Les imams s’organisent pour contrer le salafisme wahhabite en Algérie

De nombreux imams se mobilisent pour faire face à ce qu’ils qualifient de «dangereuse emprise du salafisme wahhabite sur les mosquées» en Algérie. Après plusieurs réunions marathon tenues ces derniers jours, ils ont pu finaliser les préparatifs pour la création d’une coordination nationale des imams (CNI) dont la mission principale est de «nettoyer les mosquées de la pieuvre salafiste qui étend ses tentacules sur la société», précise une source très proche de ce mouvement dit des imams soft. Cette coordination sera installée, d’après notre source, le dimanche 17 mars au niveau de la Centrale syndicale. L’initiative est conduite par l’éminent cheikh Djelloul Hadjimi, actuel imam de Telemly à Alger, lequel mène depuis des années le combat contre «le salafisme wahhabite» qui gagne du terrain en Algérie et constitue une «réelle menace sur la cohésion nationale et les valeurs de la République». «Cette coordination est le fruit d’un travail de longue haleine qui a commencé il y a plus de deux ans. Le cheikh Hadjimi et son équipe ont sillonné le pays et rencontré un nombre important d’imams pour les sensibiliser sur les dangers de ce courant salafiste éminemment idéologique importé du Qatar et de d’Arabie Saoudite», a ajouté notre source. Activant au sein de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), l’imam Hadjimi connaît bien l’origine de ce courant et le but de sa création. «En voulant structurer les imams dans une organisation propre à eux, le cheikh cherche ainsi à les prémunir contre ce vent néfaste venu de l’Orient et qui vise les sociétés de l’Afrique du Nord», précise notre source qui dit que les initiateurs de cette démarche ont bien mesuré la gravité de la situation avant de se lancer dans un tel projet. Ils comptent dans les prochains mois dresser une cartographie du salafisme en Algérie avec la liste d’imams salafistes dits «irrécupérables» que l’Etat devra impérativement changer. Les créateurs de cette coordination ont déjà rencontré le ministre des Affaires religieuses ainsi que celui de l’Intérieur auxquels ils ont exprimé l’objectif de leur démarche. Une démarche motivée par la montée inquiétante d’imams salafistes qui prennent en otages des pans entiers de la société. Selon les dernières données disponibles au niveau du ministère des Affaires religieuses, il y a près de 80% de mosquées (plus de 17 000) à travers le territoire national qui seraient sous le contrôle d’imams salafistes. «Un véritable bataillon religieux qui se livre à l’endoctrinement d’enfants et de jeunes adolescents à travers des programmes conçus dans les laboratoires wahhabites au Qatar et en Arabie Saoudite», soutient notre source. Les salafistes sont connus pour leur rejet de la référence religieuse algérienne et leur refus de se conformer aux lois et aux règlements préconisés par le ministère pour gérer les mosquées et autres établissements religieux. Leur seul objectif est de propager «une référence salafiste wahhabite comme si elle était une affaire constitutionnelle», poursuit notre source. Cette coordination aura ainsi à faire face aux nombreux «prédateurs» qui se font passer pour des religieux respectables. Une fois dans la mosquée, ils usent et abusent de la tribune qui leur est offerte pour prêcher le faux. Le salafisme est désormais considéré comme un danger planétaire. Il inquiète, en tout cas, au-delà de nos frontières, notamment par l’ampleur et les dégâts qu’il occasionne aux sociétés. Tout récemment, Algeriepatriotique s’est fait l’écho d’un rapport des services secrets allemands qui tirent la sonnette d’alarme quant à la hausse vertigineuse du nombre de salafistes dans leur pays. Un rapport qui devra inspirer les nôtres.
S. Baker
 

Comment (24)

    Anonyme
    16 août 2013 - 20 h 18 min

    A lire vos commentaires on
    A lire vos commentaires on dirait que vous faite fasse à des terroristes. Ne mélanger pas khawarij, takfiri -ceux qui rendent mécréant tout ce qui bougent, sèment la discorde entre les gens, se rebelle contre les gouverneurs- et les salafis qui s’accrochent au Quran, à la Sunna selon la compréhensions des salafs salih (pieux prédécesseurs). Alors si suivre les salafs vous fait aussi peur… où vas-t-on ?!

    Ou bien est-ce tout ces hommes barbus revêtant l’habit de la sounnah et ses femmes en jilbabs, sittar, niqab qui vous font peur ? Peur de la sounnah ? ‘ajib !

    L’algérie est un beau pays, ce sont plutôt les personnes qui ont délaissé la sounnah qui en ont fais un massacre, n’ont pas les frères et soeurs, les ‘oulémas accroché fermement à la religion, celle apporté par le Prophète ‘aleyhi salat wa salam sans aucune innovation.

    Vous me faite penser à ces médias français qui eux aussi utilisent de façon in-intelligente le terme « salafi-wahabite » sans s’être renseigné auparavant…

    prenez un kitab et lisez,

    hafidhakumuLlah,
    wa salam!




    0



    0
    Anonyme
    17 mars 2013 - 8 h 10 min

    A-on enfin compris que
    A-on enfin compris que l-islam algérien de la résistance aux envahisseurs tels ouled sidi cheikh, de fatma n’sou mer ,de cheikh haddad,d’el mokrani et lala maghnia et j’en passe n’a rien à voir avec le fanatisme intégriste revisité et utilisé par les américains en complicité avec l’arabie saoudite et le quatar.Regardez ce qui se passe en syrie,en lybie,en tunisieen egypte,ce qui s’est passé chez nous;l’algérie a servi de laboratoire d’essai el allah yarham les victimes




    0



    0
    Anonyme
    16 mars 2013 - 22 h 03 min

    Comme suite au commentaire
    Comme suite au commentaire sur l’ampleur du laisser aller, et de la capitulation des autorités face aux Islamistes de tout bords, voilà un prédicateur bien connu sur la place algéroise, et qui est une référence pour un nombre incroyable d’esprits simples !
    Ici il fait l’apologie du Djihad en toute quiétude. Au passage, je ne présente pas la ligne éditoriale de ce torche-cul populaire qu’est Echorouk et que tout le monde devine. (Les gens qui sont derrière se considèrent-ils comme patriotes ?).

    Bonne lecture :
    http://www.echoroukonline.com/ara/articles/159420.html




    0



    0
    AnonymeKELAM
    16 mars 2013 - 9 h 00 min

    QUE NOS RELIGIEUX SE
    QUE NOS RELIGIEUX SE DEFINISSENT ET PASSENT A L ACTION . CAR UNE MAIN NE PEUT FRAPPER MAIS LES DEUX MAINS PEUVENT CLAQUER ;




    0



    0
    Maysar
    15 mars 2013 - 17 h 24 min

    La seule manière de couper
    La seule manière de couper l’herbe sous les pieds des wahabites c’est d’assécher leurs sources de financements qui se trouvent chez les  » généreux  » donnateurs des royaumes et Emirats du Golf ! Tout le monde sait que ce poison de l’islamisme vient de l’Arabie , mais aucun officiel algérien n’agit dans ce sens ! Bien au contraire , Boutef reçoit ses amis Saoudiens et Emiratis à coup de milliards de dollars et des parcelles importantes de l’économie nationale au détriment d’entreprises et de compétences algériennes ! Bellara , ça vous dit quelque chose ?




    0



    0
    Anonyme
    15 mars 2013 - 1 h 33 min

    @ et
    >
    Les nôtres le

    @ < > et < >

    < < Un rapport des services secrets allemands qui tirent la sonnette d’alarme quant à la hausse vertigineuse du nombre de salafistes dans leur pays. Un rapport qui devra inspirer les nôtres. >>

    Les nôtres le savaient depuis belle lurette mieux que quiconque et dans le détail ! Les nôtres ont les capacités de faire cesser l’activisme – très apparent et très agressif – de cette vermine dans la société, voir d’inverser la tendance en déculpabilisant les forces laïques et républicaines, en leur donnant plus de liberté. Pourvu qu’ils aient envie ! (et je ne doute toujours pas, malgré tout, de leur fibre patriotique !!).

    Le FIS, axel, ne cristallise plus depuis longtemps la mouvance islamiste. Celle-ci est déjà bien incrustée, et s’est fondue partout : télévision, journaux à grand tirage, école, associations, et cette mouvance continue de grignoter toujours plus chaque jour, je n’apprends rien à personne !

    Et pour finir mon commentaire, voici un lien, tout frais, qui vous permettra de mesurer l’ampleur du laisser aller, et de la capitulation des autorités face à ces forces du mal :

    http://www.elwatan.com/actualite/une-association-veut-voiler-500-fillettes-en-2013-11-03-2013-206265_109.php




    0



    0
    amyne
    14 mars 2013 - 21 h 49 min

    pfffffffff
    ….hada win

    pfffffffff
    ….hada win faqooo wella fehmou… le constat est dur et terrible….ca va etre super difficile de contenir et gerer cela
    yaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
    sidi rabbi




    0



    0
    TARIK-BAB EL OUED
    14 mars 2013 - 18 h 42 min

    @00213
    BRAVO ! C’EST JUSTE ET

    @00213
    BRAVO ! C’EST JUSTE ET MÊME TRÈS JUSTE VOTRE ANALYSE.D’AILLEURS LA DERNIÈRE VISITE DU MINISTRE ÉMIRATI A NOTRE PAYS N’EST QU’UNE PREUVE QUE L’ UAE EST SUR LA LISTE.ALORS ,ET PAR RECOMMANDATION DE LEUR DEFUNT PERE,IL SONT VENUS PRENDRE LES CONSEILS D’UN VIEUX AMI EN LA PERSONNE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE  » UN VAILLANT RENARD DE LA POLITIQUE »




    0



    0
    axelpanzer
    14 mars 2013 - 8 h 51 min

    celui qui a laissé ces gens
    celui qui a laissé ces gens proliferer c’est boutef à l’instar de son defunt ami bendjedid qui avait laissé pour des raisons interessée les criminels du fis prosperer et gagner des éléctions truquées par ses sbires!!!!!




    0



    0
    vérité
    13 mars 2013 - 20 h 28 min

    Un rapport des services
    Un rapport des services secrets allemands qui tirent la sonnette d’alarme quant à la hausse vertigineuse du nombre de salafistes dans leur pays. Un rapport qui devra inspirer les nôtres.

    Le président qualifie de «grave» ce qui se «trame» dans des pays Arabes voisins, Bouteflika appelle les Algériens à la vigilance.

    Sidi-Saïd appelle les jeunes à la vigilance.

    Louisa Hanoun DU PT, appelle le peuple et les jeunes en particulier à la vigilance à la vigilance.




    0



    0
    Ezzine
    13 mars 2013 - 19 h 16 min

    Ne faut-il pas s’attendre à
    Ne faut-il pas s’attendre à une grande pression de la part des wahhabites et des salafistes travestis dirigée contre cette coordination nationale dans le but de l’étouffer dans l’œuf. Dans le cas ou les pressions ne réussiront pas ne vont-ils pas essayer de réduire l’honorable mission de cette coordination nationale à néant. Ne faut-il pas prendre garde à ne pas sous-estimer l’influence de ces scorpions. Ne sont-ils pas capables de montrer leurs crocs ou même mordre s’il le faut s’ils se sentent en danger.
    Que les moyens matériels et financiers que l’Etat doit absolument octroyer à cette coordination nationale soient à la mesure de la gravité de la situation et de leurs instruments qui eux, il faut le dire, sont largement choyés par les pétrodollars de tous les émirats du Golfe persique notamment Qatraël et l’Arabie Tayhoudite.
    Enfin peut-on avancer qu’une brèche; depuis fort longtemps exploitée par Qatraël et l’Arabie Tayhoudite pour le compte de leurs maîtres les euro-américains sionisés sera-t-elle, s’il plait à Dieu, colmatée en même temps que la décapitation d’autres multitudes de têtes de vipères vénéneuses.
    Que Dieu n’en privera pas cette coordination nationale, s’il le veut, de son précieux appui contre les ennemis de Dieu : les hypocrites, et les associateurs (المنافقين والمشركين) aveuglés par leurs fortunes : les wahhabites, et les salafistes travestis qui se sont alliés avec les démons : les sionistes pour atteindre l’Islam, religion de Dieu et diviser les musulmans.(. وهل يضر السحاب نبح الكلاب).
    Savez-vous que seulement la Zakat d’une seule année de leur rente pétrolière que Dieu le leur a octroyée aurait à elle seule suffi de libérer – de sa prison sioniste – la mosquée Al Aqsa plus d’une fois ! Ces scorpions préfèrent dépenser leur argent pour déstabiliser, semer la mort et la désolation dans les pays arabes et musulmans pour le compte du diable.
    Quant au rapport des services secrets allemands qui tirent la sonnette d’alarme quant à la hausse vertigineuse du nombre de salafistes dans leur pays, ce rapport devra sans doute être pris en considération par les nôtres mais sur un schéma typiquement algérien.
    Les données des uns et des autres sur la lutte contre le terrorisme ne sont plus les mêmes depuis l’alliance contre nature des occidentaux et des américains avec ce même terrorisme pour l’utiliser au lieu et place de leurs forces militaires pour atteindre leurs objectifs.

    L’exemple : Au Moyen orient former, armer et entretenir le terrorisme : (Irak, Syrie…), le « combattre » en Afrique au (Mali…) avec l’engagement des forces française, ou en faire encore une diversion à dessein en (Algérie…) avec la prise d’otage anéantie au site gazier d’In Amenas. L’engagement et la diversion dans ces deux pays africains visent d’autres objectifs qui n’ont pas encore livré tout leur secret.




    0



    0
    Anonymoh
    13 mars 2013 - 18 h 23 min

    comment explique t-on que
    comment explique t-on que plusieurs jeunes etudiants algeriens quittent l’université algerienne pour rejoindre ces soit disant ecoles islamiques saoudiennes?




    0



    0
    Walho
    13 mars 2013 - 17 h 50 min

    Réponse de Raja Garaudy (
    Réponse de Raja Garaudy ( Allah Yarhmou ) à ses calomniateurs séoudiens et à leurs oulémas serviles, valets de l’impérialisme, serviteurs de SATAN.

    ( … ) j’ai reçu une inculpation, avec menace d’une année de prison ferme, à la suite de la publication de mon dernier livre  » Les Mythes fondateurs de la politique israélienne  » dans lequel je démontre que ni les textes bibliques, ni les persécutions d’Hitler ne peuvent justifier le vol des terres des Palestiniens, leur expulsion et la répression sanglante exercée contre eux, pas plus qu’ils ne peuvent justifier le plan de désintégration de tous les États arabes, fondement de la politique israélienne exposée dans la revue sioniste – Kivounim – , plan que je publie et dénonce dans mon livre. Quelques jours après, des frères palestiniens m’apportent deux journaux – El Majella et Okaz – et d’autres journaux du Golfe, illustrés de plusieurs photos de moi. Je crus d’abord naïvement que ces journaux contenaient des articles pour me défendre. Au contraire, ils essayaient de me discréditer avec les prétextes les plus mensongers. Les dirigeants saoudiens ne me pardonnent pas de les avoir dénoncés comme traîtres à l’Islam et à la paix mondiale lorsqu’ils ont appelé, dans le pays où ils se prétendaient « protecteurs des lieux saints », une armée américaine gigantesque et servant de base permanente pour les agressions américaines contre les autres pays musulmans détenteurs de pétrole. Cela commença avec la destruction de l’Irak. ( … ) Il y eut pire : n’hésitant pas à discréditer notre religion en la mettant au service de la politique de ses pires ennemis, les colonialistes américains et occidentaux, le roi Fahd convoqua un rassemblement d’ « oulémas » pour leur faire cautionner, au nom de l’Islam, cette opération. De divers pays, en particulier de l’Arabie Saoudite, du Golfe et de bien d’autres, des « oulémas » serviles vinrent sacraliser cette politique américaine visant à contrôler tous les pétroles du monde. Ils me reprochent calomnieusement de « semer le doute » sur Abou Hanifa et Chafi, ces deux juristes de génie qui ont su créer, à partir des principes éternels de la « sharia », telle que la définit le Coran ( Dieu seul possède, Dieu seul commande, Dieu seul sait ) un « fiqh » répondant aux besoins de leur pays et de leur temps , nous donnant ainsi l’exemple de cette « réflexion », à laquelle nous appelle sans cesse le Coran, pour créer, à partir de l’immuable « Sharia », un « fiqh » du XXe siècle. Alors que mes critiques veulent fossiliser l’Islam en prétendant imposer au XXe siècle un « fiqh » du Xe siècle. Ils me reprochent de rejeter la « Sunnah » . Ce qu’osent demander ces fossoyeurs de l’Islam, c’est que l’on crée un « Comité » pour juger quels sont les musulmans orthodoxes comme eux, ou hérétiques , ce qui transformerait la Ligue islamique mondiale en Tribunal d’Inquisition permettant, comme le Pape de Rome, d’excommunier ceux qui dénoncent leurs trahisons . ( … ) De tels dirigeants, ayant à leur service de tels « religieux », sont les fossoyeurs de l’Islam . Celui-ci ne retrouvera sa grandeur et son rayonnement mondial que lorsque le peuple aura renvoyé leurs protecteurs américains dans leur pays, emportant dans leurs bagages les dirigeants indignes et ceux des oulémas qui ont collaboré avec eux .
    Cette lettre fut publiée en Août 2012 soit quelques mois après la mort de Raja Garaudy . C’est dire qu’i faut batailler dur pour extirper cette graine malsaine qu’est le wahabisme de la société algérienne .




    0



    0
    inspektor Tahar
    13 mars 2013 - 17 h 10 min

    Les imams s’organisent pour
    Les imams s’organisent pour contrer le salafisme wahhabite en Algérie ….Vous plaisantez ….La cupidité des dirigeants algériens aveuglés par les dollars du moyen orient, qui ont ouvert toutes les portes du pays a la grandeur de l’Algérie aux financiers du moyen orient…Et subitement maintenant on vient s apercevoir du danger que court l’Algérie avec le Wahhabisme…???? Les dirigeants algériens ont les poches pleines maintenant mais ils ont encore besoin des banques de Dubai pour leur placement…Un gouvernement qui a vendu son ame aux dollars….Le wahhabisme va lui péter en pleine face un des ces matins…Ya Si Abdelaziz Boutefika apprenez  » Qui joue avec le feu  » ou comme disait mes ancêtres hacha fikoum  » Li Khaled fel Khr….ichem rihtout




    0



    0
    inspektor Tahar
    13 mars 2013 - 17 h 08 min

    Les imams s’organisent pour
    Les imams s’organisent pour contrer le salafisme wahhabite en Algérie ….Vous plaisantez ….La cupidité des dirigeants algériens aveuglés par les dollars du moyen orient, qui ont ouvert toutes les portes du pays a la grandeur de l’Algérie aux financiers du moyen orient…Et subitement maintenant on vient s apercevoir du danger que court l’Algérie avec le Wahhabisme…???? Les dirigeants algériens ont les poches pleines maintenant mais ils ont encore besoin des banques de Dubai pour leur placement…Un gouvernement qui a vendu son ame aux dollars….Le wahhabisme va lui péter en pleine face un des ces matins…Ya Si Abdelaziz Boutefika apprenez  » Qui joue avec le feu  » ou comme disait mes ancêtres  » Li Khaled fel Khr….ichem rihtout




    0



    0
    laotre
    13 mars 2013 - 17 h 02 min

    Enfin une bonne résolution
    Enfin une bonne résolution dans ce monde de brutes. Les Zalafachistes synonyme de salafistes sèment la discordes et la déshumanisation et entravent toutes les libertés individuelles et collectives.
    Le zalafisme, le wahabistes, les frères musulmans c’est le même topo, c’est ali baba ou baba ali. A la différence que ces groupuscules sectaires sont une clique de voyous tout aussi dangereux que le fascisme que l’humanité malgré ses éfforts n’est pas parvenu a éradiquer.




    0



    0
    00213
    13 mars 2013 - 15 h 00 min

    On combat la manipulation par
    On combat la manipulation par la manipulation :
    J’oubliais un élément important : ABDELAZIZ BIN KHALIFA le frère du roi qatari réfugié en France et farouche opposant.
    Ça peut être une piste…




    0



    0
    mammar124
    13 mars 2013 - 14 h 53 min

    rabi ikoun fi 3aoun nos imam
    rabi ikoun fi 3aoun nos imam




    0



    0
    syriano
    13 mars 2013 - 14 h 52 min

    Halte a cette secte!!!
    Le

    Halte a cette secte!!!
    Le wahabisme est une bidhaa
    Crée,entrainé et organisé par les sionistes du Mossad et la CIA
    Subventionné par le qatar et la famille saoud d’arabie saoudite
    aidée en ce moment par le sabbatéen Erdogan
    La famille saoud mécréante et hypocrite tel Abou Lahab jadis




    0



    0
    00213
    13 mars 2013 - 14 h 47 min

    Les Émirats sont actuellement
    Les Émirats sont actuellement troublés par une tentative de complot menée par les Frères « Musulmans ».
    Prés d’une centaine de personne sont impliquées.
    Suite à cette affaire, ils procèdent actuellement à un changement de gouvernement pour s’ajuster sur de nouveaux objectifs économiques (thèse officielle) mais il y a fort à parier que des grosses têtes sont impliquées et que le gouvernement veut contrecarrer certains projet étrangers. L’Égypte (poussé par le Qatar) aurait joué un rôle important.
    C’est le moment opportun de « prendre » un des leurs (traitres du golf au service des Yankees) et de le mettre dans notre équipe car les émiratis viennent de se rendre compte qu’ils font parti de ce projet de chaos régional.
    Cela nous permettrai d’avoir un relais à proximité du golf persique et faire montrer au Qatar notre capacité de nuisance en soutenant (pourquoi pas?) un groupe d’opposition qatari.




    0



    0
    Anonyme
    13 mars 2013 - 14 h 43 min

    excellente initiative qui
    excellente initiative qui aurait du se faire depuis lontemps
    Le wahabisme est une secte islamique totalement Haram qui amène a une bidhaa qui pousse les croyants a adoré le dajjal et non l’Unique(swt)le misercordieux,le plus misercordieux.
    Halte aux »dajjal warriors »crée par la CIA,subventionné par le qatar et l’arabie saoudite(la famille mécréante et hypocryte des saoud,tel abou lahab jadis)




    0



    0
    mahdi
    13 mars 2013 - 14 h 27 min

    « il y a près de 80% de
    « il y a près de 80% de mosquées qui seraient sous le contrôle d’imams salafistes » ???? et ils étaient où les autres 20% ? c’est maintenant qu’ils se réveillent ? Je pense qu’arriver à faire changer ce chiffre me paraît impossible !!




    0



    0
    imane
    13 mars 2013 - 14 h 21 min

    où est l’Etat? comment

    où est l’Etat? comment laisse-t-on des cohortes d’intégristes salafistes libres de tout mouvement? a-t-on déjà oublié l’affreuse décennie du terrorisme? j’en connais certains de ces extrémistes chargés de déformer nos enfants dans les mosquées qui sont dans chaque quartier, il n’y a pas de réconciliation possible avec des gens pareils, leur place dans la prison ou dans des asiles psychiatriques, car le mal qu’il font dépasse un crime individuel ils détruisent la société




    0



    0
    slimane abid
    13 mars 2013 - 14 h 10 min

    Que font nos services de
    Que font nos services de sécurité et la justice, ces gens doivent être traduit devant la justice, au nom de la loi, personne ne doit utiliser la religion à des fins idéologiques, surtout qu’il s’agit de gens pilotés de l’étranger notamment par les enturbannés d’Arabie saoudite ou la minuscule aire géographique appelée le Qatar qui n’est autre qu’un orifice de la CIA et une énorme base militaire américaine…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.