Chaouchi-Zemmamouche, un match dans le match

S’il y avait un autre match qui retenait l’attention des supporters lors de la finale de la Coupe d’Algérie, c’est incontestablement celui a opposé le gardien du MC Alger, Faouzi Chaouchi, à celui de l’USM Alger, Mohamed-Lamine Zemmamouche. De l’avis de tous, ce dernier s’est admirablement illustré en sortant le grand jeu ; il répond ainsi à ceux qui désignent Chaouchi meilleur gardien d’Algérie. Il est vrai qu’une grande partie de la presse a salué le retour en force du keeper mouloudéen qui a repris du poil de la bête, appelant même le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, à l’intégrer en équipe nationale le plus vite possible. Des techniciens algériens s’étaient même mis de la partie pour demander son retour chez les Verts surtout que le gardien titulaire, Raïs M’bolhi, n’était plus en forme, encaissant plusieurs buts sur des erreurs de débutant. L’entraîneur bosniaque étant présent dans les tribunes lors de la finale, c’était l’occasion pour Zemmamouche de montrer tout son talent pour amener le sélectionneur à revoir sa méthode de travail et donner une chance au gardien usmiste qui a prouvé, ce jour-là, qu’il avait des atouts à faire valoir. Durant cette finale, il a étalé toute sa classe. Il a eu à écarter des balles dangereuses à maintes reprises, ce qui fait dire à beaucoup que c’est lui qui a offert la Coupe à ses camarades. La performance de ce gardien donnera sûrement à réfléchir à Halilhodzic et à ceux qui revendiquent Chaouchi en sélection.
Réda B.
 

Commentaires

    kamel
    2 mai 2013 - 13 h 27 min

    mais !!! son ghrib a
    mais !!! son ghrib a sali le match et l’equipe ; sanction sanction et vite comme ça les bandits du foot s’en vont tres loin des stades HONTE !!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.