Des armes libyennes saisies à la frontière algérienne

Une importante cargaison d’armes en provenance de Libye a été interceptée à la frontière algérienne par les services de la Gendarmerie nationale, a-t-on appris d’une source sécuritaire. Des kalachnikovs, des pistolets automatiques et une trentaine de fusils, dont 15 à lunette de vision nocturne, se trouvent parmi les armes saisies. Les trafiquants, de nationalités algérienne et tunisienne, ont dû abandonner leur «marchandise» non loin de la bande frontalière, plus exactement dans la commune de Haddada, à Souk Ahras, après avoir été repérés par les gardes-frontières. Après une course-poursuite de plusieurs heures, les gendarmes sont parvenus à arrêter deux Tunisiens. Après interrogatoire, ils ont reconnu faire partie d’un vaste réseau international de trafic d’armes. Des armes de différents calibres qu’ils ramènent de Libye. La perquisition effectuée à leur domicile a permis aux gendarmes de récupérer un autre lot d’armes, des fusils de chasse et des pistolets mitrailleurs. Les gendarmes traquent actuellement leurs acolytes qui se trouvent dans la région. Les deux Tunisiens ont été écroués et seront bientôt jugés pour association de malfaiteurs, trafic d’armes, contrebande, détention et commercialisation de marchandises prohibées, vente d’instruments d’optique servant à équiper des armes à feu et immigration clandestine. Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, accompagnée du pillage des stocks d’armes libyens, les services de sécurité multiplient les saisies et les découvertes de lots importants d’armes de guerre à la frontière est du pays. Il y a quelques mois, les gendarmes avaient découvert à Djanet une cache d’armes qui appartenait à l’armée libyenne.
Sonia B.

Comment (5)

    axelpanzer
    21 avril 2013 - 4 h 24 min

    actuellement la frontiere
    actuellement la frontiere avec le mali est fermée,il suffit de fermer celle avec la libye et le tour est joué!les responsables il faut les executer rapidement,car eux nous ont deja condamné à mort en facilitant le passage de ces armes au confort de l’usage optique nocturne!!!!!!c’est comme si ils sont en possession de la grosse artillerie!!!!




    0



    0
    Amcum
    20 avril 2013 - 21 h 59 min

    Il faut promulguer une loie
    Il faut promulguer une loie en urgence qui autorise les services de securite a l’ouverture de feu systematiquement (si leur capture n’est pas possible)ceci d’une part, d’autre part, la peinne capitale et execussion effective (Balle dans la tete) de ces salops.

    Il faut durcir rapidement la legislation et soutenir nos forces de securite. Et puis vive mon pays grand comme un soleil, et de plus fort avec les forces de ses citoyens.




    0



    0
    salim
    20 avril 2013 - 20 h 56 min

    Pour ce qui est de la drogue
    Pour ce qui est de la drogue 80 tonnes ont été Interceptées au niveau de la frontière égyptienne par les gardes frontières de ce pays. Ce qui démontre que les frontières algériennes ont laissé passer ces 80 tonnes.
    Et que 120 tonnes ont été interceptées au niveau de ces mêmes frontières algériennes.

    L’agriculture annexe au Maroc se porte très bien. Il faut ériger une barrière, ou un mur entre eux et nous.
    Plus d’ouverture de frontière avec ce pays vendeur de poison.

    Nos jeunes devenus des ânes par la grâce de Benbouzid, se faut des harragas ou sauter la cervelle à la drogue made in Maroc.
    Ne venez pas dire aussi que ceci est juste un hasard.

    Ils détruisent le potentiel d’un pays « sa jeunesse ».




    0



    0
    00213
    20 avril 2013 - 20 h 18 min

    Peine de mort exemplaire
    Peine de mort exemplaire (lente et douloureuse)…
    … pour des gens qui veulent disséminer la mort dans notre pays.




    0



    0
    axelpanzer
    20 avril 2013 - 19 h 03 min

    c’est comme pour la drogue,ce
    c’est comme pour la drogue,ce n’est que la partie visible de l’iceberg!si les services ne feront pas preuve de d’efforts surhumains nous sommes foutus!!!!!!et bravo quand meme à nos valeureux gardes!!!!!quand à nos amis tunisiens pris dans cette affaire,apres debriefing,une petite peine capitale ne ferait de mal à personne!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.