Quelle coopération sécuritaire entre l’Algérie et le Qatar ?

La visite qu’effectuera ce lundi au Qatar le commandant de la Gendarmerie nationale, le général-major Ahmed Bousteila, intervient dans un contexte marqué, pour le moins, par des relations plutôt ambiguës entre l’Algérie et cette monarchie du Golfe qui continue de susciter la controverse autour de son rôle avéré dans l’encouragement des mouvements insurrectionnels dans les pays arabes. Le communiqué de la Gendarmerie nationale précise qu’au cours de son séjour au Qatar, le général-major Ahmed Bousteila s'entretiendra avec son homologue qatari sur les «questions d'intérêt commun», afin de «conjuguer leurs efforts pour une lutte efficace contre les différentes formes de criminalité et afin de garantir la sécurité des personnes et des biens». Ce déplacement du patron de la gendarmerie pose, faut-il le dire, plus de questions qu’il n’en résout. Et pour cause. Le Qatar, du reste très actif sur la scène diplomatique mondiale au point d’étonner ses plus proches voisins, est aujourd’hui montré du doigt pratiquement dans tous les pays arabes traversés par les mouvements de remise en cause de l’ordre établi, comme cela avait été le cas avec la Libye, la Tunisie, l’Egypte, le Yémen et, depuis déjà deux ans, la Syrie. De quelle criminalité pourrait-on parler, en effet, avec les responsables qataris, eux qui sont impliqués dans l’encouragement de la mouvance islamiste salafiste qui constitue aujourd’hui une sorte de poste avancé de la monarchie pour affaiblir les pays arabes, dont l’Algérie ? Quelle «garantie à la sécurité des personnes et des biens» nous consentiront-ils, eux qui n’arrivent pas encore à digérer la «spécificité algérienne», jusqu’ici imperméable aux courants de la déstabilisation fournis sous le label du «printemps arabes» ? Et la cerise sur le gâteau, c’est lorsque le communiqué de la gendarmerie évoque «la coopération opérationnelle et de l'échange d'expériences dans plusieurs domaines liés à la sécurité publique» entre les deux pays. Evoquer aujourd’hui une coopération sécuritaire entre Alger et Doha peut paraître complètement incongru, surtout que les deux pays ne partagent presque rien en termes de positions diplomatiques, sur les grands dossiers de l’heure, à commencer par la Libye, la Syrie, le Sahel, l’islamisme, etc. Et ce n’est certainement pas les sujets de divergences qui manquent entre les deux capitales.
Amine Sadek 

 

Comment (14)

    rot
    13 mai 2013 - 20 h 49 min

    peut-être discuter d’un plan
    peut-être discuter d’un plan d’urgence pour sauver ce pauvre oisillon qu’on massacre du coté d’El-Bayadh




    0



    0
    salihamar
    13 mai 2013 - 17 h 33 min

    on a de leçons à recevoir de
    on a de leçons à recevoir de personne on est souverain et grand 130 ans de luttes et de sacrifice n’est pour rien




    0



    0
    harrachi
    13 mai 2013 - 9 h 45 min

    il est allé chercher farid
    il est allé chercher farid bedjaoui ha ha ha!




    0



    0
    marekchi
    13 mai 2013 - 7 h 18 min

    Nous devons nous méfier de ce
    Nous devons nous méfier de ce pays,allié d’israel et le mal de ce qui se passe dans les pays arabes musulmans.




    0



    0
    RAIS
    13 mai 2013 - 2 h 55 min

    Je reste dubitatif quant à ce
    Je reste dubitatif quant à ce déplacement de ce général ?Est ce pour prendre des ordres de l’émir, ou nous préparer un coup d’état .On pourrait se poser des questions quand on rend visite à un pays qui n’a rien d’un ami qui cherche toujours à nous nuire. Attention général pas de lézard on veille!




    0



    0
    RAMO
    13 mai 2013 - 0 h 47 min

    LE QATER QUI PÈSE SUR
    LE QATER QUI PÈSE SUR L’ÉCHIQUIER MONDIAL? ET DICTE CES Décisions A L HEURE ACTUEL ET QUI EN PLUS AGIS EN SOUS TRAITANCE ET VIE AUSSI SOUS PROTECTION AMÉRICAINES,ET CONDAMNE A UNE TRÈS LOURDE PEINE DE PRISON UN POÈTE DE SON PAYS POUR L AVOIR JUSTE CIT2 SUR UN DE CES POÈME ET QUI VA ORGANISÉE UNE COUPE DU MONDE VOILA LE QATAR A DEUX VISAGE.




    0



    0
    Anonyme
    12 mai 2013 - 22 h 26 min

    Il va aller leur casser leurs
    Il va aller leur casser leurs grosses gueules 😉

    Voilà!




    0



    0
    Ezzine
    12 mai 2013 - 22 h 21 min

    C’est bizarre ! Mais comme
    C’est bizarre ! Mais comme dit l’adage populaire : « accompagnons le menteur jusqu’à la porte de sa maison ». S’il faut que cette coopération de sécurité entre l’Algérie et le Qatar ait lieu pourquoi pas mais seulement dans le même cadre que celui des Usa, de l’Europe avec ces monarchies du Golfe persique.
    Ne faut-il pas aider nos frères arabes de sang et de croissant ? Oui mais à condition qu’ils nous préfèrent aux autres ricains et européens. Mais comme on sait qu’ils en sont prisonniers éternellement essayons quand même à les délivrer de leur prison où ils se complaisent à y demeurer jusqu’à mort s’en suive.
    L’Egypte n’a pas su par exemple comment sauvegarder le Soudan comme prolongement de sa sécurité stratégique, du temps de Hosni Moubarak, ce président déchu par son peuple, ou même de celui des frères musulmanisés qui l’ont remplacé. L’Algérie, n’a-t-elle pas aussi perdu ses prolongements stratégiques dans la région du Maghreb par la faute de ces soi-disant printemps arabes.
    Ce grand pays arabe, qu’est l’Egypte, ces deux présidents successifs étant accaparés à servir d’intérêts étroits personnels et ceux de leurs maîtres les israéliens leur savoir faire professionnel et diplomatique a malheureusement perdu du terrain pour agir et faire en sorte comment gagner les monarchies du Golfe, les manipuler et les exploiter dans le cadre des intérêts suprêmes de l’Egypte.
    Là où les américains et les européens ont réussi mais où les égyptiens ont perdu, l’Algérie peut-elle réussir ? Pourquoi ne pas essayer quand même sachant que cette monarchie et ses sœurs du Golfe persique n’aspirent et ne respirent que par la volonté n’ont pas de Dieu mais des américains.




    0



    0
    Inspektor Tahar
    12 mai 2013 - 21 h 46 min

    Quelle coopération
    Quelle coopération sécuritaire entre l’Algérie et le Qatar ?…Une bonne raison pour le Quatar….Pour que la gendarmerie du Quatar laisse passer librement tous ceux qui volent les deniers algériens et les placer secrètement dans les banques du Quatar….et les banques du Quatar va investir ce fric vole en Europe et aux USA sous couvert du …Royaume du Quatar…c est a dire une technique qui ressemble à celle des paradis fiscaux…Accord avec la gendarmerie du Quatar…?? Des milliers d’algériens qui circulent sur les routes du Quatar…? Que chacun reste chez soi. La question est ..What the f….Algeria is doing with Quatar…sorry, no need for …go back home please….




    0



    0
    issam
    12 mai 2013 - 21 h 38 min

    Tout ce qui se dira durant
    Tout ce qui se dira durant cette réunion sécuritaire sera transmis chez les juifs qui occupe la Palestine.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=3207FUTkykQ




    0



    0
    00213
    12 mai 2013 - 21 h 00 min

    Rien de grave…
    … juste de

    Rien de grave…
    … juste de la diplomatie hypocrite et bon marché sans impact.




    0



    0
    Nenuphar
    12 mai 2013 - 20 h 16 min

     » Intérêts communs  » ou
     » Intérêts communs  » ou encore  » conjuguer leurs efforts pour une lutte efficace contre les différentes formes de criminalité et afin de garantir la sécurité des personnes et des biens « , c’est du n’importe quoi.

     » Wahed fi chelegue ou lokher fi melegue  » et je ne vois pas le rapport ou les intérêts communs qui peuvent être discutés avec le Qatar, à moins que le commandant A. Boustilla n’aille sur convocation de son homologue qatari ou encore pour demander au Qatar de calmer le voisin de l’ouest.




    0



    0
    B.H.
    12 mai 2013 - 19 h 43 min

    on ne doit pas coopérer avec
    on ne doit pas coopérer avec une monarchie terroriste ennemie qui tente tous azimuts de semer la fitna chez nous. l’algérie doit rompre avec cet voyou.




    0



    0
    Anonyme
    12 mai 2013 - 19 h 24 min

    C’est vrai. Que va faire le
    C’est vrai. Que va faire le général Boustila à Doha?

    Ce micro état hostile annonce frauduleusement LA MORT du président sur Al Jazeera et donc traite l’état algérien de menteur, et Boustila va en visite de coopération ?!?!?? !??!!??

    Si encore il allait la bas pur mettre le gros plein de soupe aux arrêts.

    Boustila devrait être démis de ses fonctions.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.