Le double message

Le chef de l’Etat veut à tout prix se rattraper, en multipliant les déclarations chantant les louanges de l’ANP. Ainsi, après les premiers messages, quelque peu obliques qu’il avait fait lire à des occasions différentes, il préfère s’adresser cette fois-ci directement aux troupes, par l’intermédiaire de la revue El-Djeïch, par un message destiné aussi à l’opinion publique. Il veut faire désormais de la bataille de Tiguentourine le point d’orgue d’une nouvelle stratégie de défense, mettant la sécurité nationale comme une priorité nationale, et appelant de fait l’armée à jouer un rôle prépondérant dans le maintien de la stabilité et de la cohésion nationales. Dans un précédent message, adressé à l’occasion de l’anniversaire du 24 Février, Bouteflika avait mis en garde contre les dangers qui proviendraient de notre voisinage direct, pris dans un horrible tourbillon de violence et de désintégration. Plus politiquement, dans cet appel au renforcement du rôle des forces de sécurité dans cette conjoncture régionale trouble, le chef de l’Etat suggérerait implicitement une unité des rangs à l’intérieur du pays, une consolidation du «front interne», pour ne permettre aucune fracture (les mouvements de contestation sociale peuvent en être une, mais aussi les accès de violence ethnique à Ghardaïa ou Tinzaouatine) susceptible de rendre notre sécurité vulnérable. Subrepticement, son message s’adresserait aussi aux décideurs militaires pour soutenir une démarche devant amener à approuver un nouveau mandat pour le Président, «seul garant de la continuité et donc de la stabilité». Chose que Bouteflika a, jusqu’ici, évité d’évoquer directement, mais sur quoi il est appelé, tôt ou tard, à se prononcer. A une année de l’élection présidentielle, ce n’est pas trop tôt…
R. Mahmoudi
 

Comment (13)

    Anonyme
    5 mars 2013 - 18 h 25 min

    TOZZ!!!!Boutef tient les cles
    TOZZ!!!!Boutef tient les cles des 470mlliards de $ deposes aux Etats-unis….En ALGERIE,il n;ya pas de stabilite ou de qques choses de vivable…130 ans de colonisations franzouches+50 ans de colonisations de la pire race jamais connue…F.L.N./A.L.N….




    0



    0
    axelpanzer
    5 mars 2013 - 13 h 24 min

    o clan de boutef
    o clan de boutef preparez-vous à la debacle,lorsque les trompettes retentirons ,dans ce bas monde tout a une fin et la votre est proche in chaa allah!!!!




    0



    0
    syriano
    5 mars 2013 - 9 h 15 min

    @Brahim Haddou
    Si tous les

    @Brahim Haddou
    Si tous les algeriens etaient comme toi,un patriote authentique,personne ne pourrai atteindre l’Algerie.
    Toute les armées du monde s’ecrouleraient devant notre mere patrie.
    On serait plus redoutable que le Vietnam.
    Malheureusement ce n’est pas le cas.
    Tu sais,c’est tabou mais, meme a l’epoque de l’Algerie francaise certains algeriens préféré que la france reste en algerie,des harkis on en a eu et malheureusement on en a toujours
    mahasalama akhi




    0



    0
    axelpanzer
    4 mars 2013 - 20 h 45 min

    @rahim bhaddou:la démocratie
    @rahim bhaddou:la démocratie c’est celle qui ne triture pas une constitution pour se tailler des loi sur mesure;et une armée ,c’est celle qui protege cette constitution!!quand à l’anonyme qui ne vit pas en algerie,meditez ce proverbe:Ne ressent la brulure des braises que celui qui marche dessus!!!




    0



    0
    abdelkader wahrani
    4 mars 2013 - 19 h 48 min

    certains journaux et sites
    certains journaux et sites sont vraiment des traitres a la nation? la ou il y a la concorde, on me la zizanie, la ou il y a l´éducation aux valeurs nobles on impose l´ignorence,le mensonge, la propagande criminelle, l´intolérance…, la ou il y a le dialogue, la paix le bon vivre emsemble, on instale le racisme,tribalisme,clanisme,régionalisme, la haine, le conflit dans le pays. vive le président Bouteflika, vive notre veillante ANP, vive DRS,vive le peuple algerien, vive le drapeau national vert blanc seignant l´étoile et le croissant rouge, symbole de la dignité,de la liberté de la nation, de l´indépendance… gloire a nos glorieux valeureux martyrs qui nous ont liberés de l´esclavagisme des odieux criminels colonialistes francais aux allures fascistes.




    0



    0
    Anonyme
    4 mars 2013 - 15 h 06 min

    monsieur mahmoudi, je trouve
    monsieur mahmoudi, je trouve votre article louche??. j’espère que les algériens soutiennent le président bouteflika,pour un quatrième mandat,pour la simple raison qu’ilest le ciment de l’unité et la souveraineté de l’algérie,à ma connaissance aucun hommes politique en algérie,et même dans le monde arabe ou africains,ne lui arrive à la cheville.ben pour qu’il n’y’aura de mal entendu..je suis pas né..et je vie pas en algérie en plus d’origine kabyle,alors ça veut dire..je soutien le président bouteflika simplement par patriotisme..




    0



    0
    Brahim Haddou
    4 mars 2013 - 14 h 49 min

    pourquoi la presse continue à
    pourquoi la presse continue à s’adonner à la spéculation, alors que Bouteflika avait dit clairement dans son discours de Setif l’an dernier (qui restera dans les annales) qu’il ne se répresentera? monsieur rahmoudi veuillez cesser cette propagande, même s’il nest peut etre pas intentionnel, cette propagande de dire que l’armée veut pousser le président de la république à un quatrième mandat.L’ANP est une institution impartiale et démocratique, car elle est composée de militaires issus du peuple, car l’ANP es imbue des valeurs de Novembre 1954.contrairement à ce que martèle la propagande anti algerienne dénigrant l’ANP, ce n’est pas l’armée qui a décidé que boutef brique un troisieme mandat, c’est le peuple algerien qui a réclamé que boutef poursuive son travail et c’est le peuple qui l’a réélu. la propagande des pseudos connaisseurs de l’algerie qu’ils soient algeriens ou etrangers: »l’armée a décidé que bouteflika soit reconduit en 2009, parce qu’ils n’avaint trouvés personne pour lui succédder ».quelle ineptie! la vérité, est que c’est le peuple algerien qui a décidé que bouteflika reste au pouvoir afin de continuer à mener le pays à bon port, le peuple a democratiquement réélu bouteflika, car il estimait en 2009, que Bouteflika etait à ce moment là le seul à qui il devait renouveller sa confiance.c’est le peuple qui avait estimé qu’il n’y avait à ce moment là personne de credible pour remplacer boutef, et non l’armée.alors nous avions décidés de reconduire bouteflika et en en même temps pour le remercier de son bilan ultra positif.

    vive l’algerie
    vive boutef
    vive l’anp
    vive le drs
    et même si par surprise, boutef décidait d’être de nouveau candidat à sa succesion, ca ne pourait que nous rejouir et nous voterons de nouveau majoritairement pour lui.




    0



    0
    Brahim Haddou
    4 mars 2013 - 14 h 31 min

    Monsieur Rahmoudi, vous devez
    Monsieur Rahmoudi, vous devez vous mettre à jour et ne pas débiter des rengaines agacantes, qui n’ont plus lieu d’être. la rengaine « decideurss militaires ».Non Monsieur Rahmoudi, les militaires ne sont pas les décideurs, c’est Bouteflika le maître qui détient les clés du pays, alors de grâce ne débitez pas cette rengaine anti-algerienne fabriquée par les propagandistes ani-algeriens.nous peuple algerien, ne tolérons pas que le discredit sot jeté sur la meilleure institution du peuple, la valeureuse ANP, avec le DRS etc.et le terme « regime » que ce soit militaire ou civil, le terme « regime algerien », »pouvoir algerien », « systeme algerien » n’a pas lieu d’être, car l’Algerie n’est pas une dictature et ne le sera jamais ».nos dirigeants sont legitimes et nos militaires sont legitimes.ALORS FOUTEZ LA PAIX AUX MILITAIRES,A CE QUE VOUS APPELEZ « DECIDEURS ».




    0



    0
    Anonyme
    4 mars 2013 - 14 h 00 min

    Etrangement cet article est
    Etrangement cet article est semblable a ceux d’ELWATAN le relais des AFP et partisant du tout negatif.
    Je ne dis pas que le president est intouchable, et je ne confond pas sa personne avec l’Etat Algerien. Mais c’est un artcile vide plein de sous entendus.
    Faites-nous un artcile qui dit clairement NON a un 4ieme mandat pour la simple raiosn que c’est ridicule. Mais n’accuser pas le president a vide en inventant des calculs-politiciens avec l’ANP. Un peu de dosage intellectuel et lucide SVP AP (…)




    0



    0
    Anonyme
    4 mars 2013 - 13 h 56 min

    Bouteflika est le president
    Bouteflika est le president de la republique Algerienne. Il a fait beacoup de chose correctement et d’autres NON. C’est la preuve que c’est un humain. Et sans aucun doute a 100% il ne va jamais y avoir de 4 ieme mandat cela releve de la debilite.
    Le president qui dans son premier mandat innoguraot meme les lycees et et les polycliniques, pour dire kil ne ratte aucune occasion pour une visibilite (et c son drtoi le plus absolu)), ne peut pas ratter de ce deplacer a Tiguentourine ou de faire un discourt fort a la hauteur de l’exploit de ANP. Il ne peut pas le faire car il est vieux. pas fort physiquement pour crier haut et fort …. c tres simpliste comme analyse mais c’est aussi tres vrai. Bouteflika est un fin calculateur, et sur ce point il a raison.




    0



    0
    Axelpanzer
    4 mars 2013 - 11 h 40 min

    nous savons que le
    nous savons que le « president »est le seul à s’aimer vraiment,il vient de se rappeler que c’est avec le spectre de la sécurité qu’il a gouverné jusqu’ici,tout en agitant une carotte aux islamistes en les victimisant d’avoir été violonté par l’armée
    en interrompant le processus éléctoral,ils y tienne à la carotte,les islamos,et boutef est actuellement piégé!!!il ne reste qu’une seule solution à l’armée c’est de le déloger définitivement de sa crete!!!je trouve ses declarations à repetition en direction de l’armée relever beaucoup plus d’une sénelité avérée!!!




    0



    0
    syriano
    4 mars 2013 - 10 h 35 min

    Le président Bouteflika a
    Le président Bouteflika a totalement raison d’agir de la sorte.
    Oui, Vive Bouteflika pour un 4 eme mandat inshaallah
    Bouteflika,garant de la stabilité national a toute les légitimités(historique et geopolitique) de poursuivre sa continuité politique
    Il nous a déja sauvé de la decennie noir,je lui donne toute ma confiance pour sauver notre mere patrie des américano sionistes qui veulent notre peau.
    Que Dieu(swt)lui donne la santé




    0



    0
    Légitimité, vérité, honnêteté.
    4 mars 2013 - 10 h 27 min

    Le chef de l’état est
    Le chef de l’état est commandant en chef des armées.
    L’ANP obéit à ses ordres en vertu de la constitution.

    Les insinuations de cet article ne servent ni la nation algérienne, ni le peuple Algérien, ni les institutions de la république, ni l’ANP, ni la vérité.

    Le chef de l’état à toujours refusé de réagir à chaud à des actes terroristes, car l’état algérien ne doit jamais faire de publicité aux terroristes ni réagir de façon émotive à leurs actions sans lendemain.
    De ce point de vue, le président est dans un rôle qui lui sied, et il est respectueux d’une doctrine étatique qui continuera à être en vigueur qu’elle que soit la personne qui occupe la fonction présidentielle.

    Le reste sont des rumeurs de Tayabates Al Hammam.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.