Le porte-parole du MAE dénonce «les pantalonnades pitoyables» du Marocain Hamid Chabat

«Tout ce qui est excessif est insignifiant, disait Talleyrand. Les pantalonnades pitoyables et les gesticulations dérisoires de ce genre, ne méritent pas d’être relevées tant elles sont insignifiantes.» C’est ainsi qu’a réagi ce mercredi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, à la nouvelle provocation du chef du parti marocain l'Istiqlal, Hamid Chabat, à l’égard de l’Algérie et des Algériens. Cet énergumène semble décidément affectionner les attaques contre notre pays au point de susciter le doute sur ses motivations, lui qui, visiblement, se fond complètement dans son rôle d’aboyeur du royaume. C’est sans aucun doute pour cette raison que le porte-parole du MAE préfère paraphraser le célèbre homme politique français, Charles Maurice de Talleyrand, et ne pas trop s’étaler sur le cas de ce personnage à la recherche d’une notoriété qu’il n’a pu acquérir par un exercice normal de la politique. Mais lorsqu’on a vendu son âme au diable, comme il l’a visiblement fait, on peut s’attendre à tout de sa part. « Non, les Algériens ne sont pas nos frères, parce que la junte militaire qui les gouverne travaille à démembrer notre pays et à mener une guerre continue contre nous», a-t-il lâché dans sa nouvelle diatribe. Mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est là qu’il se découvre. Et complètement. Car en évoquant ce prétendu «démembrement» de son pays, en réalité, il fait référence à la question du Sahara Occidental. C’est dans cette posture qu’il se «dénude», lui le nouveau messager du Makhzen. Et dans sa lancée, il s’en prend de manière frontale et avec une rare virulence à son compatriote Nabil Benabdallah, le secrétaire général du PPS et ministre de l’Habitat dans le gouvernement que dirige Abdelilah Benkirane. Pourquoi ? Parce que le ministre en question, en bon homme d’Etat qu’il est, a «recadré» son adversaire politique qu’il a accusé d’attiser le feu entre les deux pays «voisins» et «frères». Ce qui, du point de vue de Chabat, n’est pas le cas. «Cet homme nous accuse de causer des problèmes au gouvernement avec les pays voisins, il dit que les Algériens se fâchent de nous alors, prétend-il, ils sont nos frères. Non, les Algériens ne sont pas nos frères», vocifère-t-il, en réponse aux propos pleins de sagesse du ministre marocain.
Amine Sadek

Comment (10)

    Anonyme
    26 mai 2013 - 12 h 54 min

    hier Mr Abdelmalek Sellal a
    hier Mr Abdelmalek Sellal a appelé à la décolonisation du Sahara occidental, lors de son intervention au sommet de l’OUA, c’était la réponse du berger SELLAL l’algérien à la bergère marrokia CHABAT, ce n’est pas en nous attaquant que les marocains impuissants arriveront à nous faire fléchir




    0



    0
    thya l'Algérie
    23 mai 2013 - 20 h 36 min

    Une guerre eclaire ya el
    Une guerre eclaire ya el khawa lazem en 12h chrono on annexe le maroc le peuple marocain c nos frere ils ne demandent que ca d’être annexé a l’algerie. Ils ont peur d’être hais comme fut le cas des egyptiens au temps de moubarak je les comprend le mekhzen ne représente en aucun cas ce peuple frere et valeureux




    0



    0
    Anonyme
    23 mai 2013 - 18 h 14 min

    Tout:d’abord, merci a mr Amar
    Tout:d’abord, merci a mr Amar Belani, de remettre les TOUTOUS du MAKHZEN, à leur honteuse* place..d’hommes (lâches), et femmes (pouffiaces),soumis corps et âmes (pourries) au roi (homo), les touristes (pedophiles) franco israëliens. Bref, maintenant il est plus que temps..que l’Algerie doit construire un mûr le long de cette frontiere,+ des mines,+ du poison dans notres marchandises,comme appât???.et coupée toute relation avec cet entité..ainsi qu’avec l’hippopotame du quatar,et sa smala du golfe




    0



    0
    crimo
    23 mai 2013 - 15 h 57 min

    Merci Algérie Patriote, vous
    Merci Algérie Patriote, vous êtes un journal exemplaire et la qualité de vos article est incontestable. Merci de nous permettre de nous exprimer.




    0



    0
    crimo
    23 mai 2013 - 15 h 46 min

    Pour une fois je suis en
    Pour une fois je suis en accord avec ce fasciste aboyeur au service de son royaume enchanté, vendu, je pense comme lui et je suis sûr que beaucoup pensent comme moi « les marocains ne sont pas nos frères » mais sont nos ennemis légendaire, puisque ils sont les sujets esclaves soumis du roitelet batârd, ils approuvent et encourage sa politique criminelle colonialiste au Sahara Occidental, un roitelet sans noblesse, un imposteur de la pire espèce qui n’a rien à voir avec la région et son histoire vu ses origines alaouites et du traitre glaoui, l’ancien B… de Marrackech, au service des sionistes, de la juiverie internationale de la France de l’impérialisme en général.




    0



    0
    Snouss
    23 mai 2013 - 11 h 54 min

    Voici le genre de commentaire
    Voici le genre de commentaire « inspiré » du journal lemag :

     »
    Le pouvoir algérien, mène, tambour battant, guerre, depuis des jours, contre le secrétaire général de l’Istiqlal, Hamid Chabat.

    Le leader istiqlalien se fait, en effet, lynché au quotidien par les journaux algériens à la commande et par les, nouvellement pullulant les satellites, chaînes télés algériennes, sorties de nulle part et se ressemblant douteusement les unes les autres, sifflant ainsi le peu de crédibilité dont ils peuvent se prévaloir.

    Ne se suffisant de cela, le gouvernement algérien s’est mis à son tour à la tache, en missionnant le porte parole de son ministère des affaires étrangères, Amar Belani, de couvrir d’insultes, le mal-aimé homme politique fassi.

    Ce fut l’heureuse occasion pour Amar Belani pour montrer qu’il sait faire de l’esprit et citer des grands personnages de l’histoire.

    Interrogé sur Hamid Chabat par un média algérien, Belani, s’est plu, en faisant le cultivé et en osant citer le ministre de Napoléon Bonaparte, Maurice de Talleyrand, qui disait que «Tout ce qui est excessif est insignifiant».

    Mais le naturel est revenu au galop, lorsque le bureaucrate algérien a vite enchainé par un pur style de la maison, une insulte, en disant que «les pantalonnades pitoyables et les gesticulations dérisoires de ce genre, ne méritent pas d’être relevées tant elles sont insignifiantes».

    A rappeler que Hamid Chabat avait plongé le pouvoir algérien dans l’effroi, lorsqu’il a demandé à ce qu’on introduise à l’ordre du jour du conseil du gouvernement, la question de libération des terres du Sahara oriental, occupées par l’Algérie depuis sa création 1962.
     »
    Le ton est donné




    0



    0
    salihamar
    23 mai 2013 - 10 h 41 min

    il faut l’ignorer ce mec là ,
    il faut l’ignorer ce mec là , ne pas lui donner importance, nous algériens on a un nif




    0



    0
    Walho
    23 mai 2013 - 8 h 40 min

    “ Un peuple qui en opprime
    “ Un peuple qui en opprime un autre forge ses propres chaînes ” . Il fallait bien le makhzen fasse quelque chose pour ne pas perdre la face . Créer une diversion pour tromper le peuple . Et lui débiter le même mensonge , la même litanie , la même rengaine auquel il l’a habitué. La FABLE de la marocanité du Sahara occidental . Et quoi de plus spectaculaire que de s’attaquer à l’Algérie , car çà impressionne . Surtout un peuple lessivé et meztol par le baise-main et la courbure de l’échine . Un Makhzen obnubilé par le développement de l’Algérie qui lui reste en travers de la gorge . Lui dont le Roi est allé jusqu’à quémander dans les pays du Golfe quelques subsides pour payer ses fonctionnaires pendant que son voisin d’à côté prête des milliards d’Euros au FMI . Et quand il s’agit de nuire à l’Algérie pour ne pas dire essayer de la détruire , le Makhzen a plus d’un tour dans son sac . La drogue étant l’une des armes , il reste le « Cercle des Amis du Maroc « . Lobby sioniste , affidé des Nostalgériques et de la racaille extrêmedroitiste pour qui le Maroc est l’Empire des Sens . Des cadeaux somptueux leur sont remis en retour pour services rendus. Le Superbe Palais de Sarkozy à Marrakech faisant foi . Jugez-en : Un cadeau tenu secret . – A l’époque, la presse marocaine avait fait état d’une information, sans en livrer la source, qui laissait entendre que Nicolas Sarkozy avait reçu cette maison en cadeau. «Un superbe palais faisant partie du projet immobilier de luxe Amelkis à Marrakech, aurait été offert à un célèbre chef d’Etat européen», rapportait l’hebdomadaire Al Ousboue cité par Biladi. Le «cadeau», entouré du plus grand secret, avait ainsi été dévoilé par des anonymes ( … ) affirmait l’hebdomadaire marocain. Al Ousboue indiquait qu’une luxueuse demeure avait été offerte à un «chef d’Etat européen à l’occasion de la naissance récente de son bébé». La villa de près de 700 m2, construite dans une enclave VIP et ouvrant de plein pied sur l’un des plus beaux golfs de la ville, serait similaire à celle que s’étaient fait construire en 2004, sur le même site, Jean-Louis Borloo, ex-ministre de Sarkozy et son épouse, la journaliste de télévision Béatrice Schonberg. Elle fait partie d’un projet du groupe émirati Eemar (un temps associé au roi du Maroc sur le projet) où les demeures de ce standing sont commercialisées à partir de 700.000 euros. Carla Bruni-Sarkozy l’avait probablement visité en décembre dernier dans la plus grande discrétion lorsqu’elle avait séjourné à Marrakech pour les fêtes de fin d’année – . Les damnés des bidonvilles casablancais apprécieront . Amir el Moudminine sait s’allier à tous ceux qui ne portent pas l’Algérie dans leur cœur . Pour faire du mal à son voisin . El Hassd wel ghira . Gratuitement . Et il peut vociférer tant qu’il peut . Les lois de l’Histoire sont implacables . Un peuple colonisé recouvre tôt ou tard son indépendance . La Palestine et le Sahara Occidental y compris . Pourquoi tant de haine envers l’Algérie ? Certains internautes marocains dépassent les limites de la raison et de la bienséance quand il s’agit de dénigrer notre pays .Tout çà participe d’un matraquage médiatique pour calomnier et déblatérer sur un pays qu’ils aimeraient voir à feu et à sang . Mais du rêve à la réalité , il y a tout un monde . Aaïb aalikoum wellah yehdikoum .




    0



    0
    Anonyme
    23 mai 2013 - 8 h 26 min

    as-tu fait une faute, ne
    as-tu fait une faute, ne crains pas les méchantes personnes, avec elles tu t’entendras. mais tremble devant les bonnes personnes_elles sont intransigeantes. nous le peuple de novembre du huit mai des 45000 assassinés pour avoir dit nous voulons la liberté pour avoir levé le drapeau de notre pays peuple du onze décembre et du glorieux cinq juillet peuple de chaque date qui marquait le courage et l’amour qu’avait mon peuple noble pour sa patrie.




    0



    0
    barode
    22 mai 2013 - 22 h 59 min

    Chabat C juif je crois , chez
    Chabat C juif je crois , chez nous , nous disons li hab i dire may bereh .

    Ahchaouhalou deja , C un Algerien bouchkara qui la rouler dans la farine voila l’histoire .

    Cela C passé il y a 6 mois une rencontre dans un Hotel Chic en Arabie Saoudite entre un chrirurgien americain , Hamid chabat juif – marocain et un Algerien dial chkara , ils se sont fait surprendre par un flic dial srabisse entrain de boires de la bières.

    Emmenés au commissariat, le flic leur apprend que la loi prévoit 100 coups de fouet pour les délits d’alcool.

    Mais Cependant, ils ont droit à un souhait chacun.

    L’américain, qui passe en premier, choisit de mettre un coussin sur son dos. Mais malgré ça, il souffre le martyr et s’évanouit de douleur.

    Chabat Le juif-marocain, voyant l’état de son copain l’americain, choisit de mettre deux coussins sur son dos. Malgré ces précautions, le chabat le juif-marocain subit le même sort que l’américain.

    L’algérien bou chkara , à la surprise de tous annonce qu’il est musulman et que de ce fait, il mérite 200 coups de fouet.

    Les flics saoudiens le félicitent de sa franchise et le laisse faire un souhait comme ses deux copains.

    L’algériens demande alors qu’on lui mette chabat le juif-marocain sur son dos.

    yaou zerboutek va jouer avec ailleurs,ahchahalek bou chkara , erradjala dialna C plus pire .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.