L’imam de la sainte mosquée Al-Aqsa d’El-Qods : «Ali Benhadj est un kharidjite maléfique»

Imam Mosquée d'Al-Aqsa
Cheikh Salah-Eddine Abou Arfa. D. R.

Le célèbre imam de la grande mosquée Al-Aqsa d’El-Qods, Salah-Eddine Ibn Ibrahim Abou Arfa, connu pour son éloquence inégalée, mais aussi pour sa grande audace intellectuelle, s’en est pris à l’ex-numéro deux du FIS dissous, Ali Benhadj, en s’employant à démonter, méthodiquement, toutes les pseudo-fetwas que le trublion islamiste algérien avait publiées en 2010, sous forme de manuel, sur les questions liées à la légitimation du pouvoir.

Dans une de ses halqât (cercles de discussion) très suivies par le public et diffusée sur une vidéo de plus d’une heure, Cheikh Salah-Eddine, citant donc Ali Benhadj, comme représentant d’une firqa (parti) et donc d’emblée «n’œuvrant pas pour l’unité des musulmans», récuse tous les arguments avancés par «ce garçon kharidjite» pour justifier, du point de vue religieux, l’hostilité des oulémas contre les gouvernants «jugés despotiques» et le devoir d’appeler à la révolte.

Selon Benhadj, «les prêcheurs de palais et les oulémas maléfiques – »lui-même en est un », dit Cheikh Salah-Eddine – prétendent que tous ceux qui se révoltent contre un gouvernant despote sont considérés comme des kharidjites, ce qui est une chose grave». Il considère que «cela revient à criminaliser certains compagnons (du Prophète QSSL) et de grands disciples» (entendre les disciples de ces mêmes compagnons). Cheikh Salah lui reproche d’en référer à des faits anecdotiques, à des cas marginaux dans l’histoire de l’islam, mais de ne jamais citer le moindre texte coranique ou des hadiths pour argumenter son propos. Dans son auscultation, l’imam d’El-Qods relève des falsifications et des contradictions en série : celle notamment où Benhadj cite Ibn Hanbal, Ibn Messaoud ou Ibn Abbas, comme des partisans d’«al khurûdj» (dissidence) pour les hommes de religion, alors que dans leurs fetwas, d’après Salah-Eddine, ces derniers l’ont explicitement «prohibée» et la considéraient comme une «fitna» (discorde).

Un seul cas, celui de Saïd Ibn Jubayr, dont Cheikh Salah dit qu’il est loin d’être «un saint». Le prêcheur va plus loin, en faisant sienne une citation d’une autre référence, un imam ascétique, Al Fadhil Ibn A’yâdh, disant : «Plutôt soixante ans de tyrannie que le chaos d’une année.» Il explique que le chaos est ce que «nous a promis Abassi Madani en Algérie et ce qui s’est passé en Libye». A tous ces «semeurs de discorde», il reproche de suivre la pensée d’un grand «Dajjâl», nommé Youssef Al-Qardhaoui. (Voir lien de la vidéo ci-dessous).

R. Mahmoudi

Voir vidéo

Comment (19)

    Mohamedz
    1 août 2013 - 22 h 49 min

    Pour les profanes, il faut
    Pour les profanes, il faut savoir que Ali Benhadj est tunisien d’origine (pere tunisien et maman vietnamien qui sont rentres en Algerie en 1962 et a acqui la nationalite algerienne vers 1965). Mon ecrit est verifiable aisement




    0



    0
    bvb
    18 juin 2013 - 18 h 59 min

    parle a israile et votre
    parle a israile et votre prisidon de sahyone et las les algerian et les homme trunqile paffffffffffffffffffff




    0



    0
    jazairi
    10 mai 2013 - 9 h 46 min

    si vous etes juste,alors
    si vous etes juste,alors publier s.v.p mon commentaire que je redis:le fis à gagné les éléctions devant DIEU et le monde entier.Fin de citation.




    0



    0
    El_Arabi_El_Acil
    2 mars 2013 - 9 h 51 min

    Les écrits que je viens de
    Les écrits que je viens de lire ont une part de vérité et certains sont à coté de la plaque.
    Ce que je peux vous dire et confirmer, c’est qu’Ali Belhadj est autant Algérien que nous tous qui vivons sur cette agréable terre.Ceux qui disent qu’il serait Tunisien ou Soudanais ou je ne sais quoi, s’avancent dans un style de fanfaronnade pour faire croire qu’ils savent tout et les autres ne connaissent rien. Ceci est typiquement Algérien.

    Non seulement Ali BelHadj était mon voisin, ses frères et neveux: mes élèves à Ben-Omar(Kouba) et son oncle (Si-Ben-Abdellah : Allah Yerhmouh)était conseiller pédagogique donc mon collègue de longue date.
    Ceci concernant le 1° point.

    Quant à ce qu’il fit lors de la décennie rouge, il est comptable, devant notre créateur, de tous ses actes : bons et mauvais et personne n’y échappe.

    Certains parlent de Djihad au point où nous sommes arrivés de voir qu’UN MOHAMED TUE UN AUTRE MOHAMED AU NOM DE MOHAMED et c’est là, l’impact négatif de l’image de notre Sainte religion au point où le mot Islam est devenu synonyme d’assassin, d’égorgeur , de sang , de crime et toute la panoplie des mots les plus lugubres.
    Ce climat de terreur, nous l’avons vécu en Algérie lors de la décennie rouge et ce même climat est vécu actuellement par nos frères Syriens où les 98% des rebelles (ref.revue Allemande) n’ont rien à avoir ni avec la Syrie ni avec l’Islam.
    C’est sous l’instigation du sinistre Émir du Qatar- après avoir ruiné la Libye- ce sinistre Émir ainsi que le roi de l’Arabie Teyhoudite sont des pantins de l’impérialo-sionisme qui ont tout intérêt à briser, morceler , diviser la grande famille Arabo-Islamique.
    Tout le monde parle et s’agite de l’Ijtihed mais aucun ne s’avance au Djihad concernant la libération de notre chère Palestine : la prunelle de nos yeux.

    Salamou Allahi 3aleykom !




    0



    0
    syriano
    2 mars 2013 - 9 h 00 min

    @Moh et tout ceux qui voit la
    @Moh et tout ceux qui voit la pub
    Moi j’ai pas cette pub,ni aucune pub,tenez telecharger ce petit complement et adieu les pub
    https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/adblock-plus/




    0



    0
    syriano
    2 mars 2013 - 8 h 27 min

    Ce Cheikh,le cheikh
    Ce Cheikh,le cheikh Salah-Eddine Ibn Ibrahim Abou Arfa est authentique.
    Contrairement a la majorité des pdeudos cheikhs qui existe actuelement comme par exemple le démon al Qardaoui,un cheikh au service du dajjal.
    Les paroles ,pour ceux qui le connnaissent, sont remplis de sagesses.D’ailleurs meme lors de l’invasion de la Libye il a dénoncé fortement cette invasion,il a pris partis pour la défense de Kadhafi.En ce qui concerne la Syrie,il dénonce également que les américano sionistes veulent détruire la Syie car la Syrie de Bachar Al Assad est une Syrie résistante face a l’empire.Le lien fort et solide que Bachar Al Assad a avec Hasan Nasralah et Ahmadinejad montre le degré de résistance de la Syrie.Il y a vraimet une résistance que la colonie d’Israel veut absolument détruire.
    Ce Cheikh authentique et le grand Cheikh Imran Husein font la bonne paire pour ceux qui veulent voir un peu de lumiere islamique.




    0



    0
    moh28
    2 mars 2013 - 1 h 09 min

    c’est vrai que cette pub
    c’est vrai que cette pub nejma et moche à vomir!!! on dirait un toxico en plein délire qui fait un boucan pas possible à une heure ou les honnêtes gens dorment! Cette pub nauséabonde est une insulte au savoir vivre ensemble et ne promeut rien de bon. 0/20 + Blâme.




    0



    0
    Anonyme
    1 mars 2013 - 16 h 05 min

    QUESQU’ELLE ATTEND L’ALGÉRIE
    QUESQU’ELLE ATTEND L’ALGÉRIE POUR R’ENOYER CE SINISTRE CAFARD D’ALI BELHADJE DANS SON PAYS D’ORIGINE,QUI EST LE SOUDAN OU TUNISIE? AVEC FEMME & ENFANTS .& POUR LES PSEUDO ISLAMISTES DJEHADISTES {SOIT-DISANT POUR UNE CAUSE NOBLE} J’AI TROUVÉE LÀ SOLUTION À LEURS MISÉRABLES EXISTENCES ,LES ENVOYÉS FAIRE LE VRAIS DJIHAD À TEL AVIV POUR LIBÉRÉ LÀ PALESTINE.PUIS LES AUTRES PSEUDO OPPOSANTS,LES SÉPARÉS EN DEUX GROUPES,LEUR LEADERS LES COLLOQUE EN PSYCHIATRIE, & LEUR TROUPEAU DIRECTION LE FIN FONT DU SAHARA EN ALGÉRIENNE DANS UNE PRISON SUR MESURE




    0



    0
    bilal
    1 mars 2013 - 12 h 35 min

    Salah-Eddine Ibn Ibrahim Abou
    Salah-Eddine Ibn Ibrahim Abou Arfa est un homme plein de lucidité .Que dieu le préserve Amin.

    Ali Belhadj est un internationaliste et quand on l’écoute un Afghan ou pakistanais peut régenter l’Algérie. Voila le programme des ces gens faire de ce pays un Soudan ou un Afghanistan. L’Algérie mérite mieux et mille fois mieux.
    Nous somme musulmans pour la plupart des algériens et ce qui ne le sont pas sont aussi des compatriotes. Relevons le défis ensemble dans ce monde qui change très vite et donnons a l’Algérie sa place dans le concert des nations




    0



    0
    encoremoi
    1 mars 2013 - 12 h 14 min

    @Inspektor Tahar
    Tu raconte

    @Inspektor Tahar
    Tu raconte des salades. Tu souffres d’un manque d’information caractérisé. Vérifie tes sources.

    Ali belhadj n’est pas un algérien. Car aucun algérien ne massacrerai 200 000 autres algériens. ali belhadj n’a lors de la decennie noire montré aucune compassion a l’égard des femmes enceinte éventrées, des bébés rôtis vivant dans des fours….

    pour une fois qu’un imam dit quelque chose d’intelligent on ne peut qu’acquiescer.

    pourquoi ali belhadj n’est pas algérien ?
    Pourquoi Ali Benhadj est une ordure ?
    Pourquoi Ali Benhadj est un imposteur
    Pourquoi Ali Benhadj est un voyou politique?
    pourquoi Ali Benhadj est un sanguinaire?

    Ali Benhadj n’est pas algérien. C’est un tunisien d’origine soudanaise.
    Ali Benhadj est un SNP (sans nom patronymique) particule attribuée par la France aux étranger nés hors d’Algérie.

    l’Algérie a offert un toit , le couvert, un éducation a la famille de belhadj et cette racaille a organisé le massacre systématique de 200 000 algériens. Même son fils est monté puis tué au maquis.
    Le pire c’est qu’ali belhadj et abassi madani et tous les membres fondateurs du FIS, de l’AIS et du GIA n’ont été inquiété ni par le DRS , ni par le justice ou l’armée algérienne.

    il faut destituer immédiatement ali belhadj et toute sa descendance et de la descendance de toute sa famille de la nationalité algérienne, diligenter une enquête et les renvoyer sans oublier un seul individu de cette engeance déchet de l’humanité, en faire des apatrides ou les renvoyer d’oud ils viennent a savoir le soudan.




    0



    0
    Anonyme
    1 mars 2013 - 10 h 59 min

    Question candide : que
    Question candide : que disaient cet homme et / ou ses prédécesseurs et compatriotes lorsque Belhadj menaçait d’exterminer 2 millions d’algeriens?
    C’est facile de prendre position maintenant que Belhadj n est plus rien.
    Que disaient ils quand ce roquet et ses copains égorgeaient nos paysans et assassinaient nos intellectuels?




    0



    0
    salim
    1 mars 2013 - 10 h 59 min

    @Anonyme
    Vous avez raison

    @Anonyme

    Vous avez raison l’ami, cette pub en haut à droite de la page est un message subliminal.C’est ainsi qu’il faut l’interpréter.Il n’a aucun lien avec la téléphonie mobile, ou le mot NEDJMA lui même. Par contre un individus qui court dans la rue avec un tambour, et les gens dorment ou sont chez eux, oui, ici le message est clair.

    NEDJMA, vous nagez en eaux troubles.

    http://www.facebook.com/pages/Le-nouveau-d%C3%A9sordre-mondial/161850650627979?ref=hl




    0



    0
    TARIK-BAB EL OUED
    1 mars 2013 - 10 h 49 min

    @ AP
    THANKS GUYS .I DON’T

    @ AP
    THANKS GUYS .I DON’T THINK THAT « ALI BELHADJ » WILL HAVE ANSWERS AGAINTS THIS, HE WILL TAKE A TICKET TO HELL,I THINK SO………!!!!!!!




    0



    0
    salimechchikh
    1 mars 2013 - 10 h 43 min

    Ali belhadj ne sera jamais un
    Ali belhadj ne sera jamais un imam ou bien un mufti car il représente le mal absolue et c’est l’un qui as donne une mauvaise image de la religion car il a engendre des gens pédés dans les maquis et a cause de nombre malheurs a nos familles algerien ali bekrdj n’est qu’un meurtrie comme tous les gens qui ont cause le désastre a notre peuple et cher patrie il est donc avec les harkis qui ont combattu contre nous ;et le mufti salahediine ibn ibrahim il est des imam rares qui prêche une bonne parole et aussi nous lies avec nos autre frères musulmans et fait la lumières contre les prêcheurs wahhabites qui voulais dire qu’il détient la vérité de l’islam




    0



    0
    axelpanzer
    1 mars 2013 - 10 h 29 min

    Je vais dire une phrase
    Je vais dire une phrase philosophique ,mais sans pretention:notre malheur,nous musulmans ,c’est que avec l’islam on n’a pas encore la civilisation qui va avec! nous avons beaucoup de pain sur la planche pour quelques siecles encore!!!




    0



    0
    Inspektor Tahar
    1 mars 2013 - 10 h 11 min

    L’imam de la sainte mosquée
    L’imam de la sainte mosquée Al-Aqsa d’El-Qods : «Ali Benhadj est un kharidjite maléfique»….Avec tous les malheurs qu’il a apporte au peuple algérien pendant plus d une décennie
    Ali Benhadj fait parti encore de la société algérienne….Le célèbre imam de la grande mosquée Al-Aqsa d’El-Qods, Salah-Eddine Ibn Ibrahim Abou Arfamet en garde ses citoyens en Palestine alors que chez nous il passe encore pour un héros parmi une certaine classe de notre population….! quoi penser…?




    0



    0
    Mansour
    1 mars 2013 - 9 h 01 min

    Je me demande ce qui se
    Je me demande ce qui se serait passé si l’Armée algérienne n’avait pas pris ses responsabilités en janvier 1992 pour déjouer le complot destiné à la destruction de ce qui restait de l’Algérie républicaine.Mais les salafistes qui oeuvrent en réalité pour leurs maîtres occidentaux par l’intermédiaire du wahabisme afin de transformer nos contrées riches en matières premières en un vaste marché pour écouler leurs produits finis bas de gamme et surtout leurs armes de guerre.Mais ces gens là aussi fourbes et intelligents qu’ils soient,ont plusieurs fers au feu et un plan B est toujours prévu pour que leurs intérêts s’en sortent toujours à bon compte.En assassinant et en kidnappant les étrangers c’est l’isolement du pays garanti sans parler des élites qui fuient le pays et mettre leurs compétences au service de pays plus sûrs.Combien ces 21 ans de terrorisme ont coûté à l’Algérie,Madani et Benhadj montrent encore leurs sales gueules alors qu’ils devraient s’ils ont encore un peu de dignité demander pardon au peuple algérien et se cacher.




    0



    0
    Anonyme
    1 mars 2013 - 8 h 40 min

    faut arreter la pub muette de
    faut arreter la pub muette de nejma en haut et a droite de la page AP, le type qui tournoie comme un delirant avec son tambour dans les rues d’alger c’est vraiment flippant




    0



    0
    00213
    1 mars 2013 - 7 h 31 min

    J’ai regardé quelques dars de
    J’ai regardé quelques dars de ce cheikh et je témoignerai lors de notre dernier rassemblement devant l’Éternel que :
    « Salah-Eddine Ibn Ibrahim Abou Arfa est un homme qui a œuvré pour le bien de la oumma et de l’humanité. »




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.