Ben Salmane et l’UMA

MBS héritier
Le roi Abdulaziz Ben Salmane et son fils Mohammed. D. R.

Par R. Mahmoudi – Si rien n’a encore filtré des objectifs officiels de la prochaine visite du prince héritier d’Arabie Saoudite en Algérie, inscrite dans le cadre d’une tournée qui le mènera dans six pays arabes, un tel déplacement de l’homme fort de Riyad ne devrait pas se limiter à une présence symbolique visant à soigner une image gravement ternie par le scandale de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

Si le tapage médiatique qui l’accompagne d’ores et déjà – avec une campagne enragée sur les réseaux sociaux appelant à refuser de l’accueillir à Alger – empêche d’entrevoir d’autres enjeux, il n’en demeure pas moins que cette visite de Mohammed Ben Salmane peut avoir des conséquences directes sur le contexte politique régional et booster notamment les relations algéro-marocaines en butte à des tensions endémiques et restées bloquées à cause des manœuvres lancées cycliquement par Rabat, la dernière en date étant cet appel pour un «dialogue franc et direct» lancé par le roi Mohammed VI.

La programmation d’une visite du prince héritier saoudien dans la région du Maghreb coïncide avec l’initiative que vient de lancer l’Algérie, en appelant à la tenue d’une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union du Maghreb arabe (UMA) «dans les délais les plus rapprochés». Connaissant le rôle déterminant qu’ont joué l’Arabie Saoudite et les autres pays du Conseil de coopération des Etats du Golfe dans la création de l’UMA, en 1989, et l’influence politique et historique qu’exerce ce pays sur le royaume du Maroc, on peut prévoir qu’une caution saoudienne solennelle à cette idée de réactivation de l’UMA va mettre le Maroc dans l’obligation de s’y soumettre.

Le choix de Mohammed Ben Salmane de se rendre dans tous les pays membres de l’UMA (la Tunisie, l’Algérie et la Mauritanie, la Libye étant sans gouvernement stable), sauf le Maroc, marque déjà une forme d’isolement de Rabat dans cette nouvelle dynamique impulsée par Alger sur la scène maghrébine.

R. M.

Comment (33)

    anonyme
    26 novembre 2018 - 8 h 43 min

    Ben Salmane vient vendre l’idée de Trump d’un OTAN arabe … qui répondrait bien sûr de l’OTAN US. Tant que les Algériens se souviendront de leurs chouhadas nous ne craignons rien de nos dirigeants !

    Mohamed djamel
    25 novembre 2018 - 20 h 19 min

    Il vient en sa qualité envoyé spécial du président Trump et du premier ministre Netanyahou. Des messages clairs seront remis sur les changements qui interviendront. Le Maroc est associé depuis le début au plan de changements attendus. Les Emirates arabes unis proposeront d’accueillir un sommet extraordinaire arabe soutenu par le Sultanat d’oman, Bahreïn, le Soudan, l’Égypte, la Mauritanie, le Maroc et la Jordanie. Un nouveau plan de règlement du problème palestien sera proposé pour remplacer le plan de paix du Roi Abdallah de 2002. Ce nouveau plan portera le nom du futur Roi, le prince MBS.

      Hadi
      26 novembre 2018 - 6 h 45 min

      Le journaliste tué est saoudien, il a été tué dans un consulat saoudien, les tueurs sont des saoudiens et arrêtés par les autorités saoudiennes. Pourquoi vous mettez vos nez dans les affaires internes de ce pays.Cette affaire ne concerne pas l’Algérie ni le peuple algérien, ni un autre pays, c’est une affaire saoudienne.Donc arrêtez de raconter n’importe quoi.

      1
      3
        Mohamed Djamel
        26 novembre 2018 - 9 h 42 min

        Oui, vous avez raison, mais contrairement à votre défense, nous ne souhaitons pas qu’une représentation diplomatique ou consulaire se transforme en abattoir ou boucherie. C’est tout.

    Vive l'Algérie
    25 novembre 2018 - 13 h 59 min

    @ ZORO
    24 novembre 2018 – 22 h 08 min
    you say; « IT S JUST A MATTER OF NEED!!! »
    I say: indeed.!

    Karim
    24 novembre 2018 - 23 h 22 min

    La Syrie, l’Iran et le Hezbollah, Pétrole et reconnaissance de l’entité sioniste (en voie de reconnaissance par le CCG).
    Je ne vois rien d’autre qui pourrait être abordé entre ses poisons et nos rigolos.
    Donc il retournera bredouille ce drame pour le monde arabo-musulman!

    3
    2
    Zombretto
    24 novembre 2018 - 22 h 17 min

    La raison réelle de la visite de Ben Salmane en Algérie est d’enseigner à Bouteflika comment traiter les journalistes qui le critiquent.

    5
    4
    Felfel Har
    24 novembre 2018 - 20 h 50 min

    J’espère qu’il lira les commentaires de mes compatriotes et qu’il comprendra qu’il n’est pas le bienvenu en Algérie. Nous le savons néophyte en politique et complètement incompétent en diplomatie. Son ambition lui fait prendre des initiatives toutes vouées à l’échec, surtout lorsqu’elles ne sont pas les bienvenues. Pense-t-il réussir là où d’autres, plus férus, ont échoué? Les négociations sérieuses avec le Maroc ne seront fécondes que lorsque le régime honni de M6, supplétif d’Israël et de la France, aura disparu pour laisser la place à des maghrébins convaincus. Quand comprendra-t-on que l’Afrique est aux Africains et que le Maghreb est aux Maghrébins?

    7
    6
      Le Facteur de Santa Cruz
      25 novembre 2018 - 0 h 10 min

      @felfel.
      MBS a les poches pleines, il va venir distribuer des enveloppes et il retournera chez lui avec des gazelles et des outardes pour stimuler sa libido. ll va même en faire profiter Trump qui a quelques « petits » problèmes si l’on croit Stormy Daniels, avec qui il a eu des relations payées à $130.000 pour la faire taire.
      Il repartira aussi avec la satisfaction d’avoir convaincu ses « frères algériens » des avantages de son « plan » pour le Maghreb.
      Money talks, and when rich people talk, others listen! (Je sais que tu comprends l’anglais.

      6
      50
    marri
    24 novembre 2018 - 19 h 10 min

    j’aurais souhaité qu’il aille au Maroc et qu’il ne vienne pas en Algérie. ces roitelets sont du même acabit .

    9
    20
    LE NUMIDE
    24 novembre 2018 - 15 h 57 min

    CE type vient tout simplement se blanchir de ses crimes et sortir artificiellement de son isolement universel et cet Editorial essaie de lui donner des airs de Grande Politique avec cette UMA mort -née et qui n’a aucune légitimité historique , ni aucune réalité et aucune perspective dans les représentations et le Vecu berbère des habitants de ces pays … l’Ère Ommeyade des rois arabes en Afrique du nord est bel et bien terminée . REVEILLEZ VOUS !

    17
    5
    Tout sauf çà
    24 novembre 2018 - 15 h 52 min

    Chers @Musulmans Responsables , 13h17. oh popopo , ya el khaoua, les musulmans algériens sont prêts à tout, sont prêts à faire ce que vous voulez sauf à boycotter le pélérinage, même si ils savent très bien que les recettes du tourisme religieux vont dans les poches exlusives de la famille royale Saoudienne !

    En plus , il y a Bouteflika, le pouvoir, le FLN , l’UGTA etc..etc… qui offrent des milliers des passeports et des voyages gratuits chaque année ! Donc, il n’y a rien à faire de ce côté là ! L’important c’est le paradis à la clé , n’est-ce pas ! Il ne faut pas jouer avec çà !!

    11
    13
    Algérien
    24 novembre 2018 - 15 h 41 min

    L anagramme de l OAS ,ces fameux soldats de l opposition Algérienne (SOA),ont une méconnaissance de la déclaration du 1e Novembre 1954 lu en arabe qui stipule non pas la libération de l Algérie mais de tout le Maghreb arabe des envahisseurs de l OTAN et sa cellule dormante (SOA).

    6
    17
    Rayés Al Bahriya
    24 novembre 2018 - 15 h 40 min

    Ces héritiers arabes ont hérités de l’Afrique du Nord depuis leurs invasions banou hilal..
    Ils ont mains basse sur l’Algérie et le matoc…
    C’est pour ça qu’ils se sentent prédateurs dans cette Afrique mediterraneenne…

    10
    13
    simoussa
    24 novembre 2018 - 14 h 07 min

    Pourquoi nous coller toujours Arabe, Musulman ? disons simplement Afrique méditerrannée…
    Ce mec n’a aucune valeur utile à l’Algérie à part le fric du pétrole qui sert plus l’occident et le Maroc que les pauvres zarabes.
    Enfin le prix du pétrole accélère la chute de nos tatonneurs corrompus…fini le financement social ! nous y voilà !
    Tant mieux ! ca va fixer et repartir à zéro avec des dirigeants capables et non saccageurs avec l’Arabisation, L’Islam en politique (foulards) etc…
    On va confondre les importateurs verreux et protégés, avec leurs produits !
    Fuir à l’etranger ne servira pas le jour des comptes ! on sait tout.
    Les requins Fmi …attendent que les quelques derniers milliards soient retirés…après c’est le festin ! Qui va nourrir la cata démographique?

    15
    5
      Vive l'Algérie
      24 novembre 2018 - 15 h 09 min

      Tu es une (autre) victime collatérale de ce mal qu’est l’arabisation: même ton pseudo a été traduit. Tu devrais faire attention à l’écrire correctement: M. MOÏSE .

      8
      7
        moise
        24 novembre 2018 - 18 h 29 min

        Je suis contre l’Arabisation de l’Algérie et contre la religion dans la politique, mais pas avec la haine !

        54
        5
    Musulmans Responsables !
    24 novembre 2018 - 13 h 17 min

    Je ne croirais à un véritable refus ou rejet par les citoyens algériens de la monarchie saoudienne, que lorsque Ces citoyens musulmans algériens décideront de boycotter le pèlerinage et les Omra, au moins tant que la monarchie saoudienne reste dans sa nouvelle stratégie géopolitique d’alliance avec Israël et l’OTAN, particulière les USA. Et tant que cette monarchie accepte l’occupation des territoires palestiniens et en acceptant tout ce que décident Trump et Israël sur ce douloureux problème palestinien, ou sur ce qu’on appelle le « Grand Moyen Orient ».

    Mais je parle dans le vide car pour les citoyens musulmans algériens, rien ne vaut une place au paradis ! Ils ont la trouille de rater le paradis aux milles vierges, à l’eau pure de zemzem et aux immenses vergers verdoyants ! C’est le plus important pour eux et adviennent que pourra ! Ils me répondront bien sûr que le pèlerinage n’a rien à voir avec la politique de la monarchie, mais il ne savent pas qu’ils contribuent directement et indirectement à encourager ce régime à camper sur ses positions et même à les accentuer ! Si tous les citoyens musulmans des pays arabes hostiles à cette monarchie (en raison du rapprochement avec Israël, de sa soumission aveugle à Trump, de l’agression du Yémen, etc… etc..) , prennent la même décision çà fera mouche, c’est sûr ! Avec mes sains respects, quand même, à tous les fidèles musulmans du monde !

    11
    15
    karimdz
    24 novembre 2018 - 13 h 08 min

    Je me méfie des dirigeants de l’arabie yehoudite, tant ils sont sournois, tantot imprévisibles, hypocrites qu’ils sont, peut être qu’en omettant de visiter le grand bordel de sa médiocrité mimi 6, ils ne cherchent qu’à lui faire payer son rapprochement avec le qatar, mais il n en demeure pas moins que les achats militaires de notre voisin de l ouest sont en grande partie financés par eux.

    Il est clair que la grande majorité des algériens vomit cet individu criminel, et ses semblables tant il participe au malheur du monde musulman, mais réal politik oblige, nous maintenons avec ce pays des relations parce que nous partageons des intérêts communs et que nous pourrions également en développer d’autres.

    Mais il n est question encore de remettre en cause notre indépendance nationale, il n y aura pas de reconnaissance d’israel, la cause palestinienne demeurera indéfectible, et pas question non plus de participer à une quelconque entreprise criminelle contre un pays musulman. Après les affaires on peut en faire, c’est pas un souci.

    8
    7
    Tin-Hinane
    24 novembre 2018 - 13 h 02 min

    Mr Mahmoudi vous devriez lire les articles sur AP, on nous dit que les tunisiens s’opposent à la venue de Bensalmane et vous nous parlez de son influence sur le maroc? c’est, ma foi, assez bizarre. Je ne crois pas que Bensalmane ait encore une quelconque influence, ses maîtres les anglo-saxons l’ont jeté aux chiens les saoud ne leur sont plus utiles alors ils les embrassent. Ce n’est rien que le comportement habituels des occidentaux une fois qu’ils n’ont plus besoin des traitres ils les tuent (physiquement ou politiquement). Si l’occident, en l’occurrence la GB et les USA, ont condamné Bensalmane les saoud n’auront plus aucune influence sur le maroc.

    6
    5
    selma
    24 novembre 2018 - 12 h 59 min

    Désolée mais cette analyse est complètement à coté de la plaque. Vous semblez ignorer la perversité des 2 monarques. Cette visite n’a rien d’un séjour de réanimer une union étouffée dans l’oeuf ni un objectif de rabibocher 2 pays à la politique internationale diamétralement opposée, mais bel et bien un intermède pour tester les réactions arabes, après les discours de disculpation de trump et son acolyte Netanyahu sur l’implication du vassal du Golfe quant au crime abject de Khashoggi

    6
    2
    Vive l'Algérie
    24 novembre 2018 - 12 h 42 min

    @ Anonyme
    24 novembre 2018 – 7 h 49 min
    Parle pour toi et tes approbateurs qui ne dépassent pas les 30. L’Algérie est peuplée d’Algériens. Géographiquement, que tu le veuille ou pas, notre pays fait partie de l’Afrique, notamment celle du Nord, LE MAGHREB. Les 15 derniers siècles avec l’avènement de l’Islam véhiculé par la langue arabe, le pays s’est forgé une appartenance au monde arabo musulman. Et toi, dans ton officine interlope, tu voudrais rayer d’un trait le nom d notre pays al jazaïr pour lui coller ce nom ridicule qui concerne une petite portion de son vasre territoire et une partie infime de sa nombreuse population. Un peu de sérieux et d’huminlité vous, nous ferons beaucoup de bien pour VIVRE ENSEMBLE, slogan à la mode et déjà galvaudé par votre engeance à vouloir vous imposer à une vasrte majorité.

    10
    6
      Vector
      24 novembre 2018 - 13 h 24 min

      Pourquoi l’arabe est obligatoire en Algérie ?
      Pourquoi l’Islam est obligatoire en Algérie ?
      Si votre identité est arabo-islamique, c’est votre choix !
      Moi je préfère que mes enfant apprennent le japonais, l’hindi ou le suédois que l’arabe !
      Je suis athée et l’islam ne m’intéresse pas !

      10
      20
        Vive l'Algerie
        24 novembre 2018 - 14 h 04 min

        Si tu es athée, c’est ton choix. Tu es libre d’exercer ta (non) croyance mais en respectant l’immense majorité de la population. Tes arguments sont risibles. Je récite la Fatiha, je suis musulman non pratiquant, j’ai fait des études grâce à l’Etat algérien, ce que ne purent faire ni mon père ni les restes aînés. Je parle couramment l’anglais, un peu d’allemand et bien entendu l’arabe. Reste dans t ghetto intellectuel et grand bien te fasse. l’Algerie appartient à l’immense majorité de ses habitants

        19
        5
          Vector
          24 novembre 2018 - 15 h 31 min

          Vous connaissez l’anglais mais vous ne voulez pas apprendre le berbère alors que les berbères sont obligés d’apprendre l’arabe !

          7
          10
          ZORO
          24 novembre 2018 - 22 h 08 min

          IT S JUST A MATTER OF NEED!!!

    Ch'ha
    24 novembre 2018 - 11 h 41 min

    Il s’agit d’une tournée promotionnelle histoire de montrer qu’il est toujours de la partie sur l’échiquier international et que rien ne peut le déboulonner.
    Quant à l’UMA au risque de me répéter dont Hassassin II est à l’origine : pas d’UMA walou nada !
    Le pays machallah est souverain et ne se laisse pas dicté sa conduite et ne reçoit d’instructions de qui que ce soit. Arabie Yahoudite bailleurs de fonds du terrorisme et de la narcomonamerde pédophile makhNazi sioniste même si le Qatar a soi-disant gelé leur relation fusionnelle.
    Le pays a toujours mis son veto à la ligue arabe que ce soit pour l’Irak la Libye la Syrie et le Yémen.
    Donc Makane Walou.
    Il fera son petit tour et puis s’en va.

    6
    3
    Abou Stroff
    24 novembre 2018 - 10 h 43 min

    les formations sociales nord-africaines étant essentiellement des formations proto-capitalistes, il est tout à fait saugrenue d’avancer l’idée d’une quelconque union entre ces formations arriérées.
    en effet contrairement à ceux qui avancent des niaiseries ridicules (un pléonasme?) du genre les peuples qui composent cette région partagent la même langue, la même religion et même la même culture, je pense que seul le capitalisme ayant atteint sa plénitude, c’est à dire une domination sans partage du capital financier, fraction particulière du capital en général peut enclencher un processus d’unification de ces formations sociales au bénéfice exclusif du capital financier mondial .
    moralité de l’histoire: cette histoire d’uma restera au stade virtuel tant que les couches dominant les formations sociales en question continueront à être dominées par des couches sociales « précapitalistes » agissant comme si chaque pays concerné était la propriété privée de son autocrate.

    9
    5
    Anonyme
    24 novembre 2018 - 10 h 02 min

    si j’ai bien compris donc si MBS qui va diriger le maghreb en mettant en fer de lance l’algerie si c’est ça votre analyse c’est très grave pour l’algerie

    20
    1
    Anonyme
    24 novembre 2018 - 9 h 43 min

    Ne soyez pas si Naif…. »Le choix de Mohammed Ben Salmane de se rendre dans tous les pays membres de l’UMA sauf le Maroc,marque déjà une forme d’isolement de Rabat dans cette nouvelle dynamique impulsée par Alger sur la scène maghrébine. » Ce n est qu une manoeuvre politique et diplomatique,Mohammed Ben Salman agit avec la tete du gendre de Trump et de sa fille Yared Kushner et Ivanka Trump qui recoivent leurs conseils et directives directement du bureau de Benjamin Netanyahou qui sont totalement pour la destabilisation et l affaiblissement total de l Algerie.La Tourne du criminel Mohammed Ben Salman (et non MBS) dans certaines capitale arabes n est qu une action promotionnelle dirigee pour arrondir les ongles de son image d homme d Etat et de faire oublier l affaire Khashoggi et de faire accepter les pays occidentaux du fait accompli et d echapper aux eventuels proces qui le poursuivront.Tous les journalistes du monde doivent imperativement defendre la memoire de leur collegue et tous les peuple arabes des pays qu il visitera doivent
    manifester leur desaccords sur tous les reseaux sociaux sans ecceptions.

    16
    4
    صالح/ الجزائر
    24 novembre 2018 - 9 h 41 min

    Le tapage diplomatique et médiatique de certains pays européens , en particulier la France , l’Allemagne , la Turquie .. , et arabe comme le Qatar , est dû au fait que la monarchie wahhabite des Al Saoud est devenue un coffre fort pour les Américains et que les Européens font du chantage pour avoir leur part des pétrodollars , tandis que le Qatar fait du tapage médiatique pour rendre service à son bienfaiteur , le dictateur d’Ankara , et venger son isolation imposée par le prince héritier de sa grande sœur monarchique du CCG .
    Sinon comment expliquer que ces pays européens , cités et d’autres non cités , n’ont pas réagi aux massacres criminels de milliers de Yéménites dont des enfants , en utilisant leurs armes et munitions fournies à la monarchie saoudite , et réagissent ( avec énergie ) à la disparition assurément criminelle et tragique ( comme les autres ) d’un seul saoudien , qui a osé s’immiscer dans les luttes de pouvoir entre les clans de la famille royale .
    Si l’assassin , du journaliste wahhabite ikhouanite anti chiite ( anti Ismaélites – Qarmates ) , l’«ami» du mari de la fille du Président américain , n’est pas le
    bienvenu en Algérie c’est parce que il n’y a rien de bien qui unit la monarchie wahhabite des Al Saoud à l’Algérie pour que le prince héritier terroriste , vienne la lui rendre visite .
    l’Algérie , qui a malheureusement soutenu l’ » Arabie saoudite frère  » dans son conflit avec le Canada , est pour l’autodétermination de la dernière colonie d’Afrique , mais l’ » Arabie Saoudite frère  » est constamment contre les intérêts de l’Algérie et ouvertement en faveur de l’occupation marocaine du Sahara occidental , c’est-à-dire elle est soit disant «pour l’intégrité territoriale marocaine» .
    l’Algérie s’oppose au dumping du marché pétrolier pour réduire les prix en réponse à la volonté américaine , comme elle est contre la guerre criminelle au Yémen , contre la satanisation de l’Iran au lieu de l’entité sioniste et de l’Amérique , contre la ruée d’établir des relations avec l’entité sioniste , qui sont devenues publiques après avoir été dans les coulisses , contre la déstabilisation des pays musulmans et arabes par des guerres terroristes fratricides , de djihad (?!) , et de «Printemps Arabe» qui n’à fleuri que de destruction d’infrastructures et de massacres humains , contre le financement des guerres américaines par le pétrodollar arabe du Golfe , contre « l’accord du siècle » visant à liquider la Palestine et les Palestiniens, contre le classement des «Frères musulmans » et du «Hezbollah» comme organisations terroristes.

    11
    4
    "Que vient faire cet assassin"
    24 novembre 2018 - 9 h 29 min

    C’est le titre qu’aurait dû prendre cet article …d’où ne ressort qu’une naïve (énième) tentative de banaliser la relation avec le Maroc, le pire et implacable ennemi
    de l’Algerie, doncc de culpabiliser notre pays pour l’amener à faire des concessions.

    21
    4
    anonyme
    24 novembre 2018 - 7 h 49 min

    Nous ne sommes ni Maghreb ni Arabe. Nous sommes Tamazgha. Si Union il y a un jour, elle sera berbère ! Ras-le bol de ce parrainage arabe …

    34
    22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.