Consulats de France : «plus de 30 000 demandes de visa en attente»

La grève des travailleurs franco-algériens des différents consulats de France en Algérie se poursuit, provoquant d’importants retards dans le traitement des demandes de visa. Les grévistes font état de «plus de 30 000 demandes de visa en attente». A l'ambassade, plus de 5 400 demandes urgentes ont été traitées depuis le début du mouvement de grève. «Les demandeurs concernés ont été informés des reports de rendez-vous les concernant», précise-t-on. Les revendications portent sur l'augmentation des salaires au titre de l'inflation et de l'ancienneté, et la préservation des acquis. Les grévistes protestent également contre une charge de travail de plus en plus lourde. Ils affirment qu'ils maintiendront leur mouvement jusqu'à satisfaction de leurs demandes, faisant remarquer qu'ils n'ont cessé depuis des années de perdre leur pouvoir d'achat, qui a chuté de 40%, selon eux. Ils veulent aussi l'application de la loi algérienne sur les congés, les heures de travail qui se sont alourdies avec des demandes de visa en hausse constante, et les arrêts maladie. Dans un document transmis aux médias, ces protestataires affirment que le retard risque d’être incommensurable si leurs revendications ne sont pas satisfaites rapidement. Car ils assurent qu’ils n’arrêteront pas leur grève sans avoir obtenu des réponses concrètes à leurs doléances. La grève est plus importante à Alger, mais le mouvement d'une soixantaine d'employés affiliés à la CFDT s'est aussi déclenché à des dates différentes dans les consulats d'Oran et d'Annaba. De nombreux Algériens, des professionnels surtout, sont pénalisés par ce mouvement de grève car ils ont vu leurs rendez-vous pour le dépôt des demandes de visa reportés de plusieurs semaines.
S. Baker

 

Comment (2)

    h2 so4
    25 avril 2013 - 10 h 48 min

    ce qui interresse la France
    ce qui interresse la France oficielle c est empoisonnement de la nation et pas dutout le visa
    par ses exports et exports de l ogm aspartame et le coup de grace par les produits pharmaceutiques .
    contre l import et import de richesse bioagricoles naturelles minieres et reserves




    0



    0
    Anonyme
    24 avril 2013 - 15 h 46 min

    et oui mnt c’est devenu
    et oui mnt c’est devenu classique.personne ne veut agir c’est gravement grave.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.