Une jeune fille simule son propre enlèvement

L’affaire remonte à la fin du mois dernier, lorsqu’une adolescente est venue avec son père déposer une plainte au niveau de la sûreté de Bir Mourad Raïs. Elle aurait été enlevée par un voisin, qui, selon ses dires, l’aurait forcée à monter dans une voiture avant de la conduire vers un lieu inconnu, où elle subit des maltraitances, avant d’être libérée après cinq heures de séquestration. La victime précise qu’elle a perdu son téléphone portable au cours de l’enlèvement. Sur la base de cette déclaration, les services de police spécialisés ont aussitôt déclenché une vaste opération de recherche pour mettre la main sur le ravisseur, ce qu’ils ont réussi à faire en un temps record. Arrêté, l'homme a nié en bloc toutes les accusations, reconnaissant tout de même l’existence d’une affaire de justice qui l’opposait à la famille de la plaignante. Poussant plus loin les investigations, les policiers découvrent que la jeune fille avait utilisé son téléphone portable pendant la prétendue période de séquestration, ce qui prouve qu’elle a menti. Une procédure judiciaire a été aussitôt engagée contre elle pour fausse déclaration ; elle sera présentée devant le procureur conformément à l’article 300 du code pénal.
Karim B.

Comment (3)

    Zine eddine Benmahrouche
    27 mars 2013 - 21 h 59 min

    Heureusement que notre police
    Heureusement que notre police n’est pas dupe.
    Grand bravo




    0



    0
    bilal
    27 mars 2013 - 20 h 03 min

    Ceci prouve encore une fois
    Ceci prouve encore une fois que les enquêteurs de la police Algérienne traitent toutes ces affaires avec sérieux . Malheur au petit peuple qui prendra nos officiers judiciaires pour des imbéciles, car les sanctions risquent d’être très lourde et à titre d’exemple j’espère que cette jeune fille sera punie assez sévèrement pour ôter toute envie a certaine de régler des comptes personnels.




    0



    0
    amyne
    27 mars 2013 - 12 h 32 min

    on appelle ca un effet
    on appelle ca un effet média…faites gaffe messieurs les journalistes….vous avez une responsabilité terrible




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.