Assassinat de Haroun et Ibrahim : appel à un deuil national dimanche

La mobilisation citoyenne, trois jours après le double assassinat qui a secoué la ville de Constantine, est toujours aussi forte. Ainsi, après la marche de protestation qui a suivi l’enterrement des deux enfants Ibrahim Hachich et Haroun Boudaïra, et qui a sillonné les grandes artères de la ville de Constantine, de nouvelles initiatives sont prévues pour sensibiliser les citoyens sur les graves menaces qui pèsent aujourd’hui sur la vie de leurs enfants. Des affiches appelant le peuple algérien à observer une journée de deuil national, pour ce dimanche 17 mars, ont été placardées sur les murs de la ville de Constantine en hommage aux deux enfants, victimes de cette barbarie innommable. L’appel est adressé «à tout le peuple algérien libre, à travers tout le territoire national, pour exprimer sa désapprobation face à ces actes cruels, étrangers à ses mœurs», lui demandant d’observer un arrêt de travail pendant la journée du 17 mars.
R. Mahmoudi

Comment (2)

    revanche
    16 mars 2013 - 11 h 54 min

    je ne vois aucune autre
    je ne vois aucune autre solution ,mise à part la peine de mort a tout ceux qui osent toucher à l’innocence…d’ailleur c’est le minimum…..




    0



    0
    Maysar
    15 mars 2013 - 17 h 15 min

    Ce qu’il faut , ce n’est pas
    Ce qu’il faut , ce n’est pas un deuil national , mais une riposte nationale à ces pourritures qui s’attaquent aux plus innocents d’entre les Algériens !!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.