Le roi du Maroc souhaite un prompt rétablissement à Bouteflika

Après une semaine tumultueuse, caractérisée par une campagne hystérique menée de concert par les médias et les politiques marocains contre l’Algérie, suivie de réactions véhémentes de la part d’Alger, les Marocains semblent chercher à apaiser la tension. C’est ce qui ressort, en tout cas, de la rencontre qui a eu lieu à Bruxelles, en marge de la conférence des donateurs pour le développement au Mali, entre le chef du gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane, et le ministre algérien des Affaire étrangères, Mourad Medelci. Dans une déclaration à l’agence de presse marocaine MAP, à l'issue de ces entretiens, Benkirane a indiqué avoir saisi l'occasion de cette «rencontre amicale» pour faire part à Medelci des salutations et des vœux de prompt rétablissement du roi Mohammed VI au président Abdelaziz Bouteflika. De son côté, Medelci a affirmé avoir informé Benkirane d'un message du président Bouteflika au souverain marocain «qui s'est enquis» de son état de santé, selon toujours l’agence de presse marocaine. «J'ai fait part au chef du gouvernement du souhait du président Bouteflika que ce message soit porté à la plus haute attention de SM le Roi Mohammed VI avec les remerciements les plus sincères et les plus fraternels du Président», a indiqué le chef de la diplomatie algérienne. Mourad Medelci a, en outre, précisé que ces entretiens ont été l'occasion aussi de renouveler l'intention des deux gouvernements «de poursuivre la consolidation et l'amélioration des relations bilatérales». Les discussions ont porté également sur la situation sécuritaire au Sahel et «l'importance de la mobilisation de la communauté internationale pour venir en aide aux pays de cette région d'une manière cohérente et globale», rapporte l’agence de presse marocaine.
R. Mahmoudi

Comment (12)

    Abdelkrimza
    17 mai 2013 - 10 h 43 min

    Arrêtez avec ces échanges
    Arrêtez avec ces échanges épistolaires hypocrites et rendez justice aux algériens du Maroc en les rétablissant dans leur droit reconnu dans la convention d’établissement et les accords d’Ifrane, spoliés pour la simple raison qu’ils ont aidé la révolution ( boutef non compris puisqu’il a récupère la maison pour sa demi sœur des qu’il a été élu, en catimini)
    La frontière ne s’ouvrira qu’à ce prix




    0



    0
    barode
    17 mai 2013 - 10 h 21 min

    Pour le seltane et ca smala
    « 

    Pour le seltane et ca smala

     » Si tu ne sais pas où tu vas, tu risques de mettre longtemps pour y parvenir !  »

    Proverbe touareg .




    0



    0
    Anonyme
    17 mai 2013 - 5 h 56 min

    Nous on ne souhaite pas le
    Nous on ne souhaite pas le rétablissement de ce type ! nous avons nos raisons ! il est là à gouverner d’une façon ou d’une autre depuis 1962 on veut qu’il parte et par tout les moyens.
    Il avait débuté avec des Hassan II des Omar Bongo, …….. qu’heureusement la mort naturelle avait déboulonné.




    0



    0
    syfax34
    16 mai 2013 - 23 h 31 min

    preparont nous je pense que
    preparont nous je pense que la guerre contre ce pays ne vé tarder




    0



    0
    Issam
    16 mai 2013 - 10 h 25 min

    Comment prendre au sérieux un
    Comment prendre au sérieux un roi qui laisse la pédophilie, ,le traffic de drogue,la prostitution ronger la société marocaine sans oublier l’influence néfatste du juif azoulay qui empêche la création de la UMA;
    C’est pas un chef d’état : il est sans intelligence ,ni vision,ni charisme qui vit de ses rentes .




    0



    0
    Anonyme
    16 mai 2013 - 9 h 43 min

    M6 a sifflé la fin de la
    M6 a sifflé la fin de la récré laissons faire car maintenant nous allons ironiquement découvrir comment ils vont sortir de leur crise générale sans pointer du doigt l’Algérie pas besoin d’aboyer face à ces chiens wait & see




    0



    0
    marekchi
    16 mai 2013 - 9 h 32 min

    Est’il sincère, ce roi quant
    Est’il sincère, ce roi quant il souhaite à notre président un prompt retablissement.




    0



    0
    tawenza
    16 mai 2013 - 9 h 13 min

    mr belani devrait suivre des
    mr belani devrait suivre des cours de communication. Dans sa réponse il fut verbeux et lyrique « fier mépris.. » et autre chi3r malhoun. bien au contraire, faut mettre toute la puissance dans un minimum de mots dans la déclaration.




    0



    0
    Anonyme
    15 mai 2013 - 22 h 55 min

    momo ben hassan ben el
    momo ben hassan ben el glaoui, tu n’es qu’un marroki hyocrite, PARDON POUR LE PLEONASME.




    0



    0
    Anonyme
    15 mai 2013 - 21 h 33 min

    Le contenu de laa dépêche de
    Le contenu de laa dépêche de la MAP n’est pas du tout une référence, bien au contraire.

    Avant de publier un article il faut demander au MAE un point de situation.

    Manque de professionnalisme. Malheureusement, ce n’est pas la première fois.




    0



    0
    Nenuphar
    15 mai 2013 - 20 h 40 min

    Mais bon sang y-a-t-il un
    Mais bon sang y-a-t-il un homme d’état en Algérie qui puisse dire ce qu’en pensent les citoyens de cette « amitié » nauséeuse et porteuse de haine récurrente, à chaque coup de torchon ?
    Pourquoi, un simple message transmis oralement doit être pris au pied de la lettre après moultes insultes et déclarations de guerre réitérées par un parti partie prenante au pouvoir ?
    Pourquoi faut-il que le pouvoir algérien soit toujours en position d’encaisser les coups bas et même ceux en direct et aussi que l’agresseur revienne sur une autre position, ce pouvoir saute de pleins pieds sur l’occasion pour pardonner et même donner l’impression de s’excuser d’avoir provoqué le courroux de l’agresseur ?
    C’est incompréhensible ! C’est lâche en tout cas et sans honneur, pour un algérien quel qu’il soit.




    0



    0
    Brahim Haddou
    15 mai 2013 - 20 h 08 min

    hypocrisie de ce roi des
    hypocrisie de ce roi des esclaves.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.