Un député interpelle Yousfi : nouveau scandale en vue ?

Nouveau scandale en vue dans le secteur de l’énergie et des mines. Le député et membre de la commission de défense nationale à l’APN, Hassan Aribi, a interpellé le ministre de l’Energie, Youcef Yousfi, aujourd’hui lundi, par une question orale, lui demandant des explications sur des contrats suspects conclus par l’Agence nationale du patrimoine minier (ANPM). Le député a révélé que ladite agence a publié un appel d’offres pour l’exploitation de quatre carrières riches en ciment dans les wilayas de Souk Ahras, Ghardaïa, Naâma et Laghouat, mais seules quatre entreprises auraient bénéficié de ces contrats, chaque entreprise ayant souscrit pour un seul marché. Chose qui, selon le député, est contraire à la loi sur les marchés publics. Hassan Aribi a ainsi demandé de savoir qui a autorisé ces contrats de gré à gré, en empêchant quinze autres entreprises de soumissionner. Selon le député, l’ANPM aurait inventé des alibis – dossiers non conformes, incompétence, etc. – pour rejeter leurs dossiers de soumission. Cette nouvelle affaire vient s’ajouter à une série de scandales de corruption et de malversations qui rythment actuellement la vie nationale et secouent le secteur de l’énergie et des mines, après les nouvelles révélations en cascade sur l’affaire Sonatrach. Le marché du ciment a toujours été convoité par les milieux d’affaires nationaux et étrangers, et les trafiquants spéculateurs qui maintiennent l’industrie du ciment dans une situation instable avec encore une nouvelle pénurie en perspective, suite à l’arrêt observé par les quatre principales cimenteries du pays depuis mars dernier. Selon les observateurs, le Groupe industriel des ciments d’Algérie (Gica), n’arrive plus à réguler le marché du ciment, d’où la nécessité de créer une autorité de régulation spécialisée dans cette filière.
Karim B.
 

Comment (3)

    AnonymeKELAM
    17 avril 2013 - 14 h 31 min

    ça fait mal au coeur :on ce
    ça fait mal au coeur :on ce rende compte que nous sommes gérés par des bandits :alors un tamis est important qu »il emporte ces mercenaires :celui qui les défens devient comme eux :y a n’a marre de ce fourbi dans le gourbis.
    vous avez volés detruits ce pays et vous voulaient encore le berre et l’argent du beurre :dehors messieurs nous avons besoin d’une ALGERIE G2R2 PAR DES algeriens QUI D2FENDE CE PEUPLE ET CE CHER PAYS; ALORS DEHORS DEHORS DEHORS;




    0



    0
    inspektor Tahar
    16 avril 2013 - 8 h 43 min

    Un député interpelle Yousfi :
    Un député interpelle Yousfi : nouveau scandale en vue ?…On dirait que les ressources naturelles de l Algerie appartiennent a un groupe de rapaces qui controle le gouvernement….




    0



    0
    kako
    16 avril 2013 - 4 h 32 min

    Bien tôt un grand scandale
    Bien tôt un grand scandale dévoilera tous les secrets sur l’incroyable arnaque et corruption à la sonelgaz qui sera pire que la SONATRACH à l’instar de l’affaire des œuvres sociales qui n’a pas donné tous ses secrets. Ainsi que l’affaire de la surfacturation des index qui se répond comme une traînée de poudre et la plus attendu , surtout à la wilaya de Bejaia d’ou si la cour des comptes qui est chargée de cette affaire. car Cette entreprise est un nid pleines d’escrocs , quelles bande de rapace.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.