Le grand bluff

Ce qui apparaissait comme une décision sage et courageuse du gouvernement de mettre fin à l’anarchie dans le domaine du commerce s’est avéré un flop. La campagne d’envergure lancée il y a une année pour éradiquer les marchés informels qui polluent le paysage et causent des pertes énormes au Trésor public n’était qu’un coup de bluff de la part d’un gouvernement incapable de mettre en pratique de façon pérenne ses propres décisions. Cette vaste campagne de démantèlement des marchés anarchiques avait, dès son lancement, suscité moult interrogations, notamment celles relatives au marché noir des devises du square Port-Saïd qui n’avait pas été «inquiété». Le ministre de l’Intérieur s’était même autorisé un écart en avouant à demi-mot que l’Etat n’était pas en mesure de s’attaquer à ce gros morceau. Menée manu militari, l’opération d’éradication des marchés parallèles devait, avant tout, réhabiliter l’autorité de la puissance publique et redonner confiance au citoyen, à un moment où l’Etat fait de plus en plus preuve d’inertie devant la multiplication des fléaux sociaux, dont le commerce informel qui n’a pas cessé de grandir au fil des ans. Les doutes quant au sérieux des pouvoir publics de mener à terme cette politique d’assainissement de l’activité commerciale dans le pays se sont confirmés. Les étals désordonnés et sales des vendeurs hors-la-loi reviennent de plus belle, sans que l’administration locale puisse faire quoi que ce soit pour les déloger de nouveau, après qu’elle eut fait preuve d’une incapacité totale à trouver des solutions de rechange à ces milliers de citoyens qui s’adonnent à cette activité nuisible.
Lina S.
 

Comment (3)

    Lemajd
    9 mars 2013 - 15 h 20 min

    Vous avez raison M. Anonyme
    Vous avez raison M. Anonyme mais je pense que le drame de notre pays c’est qu’au moment où on est arrivé à acheter des places au senat ,à l’APN et au gouvernement ,tout s’ecroule.Avant s’etait les dg,pdg,apc.apw,dairas et de tps en tps wali mais maintenant la « schkara » est arrive au sommet ,alors comment voulez vous faire appliquer la loi ,et par qui ? Enfin un grand debat national s’impose sur le type de Societe que nous voulons.Mais courage car je pense qu’avec l’aide de Dieu nous survivrons a ces vautours.




    0



    0
    Anonyme
    9 mars 2013 - 11 h 50 min

    Ce que j’ai du mal a
    Ce que j’ai du mal a comprendre ,c’est que des que vous prenez un maghrébin et que vous le mettez en Europe il respecte les règles par contre quand il est dans son propre pays il en a rien a battre. J’habite une ville de 70 000 habitants et ils a quatre ou cinq agent municipaux pour s’occuper de toute la gestion extérieur et de l’entretient de la ville alors qu’ils devraient être 10 fois plus nombreux(par contre ils sont a vingt a tamponner des documents qui date des années 60). Se sont les APC qui devraient en toute logique s’occuper de la gestion de la ville, aménager une place au marché avec un emplacement que le commerçant doit réserver et acheter chaque semaine. Un gouvernement incapable de donner des consignes clair a ces APC devrait en toute logique renoncer a un quatrième mandats parce que celui-ci risque bien d’être celui de trop.




    0



    0
    axelpanzer
    9 mars 2013 - 10 h 29 min

    si c’est vraiment le
    si c’est vraiment le cas,c’est la confirmation officielle que boutef va se representer pour un quatrieme mandat à notre grand malheur!!!!!!




    0



    0

Les commentaires sont fermés.