Trois terroristes impliqués dans l’assassinat de Gourdel éliminés

Gourd.jpg

Le ministre de la Justice et garde des Sceaux, Tayeb Louh, a révélé, aujourd’hui lundi, que parmi les terroristes éliminés la semaine dernière à Médéa se trouvent trois impliqués dans l’assassinat du ressortissant français Hervé Gourdel. «Trois des terroristes abattus récemment par les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) dans la wilaya de Médéa ont été identifiés. Ils faisaient l’objet d’un mandat d’arrêt international dans le cadre de l’affaire du ressortissant français Hervé Gourdel», a indiqué le ministre dans une déclaration à la presse en marge d’une séance plénière à l’Assemblée populaire nationale. Il affirme que «ces trois terroristes s’ajoutent à d’autres éléments abattus et identifiés». Les trois terroristes impliqués dans l’assassinat du guide en haute montagne français sont Serradj Mohamed, Herdafi Mahieddine et Rabie Ayachi, a précisé le garde des Sceaux, selon lequel «l’enquête est toujours en cours et l’identification des autres membres du groupe terroriste se poursuit». Pour rappel, Hervé Gourdel a été assassiné après son enlèvement le 21 septembre dans la région d’Aït Ouabane dans la wilaya de Tizi Ouzou en 2014. Le chef commanditaire de cet assassinat, Gouri Abdelmalek alias Khaled Abou Selmane, qui a fait allégeance à Daech, a été éliminé en décembre 2014 près de la ville de Si Mustapha, à 20 km de Boumerdès. Ce chef terroriste a revendiqué l’assassinat du Français Hervé Gourdel en septembre 2014. Il a été abattu avec l’un de ses acolytes, un certain Mohamed Khelifi, originaire de Boumerdès.

Sonia Baker

Commentaires

    Anonymous
    28 juin 2016 - 17 h 24 min

    le ministre de la justice
    le ministre de la justice porte parole de l’anp !
    on aura tout vu ;
    qui fait quoi ? nul ne le sait en l’absence de pilote ;




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.