Vers un espace méditerranéen de l’économie sociale et solidaire

Construire un espace méditerranéen de l’économie sociale et solidaire est l’une des résolutions prises par les participants à la première édition de MedEss, le rassemblement de l’économie sociale et solidaire en Méditerranée, qui s’est tenu début mai à Tunis. «D’ores et déjà, nous réaffirmons notre engagement à militer pour la construction d’un espace méditerranéen de l’économie sociale et solidaire ; un espace fraternel et ouvert, favorable à toutes celles et tous ceux qui entreprennent collectivement au service du plus grand nombre», indiquent, dans le communiqué final, les participants qui précisent que la construction informelle de cette communauté MedEss, «plate-forme virtuelle d’échanges et de coopération», se basera sur les outils développés pour la rencontre de Tunis, à savoir le site électronique www.medess.org et les réseaux sociaux. Sitôt le sommet social de Tunis clôturé, les animateurs ont décidé de mettre en chantier trois projets considérés comme prioritaires. Primo, lancer une dynamique autour de la formation au management dans l’ESS, avec pour objectif la création d’une école méditerranéenne multi-sites. C’est le projet Campus MedEss. Secundo, construire un réseau de pôles de compétitivité territoriaux pour accompagner les entrepreneurs de l’ESS dans différentes métropoles des pays riverains, dont l’Algérie. C’est le projet Réseau CitEss. Tertio, étudier des solutions financières et de garanties macro-régionales adaptées, à l’exemple de l’idée d’un fonds d’investissement CoopMed, qui devrait être opérationnel début 2014. Les militants se donnent déjà rendez-vous pour la deuxième édition de MedEss prévue pour le printemps 2015 dans un lieu qui sera décidé ultérieurement.
A. Sadek


 

Comment (6)

    sofian esss
    26 mai 2013 - 12 h 39 min

    d’abord la question
    d’abord la question d’économie sociale et solidaire tien compte au moment ou les intervenants s’intéressent parfaitement a être bien consolidé si non cette question ne mérite pas d’être la ??




    0



    0
    issam
    17 mai 2013 - 18 h 24 min

    Un raisonnement stupide que
    Un raisonnement stupide que de clôturer une frontières sous prétexte de lutter contre la drogue.

    Il n’ y a aurais jamais de kif en algérie ,si les algériens n’étaient pas des consommateurs .




    0



    0
    00213
    17 mai 2013 - 12 h 17 min

    De quelle solidarité parlez
    De quelle solidarité parlez vous ?
    Surtout de la part d’un patron d’assurance qui saigne le peuple français et qui a reçu l’insigne des pourritures (Légion d’honneur).
    Si M. Andreck se sent pousser des ailes d’anges, qu’ils financent alors quelques orphelinats en Libye avec les immenses dividendes qu’il a perçu tout au long de sa carrière.
    .
    Dans les années 90 quand on était au fond du gouffre, personne n’a était solidaire avec nous, comme personne ne l’est actuellement avec la Syrie !
    De plus l’espace méditerranéen inclus Israël.
    Et bien sure pour financer le fond CoopMed ils comptent sur nous…
    .
    Quand on associe les mots : ONG + Tunisie + « solidaire-social-démocratie » + réseaux sociaux, ça ne sent jamais très bon.




    0



    0
    chark
    17 mai 2013 - 10 h 39 min

    @ Issam ! je suppose que vous
    @ Issam ! je suppose que vous êtes marocain vu la simplicité de votre post ? , je vous répond ceci , la priorité absolu pour l’Algerie c’est la construction d’une clôture électrifié sous video surveillance de 6 m de haut sur toute la longueur de la frontière Algero-marocaine , sur le même modèle que la cloture entre ceuta melilla et le maroc ! ensuite nous serons tranquille pour construire des autoroutes , car trop de kif marocain transite par la frontière ouest de l’Algerie @ bon entendeur !!




    0



    0
    chark
    16 mai 2013 - 19 h 43 min

    Les conditions ne sont pas
    Les conditions ne sont pas encore réunis pour construire un espaces économique méditerranéen , et pour cause un état voyou comme le maroc deuxième producteur de drogue mondial qui de surcroit annexe des territoires qui ne lui appartiennent pas , un , un mali en voie de décomposition , une Libye et une Tunisie sous la botte franco-sioniste et us-sioniste , non les conditions ne sont vraiment pas réunis pour un grand souk qui tournerait à l’avantage des atlanto-sionistes !




    0



    0
    Issam
    16 mai 2013 - 19 h 12 min

    N’oubliez pas de construire
    N’oubliez pas de construire une autoroute !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.