La justice déclare la grève des travailleurs de Hassi R’mel légale

En grève de la faim depuis une douzaine de jours, les 1 161 employés de sociétés de sous-traitance (catering) exerçant à Hassi R’mel ont fini par gagner une manche dans leur combat pour l’amélioration de leurs conditions de travail face à des employeurs qui dénonçaient un mouvement de protestation illégal. C’est finalement la justice qui a tranché, lundi, en faveur des protestataires en déclarant la grève tout à fait légale. Le tribunal de Laghouat, qui avait déjà donné, une première fois jeudi dernier, gain de cause aux neuf grévistes de la faim poursuivis par leurs sociétés respectives, a conforté les travailleurs dans leur action face aux barons de la sous-traitance. Le tribunal a donc débouté leurs employeurs qui les accusaient de grève illégale. Est-ce à dire que la contestation va s’estomper ? Elle va, au contraire, se poursuivre, déclarent des sources proches des grévistes. Selon nos informations, une quarantaine de grévistes ont été évacués à l’hôpital. Le collectif des travailleurs pose comme condition pour la reprise du travail une augmentation de salaires de 80%.
A. Sadek
 

Comment (4)

    omar
    12 juin 2013 - 0 h 56 min

    80 % d’augmentation c’est une
    80 % d’augmentation c’est une misère, je trouve bizarre que pour une fois la justice est juste c’est peut être l’absence de Bouteflika qui donne du courage aux juges, ils ne subissent plus les pressions de leurs ministres amis d’enfance du président.
    Continuez vous êtes dans votre droit, après tout même Cheb Mami avait bénéficié du financement de ses procès en France, rien que la caution payée du trésor public pour qu’il ne se sauve pas était de 300.000 € ! Caution saisie par la justice française suite à sa fuite.Affaire à suivre et une enquête s’impose.




    0



    0
    Mahdi
    11 juin 2013 - 19 h 36 min

    80% d’un salaire de 12 000
    80% d’un salaire de 12 000 DA/mois !!! je pense que c’est tout à fait logique ! pour ma part il aurait du trancher pour 100% ! ils ont été tendres msakine les travailleurs !




    0



    0
    louizette
    11 juin 2013 - 15 h 38 min

    Une augmentation de 80%??il
    Une augmentation de 80%??il ne vont pas avec le dos de la cuillère.Je veux bien penser que les « patrons » ne font pas du social mais du bénéfice et qu’il faut remédier à cela..mais 80% d’augmentation est ce que cela ne tue pas la société qui fait vivre tout le monde? je pose modestement la question parce que je n’ai pas la réponse.




    0



    0
    Mahdi
    11 juin 2013 - 13 h 08 min

    depuis quand un employeur
    depuis quand un employeur déclare une grève légale ou illégale ?? c’est bien à la justice de prononcer cette phrase ! des « patrons » n’arrivent même pas à gérer ceux qui les font vivre (les employés) on appelle ça t’choukir ! faire travailler qui je veux faire ce que je veux des travailleurs etc. et si on fait un calcul simple dans les fiches de paie après augmentation (si ya une), on constatera que ça ne dépassera jamais le ratio des 30% admis en règle générale ! donc il restera en définitif que le banditisme pour les travailleurs et par la même occasion, gérer les agendas étrangers par la suite !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.