Assassinat des deux enfants à Constantine : les deux auteurs avouent

Les deux individus arrêtés hier mardi à Ali-Mendjeli (Constantine) dans le cadre de l’enquête menée pour retrouver les assassins de Haroun (10 ans) et d’Ibrahim (9 ans) ont avoué être les auteurs du double crime, a indiqué aujourd’hui mercredi, le procureur général près la cour de Constantine, Mohamed Abdelli. Le magistrat a ajouté, au cours d’une conférence de presse, que les deux individus en question, âgés de 21 et de 38 ans, ont agi de manière «isolée», l’acte criminel pour lequel ils sont accusés n’étant «pas lié au crime organisé». Citant les conclusions du service de médecine légale qui a pratiqué l’autopsie, le procureur général a indiqué que les deux enfants sont morts par «étranglement» et que leurs corps n’ont pas subi de sévices. Le décès remonte à la matinée de mardi (hier), selon le service de médecine légale, a également souligné M. Abdelli. Il s’agit là, a-t-il encore indiqué, de «premières conclusions», une «enquête scientifique minutieuse» ayant été déclenchée par les services compétents pour déterminer avec exactitude le mobile de ce crime et faire toute la lumière sur cette affaire.
R. N.

Comment (6)

    samir
    14 mars 2013 - 20 h 27 min

    il mérite pas l morts c 2
    il mérite pas l morts c 2 assassin dabore coupé leure p… er l jeté au chien sauvage pr kils conesse l soufranse kil ent subie au petite enfents de tout fasson c pas d humin c d monstre




    0



    0
    Anonymemohamed
    14 mars 2013 - 11 h 45 min

    pour ce genre de crime
    pour ce genre de crime normalement les assassins doivent être exécuter sur une place publique après le jugement bien-sure.que peut ont faire avec ses criminelles, ses tueurs, ses pédophiles, c’est un vrai danger pour la société, il est temps de nettoyer notre société.et il est temps pour notre justice d’appliquer l’exécution, et d’oublier un peut les grâces présidentielle…




    0



    0
    Acherif
    14 mars 2013 - 9 h 10 min

    ce repris de justice vient de
    ce repris de justice vient de sortir de prison il y a 4 mois dans le cadre de la grace.
    moi je dirai que l etat est un peu responsable,car le connaissant pourquoi le gracier?
    la peine de mort n est pas une solution curative!
    tant qu on n use pas de l emprisonnement isolatoire et on espere toujours la grace presidentielle tous les aids et les fetes nationales ce genre d hommes persisteront toujours a envenimer la societe!!




    0



    0
    quelqu un nonyme
    13 mars 2013 - 20 h 51 min

    ces horribles assassins
    ces horribles assassins doivent être pendus en public sans jugement ils meritent une sentances sans precédente qu il allent en enfer car un enfant c est un ange c est l’innocance car un enfant; c est que dieu a donné de plus beau; un enfant c est la vie et eux en pris cette vie avec atrocité




    0



    0
    Mehmeh
    13 mars 2013 - 14 h 41 min

    La nation algérienne est en
    La nation algérienne est en danger si nos dirigeants continuent à s entêter et ne pas reconnaître leur incompétence à gérer ce bled l Algérie disparaîtra les profanes diront que viens faire les dirigeants ici je répondrai tout splement que c est le moment que de vrai spécialistes du comportement humain et de la sociologie commencent à réfléchir pour trouver les solutions y’a ilhwani el watan fi khatar




    0



    0
    abdelkader wahrani
    13 mars 2013 - 13 h 59 min

    la peine de mort serait utile
    la peine de mort serait utile pour ces monstres, ces criminels et pédophiles odieux. aprés tout a quoi servent ces odieux criminels et assassins des enfants innocent. même les animaux ne sont des criminels???.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.