Al-Assad frappera-t-il vraiment «Israël» ?

Le président syrien Bachar Al-Assad s'est engagé à riposter militairement en cas d'une nouvelle offensive israélienne contre son pays. Il y a déjà quelques jours, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, avait annoncé une position similaire. Selon des informations, Damas est sérieux dans sa mise en garde. Il a livré un message clair aux parties concernées, notamment aux Américains : «Israël» doit penser plusieurs fois avant de mener un nouveau raid en Syrie.
Qu'est-ce qui a changé ?
– En premier lieu, la destruction d'envergure en Syrie, ce qui rend futile tout dégât causé par un raid israélien. Alors que si la Syrie riposte par un certain nombre de roquettes sur l'entité sioniste, le résultat serait néfaste, surtout au niveau psychologique. C'est ce qu'affirme un responsable syrien. «Nous n'avons rien à perdre alors que leurs dégâts seront de loin plus importants.»
– Le front du Golan, calme depuis des décennies, sera ouvert à des parties populaires syriennes, arabes et palestiniennes, prêtes à mener des opérations contre l'ennemi.
– Toute offensive israélienne contre la Syrie sera limitée par des contraintes et des lignes rouges à ne pas dépasser. Il n'est point permis que la frappe soit dirigée vers ce qui pourrait provoquer une guerre régionale. Sur ce, la riposte à la frappe serait plus importante que la frappe en soi, puisque les conditions de toute guerre régionale et internationale impliquent désormais l'Iran, la Russie et les États-Unis. Sachant dans ce contexte que ces derniers poursuivent leurs pourparlers en catimini avec Téhéran, dans le but de prévenir toute implication dans une guerre régionale.
– Les partenaires de la Syrie dans la bataille actuelle, notamment le Hezbollah, réalisent que toute agression israélienne les vise directement. La cessation de la livraison des armes stratégiques à la résistance y est à l'origine. Avec la participation au combat aux côtés de l'armée syrienne, toute riposte à «Israël» serait commune.
– Les missiles S-300 livrés à la Syrie pourraient ne pas être les armes les plus importantes obtenues par Damas. Des informations quasi confirmées affirment que la haute technologie et des armes stratégiques pourraient être utilisées dans la prochaine bataille. La Russie avait mis en garde le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, contre toute nouvelle aventure en Syrie. Elle a décidé de couvrir toute riposte syrienne. Elle l'avait clairement signifié aux Syriens, aux Américains et à l'Otan, en dépit du fait qu'elle préfère éviter l'ouverture de ce front.
– En bref, la meilleure réponse aux plans de discorde confessionnelle voulus en Syrie serait de rediriger la boussole vers la direction initiale : la guerre avec «Israël», aussi limitée soit-elle, augmentera la sympathie arabe à l'égard de la Syrie, surtout que le climat populaire a commencé à changer dans certains pays arabes.
– Toute bataille entre «Israël» et la Syrie embarrassera les pays gouvernés par les Frères musulmans. Elle embarrassera de même le mouvement Hamas et l'opposition syrienne. Si cette dernière acclame l'offensive israélienne, elle commettra une erreur. Si elle observe le silence, son mutisme sera critiqué. Et si elle affiche sa condamnation, sa position serait comprise en faveur du régime. Pour toutes ces raisons, la Syrie paraît sérieuse dans sa riposte à «Israël». Les informations en provenance du centre de la décision syrienne confirment que l'armée syrienne et le Hezbollah ont établi des plans pour faire face à cette éventualité. En fin de compte, la recrudescence des menaces à ce titre est bénéfique à tous les niveaux.
Djerrad Amar
Source : Assafir
 

Comment (7)

    Toufik
    8 juin 2013 - 14 h 53 min

    Exact, avec son cul.
    Exact, avec son cul.




    0



    0
    Tahar
    8 juin 2013 - 14 h 30 min

    Bonne analyse d’Essafir.
    Bonne analyse d’Essafir. Merci pour djerrad




    0



    0
    halimo
    7 juin 2013 - 21 h 45 min

    one quetion for all in which
    one quetion for all in which planet you are living?assad lance des missiles balistique contre ca population est vous appellez ca une victoire.assad tombera matter of time




    0



    0
    S.S.A
    6 juin 2013 - 2 h 16 min

    Salam Alikoum,
    Nous,

    Salam Alikoum,

    Nous, Algériens sincères et authentiques, soutenons l’État syrien et sa représentation actuelle. Nous n’avons jamais pensé un seul instant que le scénario irakien, libyen, tunisien ou même afghan allait se jouer en Syrie.

    Il faut savoir que l’armée régulière syrienne est majoritairement sunnite et fidèle a l’état. Je mets au défi les nazis hébraïque qui occupent la Palestine par la force occidentale, de tirer une seule balle en direction de la Syrie. Les sionistes se sont piégés tout seul en Syrie(El raoud li tahagro irmek), c’est l’occasion de récupérer le Golan par la force armée en ce qui concerne la Syrie.

    Quand au hamas, il s’est discrédité et n’a plus le soutien traditionnel de l’ensemble des forces populaires musulmanes mondiales. Tiens bon Bachar, Al Nassr(la victoire) pointe. Quand a nous, nous ferons payer un par un tous les chiens salafistes qui ont porté atteinte au drapeau national Algerien.

    Nous faisons partie de l’axe de la résistance au D.A.L.M et a la HOGRA, nous sommes haï par les lâches et les poltrons occidentaux et arabes pour notre sainte révolution de 1954, pour notre NIF et notre REDJLA. La défense de notre noble pays commence à Damas et se finira à Al Quods car ALLah swt nous a laissé ce message dans le Saint Coran : Ya ayouha ladina amanou, Inni haramtou DALM ralla Nefsi, wa jaraltou baynakoum mouharama falla TADALOUMOU.

    Salam Alikoum.




    0



    0
    S.S.A
    6 juin 2013 - 1 h 42 min

    Hamdoullah
    Hamdoullah




    0



    0
    RAMO
    6 juin 2013 - 0 h 49 min

    AUCUN DOUTE LA DESSUS,
    AUCUN DOUTE LA DESSUS, SURTOUT QUE C EST ALLÉ DÉJÀ LOIN
    ET CEUX QUI SONT DERRIÈRE CELA LE PAIERONT UN JOUR TRÈS CHER EN 1 LE QATAR ET L ARABIE SAOUDITE CAR C EST UNE GUERRE IDÉOLOGIQUE CONTRE LES CHIITE,MANIGANCÉE PAR LES PUISSANCES USA FRANCE LONDRES POUR LE COMPTE D ISRAÉL
    L’ IRAN ET LE HEZBOULLAH ON COMPRIS CELA ET PRIS LE DEVANT EN AIDANT LE RÉGIME SYRIEN PAS PAR CHOIX MAIS PAR NÉCESSITE, ET CELA N ÉTAIT AU PROGRAMME POUR LES APPRENTIES SORCIER QUI CROYEZ FAIRE TOMBER LE RÉGIME SYRIEN EN LANÇANT LA FAUSSE GUERRE SAINTE PAR UNE NOMBRE INCALCULABLE DE MERCENAIRES ARABES MOI JE DIRAIS COMPLICE ET TRAITRE A LA SOLDE DE PUISSANCE ÉTRANGÈRE?ET LE PLUS BEAU DANS CELA LA LIGUE DES TRAITRE ARABES VIENT DE CONDAMNEZ ET EXIGÉE LE RETRAIT DES COMBATTANTS DU HEZBOULLAH DEUX POIDS DEUX MESURE LES APPRENTIES MERCENAIRES OUI LES AUTRE NON
    CELA A FAUSSÉE LA DONNE CAR ON SAIT DE QUOI ILS SONT CAPABLE ET VIENNE DE LE PROUVEZ SUR LEUR PREMIÈRE VICTOIRE SUR QUOSSEIRRA AFFAIRE A SUIVRE




    0



    0
    syriano
    5 juin 2013 - 15 h 57 min

    tres juste
    tres juste




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.