Le Grand Mufti de Libye interdit aux femmes d’épouser des étrangers

Deux années après l’effondrement du régime libyen sous le déluge des forces de l’Otan, le pays du défunt Mouammar Kadhafi flirte avec le Moyen-Âge. Après l’instauration de la charia comme mode de gouvernance, les femmes n’ont plus aucun droit dans ce pays pris en otage par la «salafiya jihadiya» qui a le vent en poupe dans la région. Totalement confinée à la maison et interdite presque de vivre, la femme libyenne ne doit plus se marier aux étrangers, mêmes musulmans. C’est le Grand Mufti de ce pays, Cheikh Sadeq Al-Ghariani, qui le veut et appelle le gouvernement à appliquer rapidement cette interdiction. Il faut dire que le gouvernement n’a aucun contrôle sur la société, livrée entièrement aux groupes salafistes de tous bords. Autrement dit, l’appel de ce mufti, qui baigne dans le luxe chez lui, n’est que le couronnement d’une interdiction déjà appliquée sur le terrain. Quel imam va s’aventurer à légaliser un mariage entre une Libyenne et un musulman d’une autre nationalité dans un pays sous le contrôle des salafistes ? Quel imam, aussi ouvert soit-il, va risquer sa vie en s’inscrivant à contre-courant de cette déferlante islamiste, qui balaie tout sur son chemin ? Aucun. Même si cette interdiction est contraire à la religion musulmane qui autorise le mariage entre deux musulmans quelle que soit leur nationalité. Mais pour ce mufti, il s’agit de protéger la Libye menacée par «les chiites qui arrivent en masse dans le pays». Une «invasion» d’étrangers venus notamment de Syrie et d’Iran que cette haute autorité religieuse redoute dans un pays encore à feu et à sang.
S. Baker

Comment (5)

    patriote
    25 mai 2013 - 16 h 22 min

    Partout ou les salafistes
    Partout ou les salafistes s’installent le pays est àfeu et à sang ! allah y lhamou khaddafi le seul et vrai leader africain.
    assassiner par sarkosy et les sionistes




    0



    0
    marekchi
    2 avril 2013 - 10 h 04 min

    Le grand mufti fait allusion
    Le grand mufti fait allusion aux salafistes qui sont entrain de foutre la M…de là ils passent.




    0



    0
    bilal
    30 mars 2013 - 20 h 00 min

    Encore une fatwa pour
    Encore une fatwa pour domestiquer la femme libyenne. C’est devenue excuser du terme un » vrai bordel » dans ce pays .
    Le père Kadhafi c’était le père Noël à côté de gugusse de l’autre siphonné, vous allez vite déchanter…




    0



    0
    B.H.
    30 mars 2013 - 16 h 57 min

    pauvre libye! sous kadhafi
    pauvre libye! sous kadhafi l’etat etait tolérant, les femmes etaient libres,la polygamie etait interdite. et certains osent encore parler de « revolution ».




    0



    0
    syriano
    30 mars 2013 - 16 h 24 min

    il redoute les
    il redoute les chiites….
    Les chiites sont des musulmans authentique qui croient en Allah(swt) et au prophete Mohamed(sws).Ils ont des grands savants qui ont etudier sur la lumiere du Coran et des hadiths authentiques contrairement a ces salafistes wahabites qui sont une véritable secte qui invente des fatwa basé sur des opinions venant tout droit du dajjal
    Ces types qui suivent cette sectes sont a des années lumieres de l’islam véritable.
    Au moins les chiites sont des musulmans comme nous contrairement a ses adorateurs du dajjal qui suivent cette secte basé sur la satanisme,inspiré du dajjal et mis au point par les labos de la CIA et du Mossad en compagnie des traitres saoudiens et qatariens




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.