13 sociétés mixtes pour la réalisation de 120 000 logements

Les accords de partenariat avec les entreprises espagnoles, portugaises et italiennes ont permis la création de 13 sociétés mixtes qui prendront en charge la réalisation de près de 120 000 logements, a indiqué le président du directoire de la Société de gestion des participations (SGP) Indjab, Abdelmalek Aissiou. «Après des mois de discussions et de négociations, nous avons créé cinq joint-ventures (sociétés mixtes) en partenariat avec des Italiens, quatre avec des Portugais et quatre autres avec des entreprises espagnoles», a déclaré à l'agence officielle APS M. Aissiou. Selon lui, ces sociétés mixtes nouvellement créées sont «prêtes» à réaliser 120 000 unités dans le cadre du programme de logements publics, qui vise la réalisation de près de 800 000 unités en 2013 et 2014. Grâce à ces partenariats, la capacité de réalisation des différentes entreprises filiales d'Indjab, qui ne dépassait pas 80 000 logements/an durant ces dernières années, connaîtra en 2013 un «saut quantitatif et qualitatif», a expliqué M. Aissiou. Les premiers projets de ces joint-ventures seront entamés incessamment pour réaliser près de 20 000 logements dans le cadre des programmes de l'AADLet de l'Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI). A cet égard, elles prendront en charge à partir du mois de mai la réalisation de 8 000 logements de type «location-vente» à Alger et 12 000 logements promotionnels publics (LPP) à Alger, Oran et Sidi Bel-Abbès. Le premier responsable de cette SGP a expliqué le recours à la création de sociétés mixtes par la nécessité d'améliorer les moyens de réalisation nationale d'une manière «durable». «La réalisation du volume important inscrit dans le plan de charge de la SGP Indjab a enregistré beaucoup de retard à cause de la faiblesse de nos capacités de réalisation, ce qui a imposé le recours aux étrangers», a-t-il expliqué. Avant d'opter pour des joint-ventures, la SGP Indjab a recouru aux groupements «temporaires» à l'instar des cinq partenariats avec les entreprises iraniennes pour la réalisation de 5 000 logements en 2011. Par contre, ce nouveau type de partenariat permet le transfert de technologies et du savoir-faire à travers la formation des jeunes Algériens ainsi que l'industrialisation du logement pour une qualité meilleure. Selon le même responsable, l'installation des usines pour la préfabrication de logements permettra la réduction des coûts et des délais. Cependant, beaucoup d'experts ont exprimé à différentes occasions leurs doutes sur efficacité et même l'utilité de ce procédé, estimant qu'il ne fera qu'augmenter les importations des équipements et des matériaux de construction. M. Aissiou a rassuré sur l'efficacité de cette nouvelle option stratégique du secteur de l'habitat, expliquant qu'il ne s'agit pas du préfabriqué lourd utilisé en Algérie dans les années 80 mais d'un système moderne loin des complexités du passé. «L'industrialisation de logements nous aidera certainement à améliorer la qualité du logement public. Le scepticisme n'a pas de place pour nous. Nous avons relevé le défi et nous devons le réussir par tous les moyens», a-t-il affirmé. La SGP Indjab est constituée de 56 entreprises dont 13 bureaux d'études et quatre groupes de construction.
R. E.

Commentaires

    mohamed
    16 mai 2013 - 7 h 16 min

    je suis un entrepreneur
    je suis un entrepreneur priver je réalise actuellement 80 logement je suis déçus par le jugement de nos soit disons responsable sur la capacité des entreprise privé algérien qu’on vient de les exclure carrément de se programme car en veut plus de tchipa en dinars qui me prouve que ses responsable n’on pas reçus de pot de vin pour leur choix de ses entreprises ils sont des anges.800000 logement sa fait au minimum 400000 emploie pour les loger il faut un programme donc ses entreprise vent recruté la main d’oeuvre local active pré a l’emploie comme sa les étranger vent devenir nos patron et nous des indigénne parce-que en est faible en a pas de capacité comme il viens de découvrir notre génie responsable je lance un appel atout les entrepreneur privé algerien pour ce mobilisé pour défendre notre croûte car il va y avoir une évasion de notre main d’oeuvre




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.