La DGSN va recruter 6 000 chômeurs du Sud dans ses rangs

La direction générale de la Sûreté nationale a lancé, aujourd’hui à Ouargla, une vaste opération de recrutement de policiers et de personnels civils assimilés dans les wilayas du Sud. 6 000 postes budgétaires ont été dégagés par cette institution. Cette opération est considérée comme «une modeste contribution» de la DGSN dans la lutte contre le chômage au sud du pays. Un chômage endémique qui est devenu source de tensions. Les jeunes du Sud rêvent depuis de longues années de servir dans les différents corps constitués. Un rêve qui commence ainsi à être exaucé. Cette opération de recrutement ne concerne pas uniquement la wilaya de Ouargla, puisque des opérations similaires sont prévues dans sept autres wilayas, à savoir Illizi, El-Oued, Tamanrasset, Tindouf, Béchar, Ghardaïa et Adrar. La DGSN recrutera des agents de police et du personnel civil assimilé (PCA). Le général-major Abdelghani Hamel s’est déplacé ce matin dans la wilaya de Ouargla pour donner le coup d’envoi de cette opération qui s’inscrit dans le cadre du premier Salon national de l’emploi au sud.
Sonia B.
 

Comment (2)

    kaid_omar belkacem
    23 avril 2013 - 23 h 15 min

    bonne et heureuse initiative
    bonne et heureuse initiative pris par l’état responsabilisé les jeunes et leurs inculqué l’amour du prochain permettra notre pays de sortir grandit par cette action en direction de nos jeunes du sud qui doivent s’avoir que rien ne vient pour rien .




    0



    0
    00213
    23 avril 2013 - 17 h 23 min

    Le gouvernement devrait créer
    Le gouvernement devrait créer en parallèle une force d’intervention composée spécifiquement de touaregs algériens afin de sécuriser le Sahara.
    Leur connaissance du terrain, leur loyauté et leur courage doivent être accompagnés de moyens sophistiqués et d’un d’encadrement spécifique.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.