Pourquoi Mokhtar Belmokhtar a été «radié» d’Al-Qaïda

Dans une lettre envoyée par les dirigeants d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) à Mokhtar Belmokhtar, qui faisait partie de cette organisation terroriste jusqu’à sa démission en décembre 2012, et révélée par l’agence américaine Associated Press, on apprend que l’organisation lui reprochait notamment de ne pas respecter les ordres de ses supérieurs et de ne jamais rendre les notes de frais. Cette lettre de dix pages, retrouvée dans un immeuble occupé par les éléments d’Aqmi au nord du Mali, dévoile aussi que les plans de Belmokhtar – qui a entre-temps fondé sa propre organisation, «les Signataires par le sang» –, était perçus par les chefs d’Al-Qaïda comme une menace pour l’existence de leur organisation. Ils lui reprochent également de «n’avoir obtenu que 700 000 euros» pour la libération du diplomate canadien Robert Fowler, en 2008, et d'un de ses collègues. D'après la lettre, le commandement d'Aqmi avait renvoyé l'affaire devant Al-Qaïda, afin que les diplomates servent de monnaie d'échange dans la guerre que mènent les Américains en Afghanistan, mais Belmokhtar n’a pas voulu suivre l’instruction, d’après la lettre authentifiée par des spécialistes de la lutte antiterroriste à Londres. Depuis sa dissidence, Mokhtar Belmokhtar, dit Laouar, a revendiqué, avec son groupe, deux opérations retentissantes : l'attaque sanglante du site gazier algérien de Tiguentourine, en janvier 2013, et celle d'une usine d'uranium au Niger en mai. La justice algérienne a déjà prononcé deux condamnations à mort contre lui, pour « terrorisme international, assassinat et enlèvements». En avril 2013, le président tchadien, Idriss Déby, avait annoncé sa mort dans des combats au nord du Mali, mais la nouvelle s’est avérée fausse, puisque Belmokhtar a réapparu deux mois plus tard pour mener de nouvelles attaques au Niger.
R. Mahmoudi
 

Comment (7)

    Chawi pure laine
    30 mai 2013 - 4 h 16 min

    excusez moi du terme mais
    excusez moi du terme mais quand etmenyik des occidentaux et des traitres arabophones font le déluge comme si l’aqmi est une SARL ou laouar doit des bons de livraisons de décharges et ainsi de suite, ce voyou est un ex trabendiste qui n’a rien à avoir avec tout et puis cette aqmi est une marionnette tissée de toute pièce in the west comme ca ils vont venir nous recoloniser facilement surtout avec des traitres comme cette équipe qui nous gouverne




    0



    0
    Ezzine
    29 mai 2013 - 21 h 31 min

    Décortiquons d’une manière
    Décortiquons d’une manière élémentaire quelques évènements sur cette «radiation » plus ou moins louche comme le fût l’annonce coordonnée de la mort de Belmokhtar en avril 2013, par le président tchadien, Idriss Deby, dans des combats au nord du Mali.
    La nouvelle s’est avérée ensuite fausse, puisque ce chef terroriste a réapparu deux mois plus tard pour mener de nouvelles attaques.
    Rien ne prouve aussi qu’il ne s’agisse pas d’un autre scénario d’une autre couleur et d’une autre dimension dont les visées quoique claires mais restent quand même à confirmer.
    Prenons simplement l’ordre chronologique du contenu tel qu’il est de « l’information scénario » publiée par AP :
    « L’agence américaine Associated Press révèle sa démission en décembre 2012 » ? D’où et comment cette agence détient-elle cette information ? Le dit-elle ?
    « Ne pas respecter les ordres de ses supérieurs » De quels supérieurs s’agit-il : les Saoudiens, les Qataris qui sont considérés comme des pions de la Cia américaine. Les premiers financent et les seconds manipulent, se disculpent, dénoncent ou discréditent voire même éliminent quand il le faut selon que cela serve ou non leurs propres intérêts !
    « Cette lettre de dix pages, retrouvée dans un immeuble occupé par les éléments d’Aqmi au nord du Mali » Par qui, par les journalistes de l’agence américaine, par autrui pas un mot ? A savoir !
    « D’après la lettre, le commandement d’Aqmi avait renvoyé l’affaire devant Al-Qaïda » Là cela devient intéressant ! De quel commandement s’agit-il et de quelle Al-Qaïda s’agit-il ? Cela nous renvoie aux chameliers du Golfe persique et de leurs maîtres occidentaux ! Ben Laden ; l’invention américaine du siècle mort à la suite d’une longue maladie « Hollywoodonnée » en une liquidation très spéciale… laissons tomber ; donc ce cheikh n’a plus cours ! Quelle est alors ce commandement dont on parle ?
    « Lettre authentifiée par des spécialistes de la lutte antiterroriste – qui sont-ils et où ? Dites-vous bien – à Londres capitale de l’Angleterre considérée comme le porte à avion des Etats unis en Europe.». Pour le bien et pour le pire ! Autrement dit, de sa barbiche encense-le !

    Ne s’agit-il pas tout simplement d’un scénario monté de toutes pièces destiné à rouler dans la farine les incrédules. Et tout simplement à sanctionner et à se débarrasser d’un chef terroriste devenu encombrant qui plus est n’a pas réussi une mission importante pourtant bien planifiée lui ayant été confié. Le succès de cette opération lui aurait pu valoir personnellement des galons et en même temps avantagé ses chefs qui dirigent le « commandement fantôme d’Aqmi ». Le but de l’opération serait semble-t-il : installer une base terroriste africaine plurivalente dans le sud algérien.
    Ne chercher pas plus loin ! Essayons d’imaginer le schéma d’en face !
    Ne s’agit-il pas – scénario contre scénario – entre autres conséquences du revers essuyé en janvier 2013 par des terroristes occidentaux – utilisés en Syrie pour semer la mort, lesquels terroristes sont « combattus » au Mali – acheminés en Algérie pour accomplir cette fameuse mission éclaire de l’attaque sanglante du site gazier algérien de Tiguentourine. La presse internationale n’a-t-elle pas parlé à cette occasion d’un piège tendue à l’Algérie ?
    Son excellence le président Obama, ne nous a-t-il pas récemment avertis que ce genre d’attaque risque encore de se reproduire d’une façon plus raffiné. Les américains doivent certainement détenir cette information future directement du « commandement fantôme d’Aqmi » où leurs agents très spéciaux y sont infiltrés.
    En poursuivant sur la même longueur d’onde on découvre Sire Bob de la BP au sud algérien lequel n’a-t-il pas presque en même temps réagi en revendiquant le renforcement de la sécurité du site gazier algérien non pas par des agents de sécurité algérien mais par indirectement des « mercenaires étrangers » comme auparavant dans un but évident qui n’a plus besoin d’être pour la énième fois explicité ?
    Attendons pour voir quel est le scénario le plus plausible !




    0



    0
    Anonyme
    29 mai 2013 - 20 h 43 min

    À lire
    À lire




    0



    0
    crimo
    29 mai 2013 - 18 h 48 min

    Autrement dit il échappe au
    Autrement dit il échappe au contrôle d’Israël et de la CIA, el quaida nous le savons tous que c’est une pure création de la CIA, du mossad, pour détruire le monde musulman, une nébuleuse terroriste de service qui a étendu ses métastases partout au grand plaisir d’Israël de la CIA, le l’impérialisme en général, après le monstre communiste vu cette manière par les esclavagistes du libéralisme, voilà qu’ils nous sort de leur chapeau la monstruosité islamiste mais qui est sous leur contrôle contrairement au communisme, il faut toujours innover de manière machiavélique, c’est bon pour la vente des armes et maintenir le contrôle sur le monde. Islamisme=terrorisme=sionisme=impérialisme.




    0



    0
    maleh
    29 mai 2013 - 18 h 04 min

    En instance, voilà pourquoi
    En instance, voilà pourquoi je ne crois pas à la base
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ymAM9plCK_g#!




    0



    0
    Inspektor Tahar
    29 mai 2013 - 17 h 33 min

    Pourquoi Mokhtar Belmokhtar a
    Pourquoi Mokhtar Belmokhtar a été «radié» d’Al-Qaïda…Est il mort ou encore en vie ce zigoto?




    0



    0
    Abu-Sultan
    29 mai 2013 - 14 h 26 min

    Pour l’amour du ciel! Arrêtez
    Pour l’amour du ciel! Arrêtez de faire de la pub à ce criminel.Il y a tellement d’autres sujets intéressants pour remplir votre journal




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.