Décès de la comédienne et actrice Salima Labidi

La comédienne et actrice algérienne Salima Labidi est décédée jeudi matin à l’âge de 64 ans des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches. Née à Miliana, Salima Labidi a débuté sa carrière de comédienne, en 1966, au théâtre radiophonique à la Chaîne II de la radio nationale, enchaînant les rôles dans différentes pièces tragi-comiques traitant des problèmes de société. Ses performances de comédienne lui vaudront d’être sollicitée pour interpréter des rôles dans des téléfilms. Entre autres films qui ont propulsé la carrière de la défunte, Ahlil, ahlil et Yak ennighak (je te l’ai pourtant dit) réalisés par Rachid Harhar, El-Michouar (Le parcours) de Djamel Fezzaz et Akh’kham ned’da Meziane (La maison de Da Meziane), de Slimane Boubekeur, réalisé par Mahfoud Okkacha en trois séries totalisant 90 épisodes. Salima Labidi sera enterrée vendredi au cimetière d’El-Madania, sur les hauteurs d’Alger.
R. C.
 

Comment (10)

    smain
    20 septembre 2013 - 7 h 56 min

    une rare actrice algerienne
    une rare actrice algerienne une vrais perte pour le cinema algerien une grande actrice qui nous a a vraiment attire par sa belle presence rabi yarhamha




    0



    0
    sabbah
    30 avril 2013 - 18 h 14 min

    Allah yarhama c etait une
    Allah yarhama c etait une grande artiste qui jouait tres bien!! Qu allahl accepte dans son vaste paradis




    0



    0
    Anonyme
    23 avril 2013 - 17 h 49 min

    Que dieu lui réserve une
    Que dieu lui réserve une place au paradis notre chere aimée labidi l’algerie a perdu une lumiere du cinema courage l’algerie et courage les kabyles.




    0



    0
    rima
    7 avril 2013 - 20 h 58 min

    lahe irhmha c une vrai
    lahe irhmha c une vrai artiste la tv algerienne a perdu une grande




    0



    0
    algerienne
    7 avril 2013 - 13 h 05 min

    elle a donné des moments de
    elle a donné des moments de bonheur aux télespectateurs




    0



    0
    algerienne
    7 avril 2013 - 13 h 03 min

    allah yarham maoutaanaa. Elle
    allah yarham maoutaanaa. Elle a su donné du bonheur aux telespecteurs.




    0



    0
    AIT MOKHTAR
    5 avril 2013 - 16 h 32 min

    Je l’aimais bien, il tenait
    Je l’aimais bien, il tenait son rôle à merveille.Elle symbolisait la femme Algérienne, elle est typique.
    Ellah yaramha.
    Pour le MCAF Omar AIT MOKHTAR




    0



    0
    axelpanzer
    4 avril 2013 - 23 h 31 min

    Povres artistes
    Povres artistes algeriens,pris entre famille revolutionnaire,islamistes et peuple inculte!!!

    que dieu,le seul qui juge,leur accorde sa misericorde!!!




    0



    0
    lamia taguine
    4 avril 2013 - 20 h 12 min

    allah yarhamha
    allah yarhamha




    0



    0
    ABDELAZIZ
    4 avril 2013 - 20 h 00 min

    ALLAH yerhamhoum elle et
    ALLAH yerhamhoum elle et Bentoumi , ina lilah wa ina ilayhi raji’oun




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.