FLN : des comités pour réclamer le retour de Benflis

Des comités se sont constitués à travers plusieurs wilayas pour réclamer le retour d’Ali Benflis à la tête du FLN, a-t-on appris d’une source interne au parti. Derrière ces comités, il y a des anciens ténors du parti, des membres influents au comité central, des députés et des sénateurs toujours fidèles à Benflis. Des réunions d’encadrement ont été tenues ces derniers jours, notamment à Laghouat, pour, dit-on, «peaufiner la stratégie de campagne en faveur de Benflis». Longtemps mis à l’écart, les militants du FLN proches de l’ancien secrétaire général Ali Benflis, poussés vers la porte de sortie après avoir perdu la présidentielle de 2004, sont ainsi de retour. Discrètement, ils tentent de profiter de la situation d’impasse dans laquelle se trouve l’ex-parti unique depuis la destitution d’Abdelaziz Belkhadem. Les pro-Benflis veulent prendre leur revanche, après avoir été carrément écartés ou contraints à faire profil bas. Il s’agit, d’après nos sources, d’œuvrer ensemble non pas pour le hisser à la tête du parti mais, plus, pour arriver à l’élection d’un secrétaire général qui porterait allégeance à la fort probable candidature d’Ali Benflis lors de la prochaine présidentielle. S’il n’a pas déclaré sa candidature, Benflis n’a non plus jamais dit qu’il ne se représenterait pas. Au niveau du siège national, c’est la panique. Accusé d’avoir retardé la tenue d’une réunion du comité central pour l’élection d’un SG, le coordinateur du bureau politique, Abderrahmane Belayat, multiplie les réunions avec un groupe de caciques du parti. La dernière en date a eu lieu ce vendredi. Elle a regroupé, entre autres, Abderrahmane Belayat, Abdelkrim Abada, Amar Tou, Mohamed-Seghir Kara, Saïd Bouhedja et bien d’autres anciens qui refusent de passer le flambeau. D’après notre source, cette réunion a tourné autour des critères des membres de la commission de candidatures. Cette commission fait l’objet de toutes les convoitises en ce sens qu’elle pourra invalider toute «candidature encombrante». Un groupe de travail a été installé à cet effet. Il devra remettre son rapport dans quinze jours. «Le but est de fermer le jeu en mettant des critères sur mesure pour éliminer tout concurrent redoutable», ajoute notre source. Mais la pression des proches de Benflis ne cesse d’augmenter. L’incertitude sur la santé du Président accentue les tensions entre les deux camps. Si Benflis décide de se présenter à la présidentielle de 2014, il aura assurément besoin de l’appui de l’ex-parti unique.
S. Baker
 

Comment (33)

    Anonyme
    20 juin 2013 - 22 h 30 min

    Mansour vous vous trompez en
    Mansour vous vous trompez en la personne de ce grand homme, vous parlez de la compétence Monsieur BENFLIS ne manque pas de compétence et il a user sa culotte sur les banc des écoles donc le bagage qu’il a n’est pas acheté avec l’argent du peuple ni un bagage qu’on lui a offert au temps de Boumedienne car les personnes dont vous montrer du doigt certe leur diplomes soit ils les ont acheté de l’étranger soit on leur a offert donc BENFLIS il a les compétences qu’ils faut, c’est un homme intègre il a le gabarit d’un président en plus il n’a pas besoin d’argent donc il vient pas pour spolier les richesses de son peuple pour çà que les Algériens qui ne le connaissent pas très bien soient convaincu que c’est un homme très honnete très propre et c’est un fils de chahid et à mon avis c’est quelqu’un qui ne pourrait pas trahir le sang des Chouhadas.
    La seule chose que je reproche à Monsieur BENFLIS, son soutien à ce grand traitre de Oujda qui a mis tous les Algériens à genoux et il a saboter tous un pays et pire encore comment BENFLIS a été berné et a apporter son soutien à quelqu’un qui a la haine et la rancune lui et ces compatriotes originaire tous du Maroc à l’encontre des berbères voila la seule faute que Monsieur BENFLIS à commis c’est son soutien à cette momie qui n’a jamais combattu pour l’Algérie, c’est un ennemi, en plus il est d’origine Marocaine et il n’a meme pas le bac.




    0



    0
    tamounoa
    13 juin 2013 - 19 h 48 min

    monsieur benflis est un grand
    monsieur benflis est un grand monsieur un homme juste integre de bonne foi populaire c’est lui le futur president de la republique




    0



    0
    Faralisme
    5 juin 2013 - 7 h 59 min

    Cette photo d’Algérie
    Cette photo d’Algérie patriotique n est pas innocente regarder ce monsieur ce sourire sardonique derrière des lunettes de mafioso prêt à revenir juste pour régler ses comptes, kifkif cette race de rapace, lui aussi il a ca hachia(cour) de prédateur qui rôde tels des charognard attendant de s accaparer avec verocité de la proie Algérie , non non et non k Algérie ce n est pas un butin mais une patrie tourné vers l avenir des peuples libres prospères démocratiques oui l Algérie sera un modèle de paix de stabilité de démocratie de tout temps l’Algérie a été pionnière dans le rééquilibrage et le recentrage des modèles de société par la force de ses hommes honnêtes et sincères mais à chaque fois cassée et rétrogradée par ce FLN et ses hommes du passé .




    0



    0
    Anonyme
    4 juin 2013 - 17 h 15 min

    37 millions d’Algériens,
    37 millions d’Algériens, comme si parmis ces hommes et ces femmes mille fois plus patriotes que ce tas FLNesque réuni, il n y a personne d’autres qui pourrait proposer un avenir à ce pays ! Parti des bandits !!




    0



    0
    nemmiche
    4 juin 2013 - 12 h 51 min

    que vous le voulez ou non
    que vous le voulez ou non benflis sera notre prochain president parceque lalgerie na pas dautres alternatives et tout simplement cest un grand monsieur je suis celui qui va devenir son responsable du protocole inchaallah inchaallah et retenez bien mon nom parceque jai raison sur toute la ligne




    0



    0
    abdelhafid
    4 juin 2013 - 12 h 41 min

    bouteflika doit sortir la
    bouteflika doit sortir la tete haute et laisser sa place a benflis qui est apte a diriger le pays mais je conseille a ce dernier de se presenter en candidat libre pour avoir la confiance du peuple parce que les partis politiques en algerie c de la merde




    0



    0
    abbou
    4 juin 2013 - 10 h 36 min

    Votre commentaire a été
    Votre commentaire a été ajouté à la file d’attente pour modération par l’administrateur du site et il sera publié après son approbation.

    pourquoi ce message de ciseau?
    y’a pas droit d’expression f lablad




    0



    0
    abbou
    4 juin 2013 - 10 h 33 min

    Mr ben flis n’est pas un
    Mr ben flis n’est pas un homme carismatique il n’a pas la tete d’un president d’etat je le conseil de faire autre chose il doit consulter des specialiste en la matiere pour lui conseiller quoi faire
    c’est un simple conseil
    allah ghaleb




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.