Logements préfabriqués de Chlef : la LADDH écrit à Bouteflika

Le très sensible dossier des logements préfabriqués, attribués aux sinistrés du séisme qui avait frappé la wilaya de Chlef en octobre 1980, vient de remonter à la surface suite à une initiative du bureau local de la Ligue Algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) qui a demandé, cette fois-ci, une intervention directe du président de la République dans cette affaire. La ligue a adressé au chef de l’Etat un rapport détaillé sur les graves dangers que présentent pour leurs occupants ces logements préfabriqués, puisque construits avec des matériaux toxiques et cancérigènes. Le bureau local de la LADDH, qui explique avoir commencé à enquêter depuis plus de cinq mois sur ce dossier, ainsi que sur les contraintes qui se posent pour leur reconstruction, ne manque pas de dénoncer, à cette occasion, «le traitement aussi injuste, d’une marginalisation économique, sociale et politique de notre wilaya». Toutefois, l’organisation ne s’arrête pas au stade du constat et indique avoir transmis au président de la République une dizaine de recommandations pour résoudre le problème des logements préfabriqués.
Amine Sadek
 

Comment (5)

    ahmed ziari
    12 mai 2013 - 20 h 46 min

    j’aspere il seras un bon
    j’aspere il seras un bon dossier sur ces logements qui sont maintenant 90%des souffrances de cette population telque la chaleur et les maladies….etc




    0



    0
    housine
    9 mai 2013 - 18 h 46 min

    Nous somme parmis 18360
    Nous somme parmis 18360 logements prefabriquee de la wilaya de chlef ,et malhereusement nous avons frappé à toutes les portes des différentes administrations, mais aucune suite n’a été donnée à nos nombreuses requêtes, l’administration faisant la sourde oreille, malgré les conditions de vie catastrophiques vécues par nos familles , sans parler le climat chaud de l’ete dans ces baraque et les maladie telque asthme et cancer …..
    pour quoi catte hogra a chlef , alors le seisme de boumerdes et alger ainsi d’autre seisme le gouvernement il a fait tout pour reloger les sinistres dans les logements digne .




    0



    0
    zakia Mellal
    8 mai 2013 - 18 h 20 min

    moi je peut témoigner que la
    moi je peut témoigner que la qualité de l’accueil dans nos hôpitaux , la prise en charge, les conditions de travail déplorables à l’origine d’une hémorragie incessante de nos médecins…, autant de carences et d’autres telles que la vétusté des équipements, qui font que le secteur se porte très mal.alors je suis d’accord sur le rapport qui a fait cette association LADDH




    0



    0
    Karim houari
    8 mai 2013 - 9 h 59 min

    c vre Mr Brahim Haddou tout
    c vre Mr Brahim Haddou tout vas bien en Algérie .
    pas chômage , pauvrette néant ,pas corruption ni encore la bureaucratie et surtout en bonne prise en charge …….etc .
    Mr Brahim Haddou ,je suis avec toi les membres de LADDH ils sont torre par ce que tout vas bien en Algerie , elle est mieux que la suisse .
    mais malheureusement tout ça dans nos rêves mais en réalité c est la catastrophe .
    pour le role LADDH ,Mr Brahim Haddou il faut lire

    1 la déclaration universelle des droits de l’homme du 10/12/1948 notamment les articles 03 et 25.

    2 Le Pactes du16/12/1966 : Pacte international relatif aux droits sociaux économiques et culturels, et le Pacte international relatif aux droits civils et politiques .

    3 Charte africaine des droits de l’homme et des peuples (art. 16).
    4 Charte africaine des droits et du bien-être des enfants (1990).

    5 la convention C162 – Convention (n° 162) sur l’amiante, 1986 Adoption: Genève, 72ème session CIT (24 juin 1986) concernant la sécurité dans l’utilisation de l’amiante (Entrée en vigueur: 16 juin 1989).

    6 la Loi 85-05 du 16 février 1985 relative à la protection et à la promotion de la santé.

    7 la loi n° 03-10 du 19 juillet 2003 relative la protection de l’environnement dans le cadre du développement durable.

    8 Décret exécutif n° 09-321 du 8 octobre 2009 modifiant le décret exécutif n° 99-95 du 19 avril 1999 relatif à la prévention des risques liés à l’amiante .




    0



    0
    Brahim Haddou
    6 mai 2013 - 18 h 16 min

    de quoi la laddh se mêle
    de quoi la laddh se mêle t’elle? elle n’est pas habilité à s’adresser au président de la république dans un domaine qui ne la concerne pas. il faut toujours qu’elle fourre son nez dans des affaires qui ne sont pas de son ressort, car ne relevant pas du domaine des droits de l’homme. cela fait belle lurette que cette association et disqualifiée, à force de s’immiscer partout selon son bon vouloir et sans scrupules et ses évidentes intentions malveillantes qu’elle suscitent. cette ligue n’a aucunes crédibilité, elle fait plus dans les politiques que dans les droits de l’homme, qui plus est ses accointances avec des officines étrangères subversives de propagandes. la laadh n’a plus rien d’une organisation de droits humains, elle est devenue un instrument cynique de propagande essayant de réaliser des agendas machiavéliques que les cercles hostiles à notre état, lui ont confiés. elle n’a aucuns respect envers le peuple algerien, le traitant de tous les noms depuis des années, sans discernement ni objectivité. alors les vautours de la laadh cessez de jouer les avocats du peuple qui ne vous a rien demandé et dont il ne vous vouent aucune sympathie et confiance.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.