d’un iota depuis les accords de Sykes et Picot, notre future Calife de Damas a installé sur le peu de kilomètre carré de son campus car on ne peut appeler ça un pays, une nation, notre Calife Khalifa2 a installé une grande base américaine pour observer et surveiller l’ours russe et le géant chinois mais aussi la grande Perse avec tous ses savants, ce pays qui n’achète pas des footeux avec leur slip, mais des savant de l’atome, des savant de l’aéronautique.
    Notre émir et future Calife de Damas et de Bagdad a une idée lumineuse. Avoir une armée, une armée authentique, une sorte de légion étrangère à qui on miroiterait le paradis et beaucoup d’argent pour les chefs qui trahissent leur pays et se mettraient au service du Qatar.
    Notre émir future Calife de Bagdad et de Damas(Syrie) puis peut être de Carballaa(Irak) jusqu’au rivage de Sebta(Maroc) veut aller plus loin que Tarik Ibnou Zyad et même faire mieux que le Grand Saladin, ce Kurde qui a arraché Jerusalem aux croisés. Notre macaque se croit plus intelligent et plus fort que Tarik et Saladin réunis. Il a conquis déjà Jerusalem pendant sa visite de Tel Aviv où il a rencontré dans des salons feutré Tzipy Livni, cet ex ministre de la guerre qui a lancé le bombardement de Gazza à partir du Caire. Notre Emir, futur Calife de Bagdad et de Damas jusqu’à Sebta a déjà conquis la France grâce au PSG. Il a vaincu l’OM et a conquis Marseille comme Hanibal au temps de Carthage. Ah, il reste Rome, Rome. Comment faire pour acheter un club de footeux camé italien. Ah , on verra comme aurait dit sego devant le nabot. On verra. Un des conseiller de la couronne d’Angleterre lui soufflera l’idée. Ah notre future Calife de Bagdad et de Damas ira loin. A défaut de ne pas pu confisquer les printemps arabe, il vient de s’offrir le printemps Paris Haussman. Ah notre émir future Calife de Damas a tout acheté . Il est entré dans l’histoire.
    Avant lui, les saoudiens ont tout essayé avec ce peuple de barbaes berberes qui ne se laisse pas marche sur les pieds. Avant lui, les vautour de Saoud, brigands comme lui, initiateur des accord de Sykes et Picot ont envoyé d’envoyé des horde de mercenaires en Algerie, ce pays barbare et berbère. Ils ont échoué. Les barbare sont recalcitrants, sauvage, barbare, tellement barbare qu’ils ont fini pa les jeter à la mer ces djihadiste qui s’ils n’ont pas été tué par l’armée des barbare algerienne, ont été jeté dans le londonistan et pérorent de leur chaine royalement financé par l’emir de Jérusalem, de Damas, de Bagdad en passant par Carthage jusqu’au rivage de Mellila en attendant d’envahir L’Andalousie grace au footeux et au magasins printemps, printemps Haussman en attendant de ravir le printemps arabe. Ah les barbares, les berbères, ce peuple récalcitrant qui refuse toute ingérence… Attendez qu’il vous mette dans son escarcelle, le future Calife de Damas.

    Amina
    28 février 2013 - 15 h 13 min

    @Bilal
    Bravo Bilal…Bravo un

    @Bilal
    Bravo Bilal…Bravo un ùillion et demi de fois pour ce boulot sur le terrain. Tel fils, tel pere apparemment. Un vtai combattant de la justice. Il faut les dissuade à declencher une autre guerre civile. Le peuple algérien a déja donné à cause de cette escroquerie intellectuelle que l’imperialisme nous impose. Rachad est un mouvement financé par le Qatar pour declencher une autre guerre civile. Tarik ramadan est aussi un pion pour le Qatar. Le Qatar paye et veut declencher une aute guerre civile en utilisant la version qui tue qui, eux les assassin du peuple. Cela dit, le changement et la lutte contre la gerontocratie en Algerie sont indispensable mais dans les regles democratique

    bilal
    28 février 2013 - 12 h 49 min

    Anonyme @ bonjour ou Salem ou
    Anonyme @ bonjour ou Salem ou azul.
    Je vis dans le sud de la France. J’ai imprimé a mes frais des flower en Français et en arabe que j’ai distribué dans des boites au lettres pour dénoncer le complot contre l’Algérie et étant animateur dans un centre social, il m’arrive de lancer le débat sur « les printemps arabes » avec toujours pour objet de démontrer l’escroquerie intellectuelle de ces « révolution « . Cela c’est pour le terrain.

    Sur les réseaux sociaux repéré les sites anti algériens comme Kalimadz ou Hoggar.org, créer des groupes sur facebook ,twitter ,youtube ,dailymotion.Quand certaine personne vont manifester a l’ambassade d’Algérie ,les filmez et savoir ce qu’il font dans la vie. Une petite histoire: un algérien en France depuis 10ans était devenue un membre active de Rachad et faisait sa propagande partout et même a la sortie de la mosquée.
    Nous avons cherché à savoir qui il était et on s’est rendu compte qu’il était interdit bancaire, qu’il frauder les aides de l’état Français .Alors sans scrupule nous avons appelez sa femme et nous avons fait pression.Depuis il a disparu de la circulation et dit « je ne fais plus de politique » Il faut manipuler, enfumé, discréditer l’adversaire et surtout mettre a nu leur mensonge.

    C’est du boulot et seul l’amour de l’Algérie me motive. Et puis entre nous mes parents m’ont formé pour cela.
    En 1983 je montais une équipe d’Algérie dans mon quartier et en 1985 j’ai fait une exposition photo qui été refusé par la mairie sur les tortures des algériens par Bigeard. Je n’étais qu’un adolescent (15 ou 16 ans à l’époque) et tout ceci je l’ai fait pour amour de mon pays.

    Surtout éviter de tomber dans les piège de l’ennemi divisant les algériens, qui dans sa diversité culturel voir géographique de Tizou ouzou a Tlemcen et de Alger a Adrar il n’y a que des algériens :
    Mais la guerre a déjà commencé sur les réseaux sociaux et sur le net et nous somme déjà des moudjahidines algériens on combat à notre Façon. Une chose est sur c’est que l’opposition »algérienne « en France » a perdu la bataille des idées et personne, je dis bien personne ne s’attaquera a l’Algérie en France .Donc le boulot en France a été fait.

    Anonyme
    28 février 2013 - 7 h 43 min

    @Par bilal (non vérifié) |
    @Par bilal (non vérifié) | 27. février 2013 – 19:07
    Bonjour Billal
    Tu dis « je travaille à consolider l’esprit et l’unité des algériens a l’étranger notamment en France » çà m’intéresse, tu peux développer ? je suis dans la région parisienne

    00213
    28 février 2013 - 7 h 39 min

    Ennahdha c’est un pas en
    Ennahdha c’est un pas en arrière puis un bond (prochainement) en avant. Je crains qu’il ne manipule les masses pour les envoyer jihadé en Algérie.
    .
    Nos dignes chouhadas ont pris le maquis pour combattre.
    Mais le combat de leurs enfants se fera d’abord sur internet. (eh oui les temps changent)
    Ce qui est remarquable et que je n’ai pu observer dans aucun peuple au monde, c’est la capacité de mobilisation des algériens pour leur patrie.
    Chaque jour nous sommes de plus en plus nombreux à résister à la vague déferlante de l’impérialisme et du sionisme.
    .
    MOBILISEZ VOUS SUR TOUS LES SITES ET RÉSEAUX QUI DIFFAMENT LE PAYS ET VEULENT LE MENER A LA DESTRUCTION !!!!
    .
    00213 au service des vrais algériens

    bilal
    28 février 2013 - 1 h 04 min

    X @
    Il est toujours bon de

    X @
    Il est toujours bon de rappelez que sous somme pas simplement mue par l’appât de gain et que l’Amour de l’Algérie n’a pas de prix.

    Croyez moi quand vous rencontrez des hommes « algériens » vous étiqueter comme telle, c’est parce que la faiblesse de leur argument laisse a désiré.

    J’ai un très un grand respect pour ceux qui veille sur la sécurité nationale.

    X man
    27 février 2013 - 21 h 40 min

    Par bilal (non vérifié) | 27.
    Par bilal (non vérifié) | 27. février 2013 – 19:07

    (Je tiens à le dire pour éviter des accusations calomnieuse et malsaine qui me traiteront d’agent de l’état ou travaillant pour la DRS)

    Qui y a t il de mal de travailler dans les rangs de la D.R.S ?
    Ça me rappelle Hollywood qui souvent dans des films dits western , montrait les indiens comme des barbares et sauvages sans culture alors qu ils sont les damnes et ce sont eux les véritables américains.

    Au contraire , c est tout a ton honneur de travailler dans le D.R.S

    Tahia Bladi DZAIR , Tahia DRS et Tahia tous ceux qui portent la casquette y compris le facteur .

    Amina
    27 février 2013 - 20 h 43 min

    Le Qatar détourne des jeunes
    Le Qatar détourne des jeunes filles mineures pour aller servir d’esclave sexuelles au djihadistes d’Enosra en Syrie. Puis à la fin de la video, on voit un homme mourir et au lieu de faire la chahade, l’imam pervers lui demande s’il le mourrant voit deja les houri. Il veut se rincer les yeux, l’imam pervers.
    Le Qatar a chargé une aile dure d’Ennahda de fournir des jeunes filles de 16 ans aux djihadistes d’ElNosra

    https://www.youtube.com/watch?v=j8g1eHsN4xg&feature=player_embedded

    bilal
    27 février 2013 - 18 h 07 min

    Ce qui se passe en Tunisie et
    Ce qui se passe en Tunisie et d’origine algérienne, je m’en contre fiche. Nous devons consolider notre défense et les algériens doivent tôt ou tard choisir le camp de la patrie Algérienne. Quand au islamistes étranger qui nous menacent (l’islam algérien est fondamentalement contre la violence) nous devons faire preuve de fermeté et agir dans l’intérêt suprême de ce pays!!!Pour ma part je travaille à consolider l’esprit et l’unité des algériens a l’étranger notamment en France ou des mouvements comme « Rachad » gagne du terrain .Leur propagande distille des calomnies a l’encontre du gouvernement algérien en les traitants de mécréants. Nous somme dans un combat idéologique et non religieux .Il y a les partisans comme les « islamistes » qui ont pour agenda de détruire les pays qui résistent non a l’islam, mais a une politique concocté par le Qatar et l’Arabie Saoudite.je ne vis pas en Algérie et je n’y suis pas né, mais mes parents ont été des résistants FLN et je me dois de préserver leur combat!!Je n’ai rien à gagner et je n’ai aucun intérêt dans ce pays. (Je tiens à le dire pour éviter des accusations calomnieuse et malsaine qui me traiteront d’agent de l’état ou travaillant pour la DRS)

    Ezzine
    27 février 2013 - 17 h 24 min

    Voilà ce qui arrive lorsqu’un
    Voilà ce qui arrive lorsqu’un responsable politique donné se laisse manipuler par le cabinet noir des hors la loi internationaux. Ghanouchi et Marzouki payent aujourd’hui chacun sa dette respectivement le premier à Madame Londres et le second à Madame la France en contre partie de leurs longs séjours politiques marchandés d’opposants au régime Ben Ali dans ces deux pays européens.
    Ces grands hommes politiques tunisiens issus du « printemps arabes » ne font rien sans l’avis de leurs conseillers britanniques et français sinon ils le payeront très cher.
    Tous comme les salafistes ou wahhabites travestis qui reçoivent les ondes de choc de Madame la CIA par l’intermédiaire des barils de pétroles ou de gaz Qataris et/ou Saoudiens. Ces musulmans naïfs manipulés jusqu’à la moelle épinière croient fermement n’obéir qu’à Dieu pour instaurer sans le savoir une sorte de loi islamique qui leur interdit même d’invoquer la détention par les sionistes de la mosquée Al Aqsa sans alors parler de sa libération.
    Les américains et leurs affidés ont parfaitement raison de craindre pour leur sécurité le réveil brutal de tout ces jeunes qu’ils ont aujourd’hui faussement islamisés et manipulés pour des raisons occultes.
    Un avant-gout se fait déjà sentir en Syrie où un amalgame de serial killer sans foi ni loi de tous les horions est à l’œuvre. Il est malheureusement financé, armé et manipulé par ce cabinet noir de hors la loi internationaux. Ces derniers croient toujours pouvoir les maitriser dans le temps. N’y-t-il pas de risque de les voir un jour se produire et causer des dégâts incalculables là où on s’attend le moins.

    Anonyme
    27 février 2013 - 16 h 29 min

    JE AUCUN DROIT DE METTRE UN
    JE AUCUN DROIT DE METTRE UN AVIS ,SUR CET HYÉNE D’ISLAMO/SIONISTE ,CE SINISTRE GHANNOUCHI,IL PEUT ENCORE VENDRE SA FEMME & ENFANTS AVEC, PUISQUE L’ARMÉE C’EST DÉJÀ FAIT,& DANS QUELQUE TEMPS..IL VA OFFICIALISER LA VENTE AU QUATRE DU RESTE.BREF TANT QU’IL S’APPROCHE PAS DES FRONTIÈRES ALGÉRIENNE 😉 MAIS! S’IL OSE? ALORS LA JE LUI ARRACHÉ SA MISÉRABLE TÊTE AINSI QU’À TOUTES SA FAMILLES

    axelpanzer
    27 février 2013 - 15 h 10 min

    je crois naivement,que si ce
    je crois naivement,que si ce n’était ces dictateurs aux partis uniques ,bolchevisants sur les bords ,on n’aurait jamais eu ces
    opportunistes maffieux d’islamistes sur le dos;je dis maffieux à cause des tentatives des dictateurs de se les ralliers par des comportements qu’on voit actuellement chez nous en algerie!!!

    abdelkader wahrani
    27 février 2013 - 14 h 36 min

    @ nacer gherbi. les
    @ nacer gherbi. les historiens musulmans distinguent trois générations ou nations arabes. les arabes révolus (ou anéantis) al-arab al-bâ´ida. ce sont pour l´essentiel les Âd et les Thamûd, dont trés peu survécurent au chatiment d´Allah. les arabes primitifs : al-arab al-ariba de pur-sang et de pur souche arabe. ce sont les fidéles des prophétes Hûd et de Sâlih,. les arabes assimilés (ou d´adoption) al arab al-mutsa´raba le premier d´entre eux fut Ismaél, le fils aîné d´Abraham (sidna ibrahim).

    baatni
    27 février 2013 - 14 h 06 min

    abbes madani(fis-gia-aqmi
    abbes madani(fis-gia-aqmi ect…… :250 000 MORTS INNOCENTS ALGERIENS) tunisien en puissance peuple tunisien «  »votre sacre degage «  »il faut l utiliser encore une fois avant qu il soit trop tard mes freres !!!!!rabi maakoum

    nacer gherbi
    27 février 2013 - 13 h 34 min

    Mes amis, hier soir je me
    Mes amis, hier soir je me suis rendu compte que les arabes resteront dans cet état jusqu’à la fin des temps, je vais vous dire pourquoi !!!
    Hier soir, j’ai revu le film qui retrace la long et brave histoire de notre prophète, j’ai constaté et j’ai remarqué que l’état d’esprit des arabes n’a pas du tout changé, je crois même que c’est cet esprit du passé qui vit éternellement et qui est l’identité des arabes.
    Dans cette histoire, la venue du prophète chez les arabes est très nuisible, ils n’ont pas voulu accepter un « mot », dieu est seul, pour eux ce mot est une menace qu’il faut effacer ou éradiquer, alors ils ont déclarer la guerre contre ce prophète et ses idées qui viennent du dieu unique.
    Mais que ce passe-il chez les arabes, ils ont proposé d’acheter son silence, ils ont échoué, ils ont déclaré la guerre mais cette fois aussi ils échouent, alors qu’ils auraient pu accepter ce « mot » dieu unique et accepter le prophète et ses idées, ils auraient pu être les premiers bénéfique de cette vision qui est le coran, mais ils sont aveuglés par le pouvoir.
    Si on compare cette époque là et notre époque de 2013, on trouvera que c’est la même idéologie pratiquée, sauf que dans notre époque, il n’y a pas de prophète mais de la démocratie, c’est ce « mot » là qui est devenu une menace pour les arabes de la modernité.
    Autrefois, c’est ceux qui ont accepté le dieu unique et le prophète qui ont des problèmes et des ennuis avec les bénéficiers de l’époque, actuellement c’est les démocrates qui ont des problèmes à la fois avec les bénéficiers de cette époque et les sympathisants du prophète.
    Dès que les dirigeants ont entendu ce « mot » démocratie, ils ont déclaré la guerre aux démocrates, aux défendeurs des droits de l’homme, aux sympathisants de la paix, à toute bougie allumée, c’est le cas dans tout les pays arabes.
    Il y’a aussi les islamistes qui n’ont rien à avoir avec les musulmans ou les sympathisants du prophète, ils sont entré dans le jeu de pouvoir, ils se sont fixé un objectif qui est le pouvoir, ils ont déclaré la guerre contre le pouvoir pour prendre le pouvoir au détriment des démocrates et du peuple.
    A la fin du film, c’est le cas aussi de chaque fin de film, on remarque que c’est toujours la bonne foi qui gagne, importe les circonstances, importe le prix à payer.
    Votre ami, Nacir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.