Aït Hamouda condamne le «lynchage» des maîtres de la chanson kabyle Idir et Aït Menguellet

Idir. D. R.

Le président de la fondation Amirouche et ex-membre de la direction du RCD, Nordine Aït Hamouda, a réagi à la polémique soulevée sur la Toile par la présence de quelques vedettes de la chanson kabyle, dont notamment Idir et Aït Menguellet, à une cérémonie officielle clôturant une caravane de destruction de divers supports audiovisuels piratés, organisée lundi dernier par l’Office national des droits d’auteurs (ONDA) et présidée par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Dans une déclaration adressée à Algeriepatriotique, Nordine Aït Hamouda condamne le lynchage médiatique dont font l’objet les artistes présents, citant Idir, Aït Menguellet et Takfarinas, qu’il qualifie de «campagne de dénigrement orientée». «Connaissant et reconnaissant l’apport et l’engagement de ces piliers de la chanson kabyle pour le combat identitaire, écrit le fils du colonel Amirouche, j’appelle mes frères à plus de retenue et de compréhension envers ces repères qui n’ont guère ménagé leurs efforts pour porter haut et fort la voix et la voie de la Kabylie, en particulier, et de tamazight en général». Il invite ses «frères» à faire preuve de sagesse et de clairvoyance, «en inscrivant la démarche de nos artistes dans son concept réel, loin de toutes manipulations politiciennes». Et de conclure son appel : «Nous ne gagnerons rien à démolir nos monuments.» L’apparition des trois chanteurs cités aux côtés d’Abdelmalek Sellal avait, en effet, suscité une avalanche de commentaires sur les réseaux sociaux et notamment dans les sites pro-autonomistes, présentant cette présence comme une «haute trahison», une caution apportée par ces porte-voix de la lutte pour l’identité amazighe au pouvoir qui les aurait instrumentalisés dans la guerre de positions qu’il mène actuellement. Des voix se sont même élevées pour appeler à «excommunier» et boycotter les artistes incriminés. Des appels qui rappellent la campagne orchestrée en 1999 contre Lounis Aït Menguellet, après sa participation à un meeting animé par le candidat Abdelaziz Bouteflika.
R. Mahmoudi

Comment (2)

    Fodil sitahar
    9 juin 2017 - 12 h 22 min

    Avec l’age les reperes se
    Avec l’age les reperes se perdent et malheureusement les renouvellements de leaders se font rares aux temps de ces messieurs les paroles de leurs predecesseurs etaient venerees. Maintenant tout ce beau monde se remet en cause par ses propres actes. Quel gachis…




    0



    0
    Nasser
    26 mai 2017 - 11 h 19 min

    Qui est dans la «haute
    Qui est dans la «haute trahison» ceux-là, qui sont chez-eux ou Ferhat MEHENNI qui a visité ISRAËL pour quémander de l’Aide contre l’Algérie . Le Site du MAK ( Tamurt) est le média le plus significatif dans les actions de propagande de diversion et de subversion —–
    Danny Danon ambassadeur d’Israël à l’ONU : une chance pour la Kabylie ? – Tamurt
    tamurt.info
    « Tamurt » est un site du MAK dont le chef est Ferhat Mehenni. Il fait tout pour opposer les « arabes » et les « kabyles » (en lisant ses c’est clair et net. D’ailleurs ce site ne fait que ça !). Ce Mehenni a visité Israël où il a demandé aux sionistes au « aide » pour sa « sœur » la Kabylie. Il a déclaré aussi qu’Israël mène le même combat en Palestine que la Kabylie. Il est aidé aussi par Bernard-Henry Lévy le plus grand sioniste français pour créer des problèmes en Algérie. C’est lui qui a influencé Sarkozy pour attaquer la Libye. Il dit qu’il est pour un « printemps en Algérie » ! C’est un anti-musulmans né comme Mehenni et son site « Tamurt »! etc etc etc ………………………………………………. VOICI Par exemple cet article de Tamurt: intitulé « Danny Danon ambassadeur d’Israël à l’ONU : une chance pour la Kabylie ? »……………………………………. http://www.tamurt.info/danny-danon-ambassadeur-disrael-a-lonu-une-chance-pour-la-kabylie/ ….. (Photo: Mehenni en compagnie de Danny Danon ambassadeur d’Israël et de Lyazid Abid)




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.