Les prix des viandes augmentent à vingt jours du Ramadan

Selon des prévisions établies par l’Union générale des commerçants et des artisans algériens, les viandes rouges et blanches, particulièrement prisées durant le mois sacré du Ramadan, vont «inéluctablement» connaître une hausse substantielle des prix. Selon les estimations du porte-parole de cette union syndicale, Hadj Tahar Boulenouar, le prix d’un kilogramme de viande rouge augmentera encore de 5 à 10% dès le début du mois sacré. Cette hausse risque de se poursuivre tout au long des premiers dix jours de carême. Pour l’UGCAA, le comportement du consommateur pourrait inverser la tendance. Si ce dernier réduit ses achats en viandes rouges durant le début du mois de Ramadan, les prix vont assurément baisser. Il faut souligner que la Fédération nationale des consommateurs algériens a décidé de rééditer son initiative de l’année dernière, visant à faire baisser les prix des produits très prisés durant ce mois, dont les viandes. Cette initiative consistait en le boycott de cette denrée durant la première semaine de ce mois de jeûne. Une action qui, si elle est suivie, ferait baisser les prix. Le plus difficile reste de convaincre le consommateur à suivre un tel mot d’ordre auquel il n’est nullement habitué.
S. Baker

Comment (9)

    Anonyme
    23 juin 2013 - 15 h 11 min

    Citez un seul pays musulman
    Citez un seul pays musulman ou l anormalité existe comme en algérien




    0



    0
    ISSAM
    23 juin 2013 - 15 h 01 min

    C’est le drame de l’homme
    C’est le drame de l’homme moderne,de vouloir à tout prix habiter en ville ET être à la merci des charlatans du commerce .Et ça fait qu’empirer de jour en jour ,l’homme n’est pas fait pour habiter la ville AVEC son lot de pollution ,de bruit et de stress .

    C’est une sunnah d’avoir une terre à soi pour y cultiver animaux et des produits agricoles .




    0



    0
    Anonyme
    23 juin 2013 - 11 h 28 min

    il ne faut pas s’inquieter
    il ne faut pas s’inquieter une partie de cet argent sera distribue sous forme d’aumone du 27 eme jour jusqu »a l’aid




    0



    0
    le Naïf
    23 juin 2013 - 11 h 09 min

    Est cela, Monsieur le Premier
    Est cela, Monsieur le Premier Ministre, les dernières recommandations que Monsieur le Président de la république, malgré son état de santé, vous a, explicitement, enjoint d’appliquer au profit des citoyens à l’occasion du mois de Ramadhan ?
    La mafia des marchés de gros, et au mépris de tous, n’a même pas attendu l’arrivée de ce mois sacré pour passer à l’action comme le disait bien : Par feriel (non vérifié) | 23. juin 2013 – 1 :08, « profiter au mac quitte à saigner zawalia ».
    Les fonctionnaires du ministère des affaires religieuses qu’on appelle Imams justifient leur responsabilité en se limitant à dire couramment : « nous imams, faisons notre devoir à l’intérieur des mosquées, et les démons-humains-insatiables en font le leur à l’extérieur.
    Est-il raisonnable que les institutions de l’Etat concernées pour réguler inlassablement ces marchés de gros – Et c’est leur propre mission – n’ont jamais été aptes, à cette occasion sacrée, de faire atteindre au citoyen – UNE FOIS PAR AN – un pouvoir d’achat équilibré.
    Certains ministres de la république ne l’ont-il pas ouvertement dit que la pauvreté en Algérie a été abolie ! Où vivent-ils ? Dans une autre planète certainement ! Celle notamment, et c’est incontestable ! Comme disait l’adage populaire : « le charbon brûlant ne le sent que celui qui marche dessus » ! Celui qui n’a pas l’habitude de payer de son propre porte-monnaie le couffin du Ramadhan, ou autre, ne pourra jamais saisir la signification de la souffrance d’autrui.
    Ou encore disons le franchement : lorsque « le chat » n’est pas là les souris dansent » ! Cela veut dire en d’autres termes : En l’absence de l’autorité à laquelle on est normalement soumis, on fait preuve d’euphorie insouciante. Celle-ci peut d’ailleurs nous amener à transgresser les règles, et faire comme bon nous semble.
    Pourtant ce proverbe est souvent utilisé pour qualifier le comportement des enfants quand ils échappent à la surveillance des adultes. Que dirions-nous alors quand il s’agit non pas d’enfants mais d’adultes qui ne comprennent toujours pas pourquoi le contrat de confiance en Algérie est anéanti entre le gouvernant et le gouverné.




    0



    0
    Karl Lawson
    23 juin 2013 - 8 h 54 min

    Le prix de la viande est
    Le prix de la viande est multiplié par 20 voir 30 pour cent par les trafiquants grossistes et familiers de certains ministres illégitimes qui sont pour la majorité originaires du Maroc! Ils s’installent dans les environs de Tlemcen et achètent la nationalité Algérienne à des Prix incroyables, puis ensuite la secte des Badgadhnia leurs fait monter les échelons rapidement pour les propulser dans les sphères et les rouage de décisions. Tirons chapeau aux fonctionnaires et policiers de la ville d’ Oran et de Sidi Bel Abbes qui essaient de briser et casser ce trafic et ce sabotage!
    Alors arrêtons de mettre cela sur le compte des pauvres bouchers Algériens!

    Attention je n’ai rien contre nos voisins Marocains, qui vivent dans la difficulté, l’esclavage et la soumission depuis des siècles maintenant. Qu’ils ne viennent pas nous installer ce mode de vie de chien, que nous n’avons jamais partagé. Qu’ils nous fiche la paix.




    0



    0
    Phil
    23 juin 2013 - 1 h 07 min

    je ne sais pas a quoi sert le
    je ne sais pas a quoi sert le ramadan chez les Algeriens, a part quelques honnetes gens !! ?? Faire le ramadan , aller a la mosquee et se bagarer dans les rues , voler les gens , mentir, critiquer .Alors




    0



    0
    feriel
    23 juin 2013 - 0 h 08 min

    rien ne fonctionne
    rien ne fonctionne normalement dans ce pays pour esperer autre chpse que la flambee des prix de la consommation durant le mois de ramadhan les commercants de gros comme de detail sont avides et veulent profiter au mac quitte a saigner zawalia




    0



    0
    inspektor Tahar
    22 juin 2013 - 23 h 16 min

    Les prix des viandes
    Les prix des viandes augmentent à vingt jours du Ramadan…Nous savons maintenant que la viande rouge cause le cancer du colon…Peut etre revoir les menus des repas du Ramadan…diminuer la consommation de la viande rouge, le sel, le sucré et le gras…un Ramadan santé afin de ne pas se retrouver dans les services d urgence des hôpitaux pendant et après ce mois saint de l islam




    0



    0
    syriano
    22 juin 2013 - 21 h 33 min

    Les bouchers profitent de la
    Les bouchers profitent de la situation.
    Cela ne sert a absolument a rien que l’etat propose des subventions,dans tous les cas le boucher augmentera,quoi qu’il arrive,comme a son habitude les prix de la viande.
    Effectivement la proposition du boycott est interessante mais avons nous une conscience solidaire qui pousserait que nous puissions boycotter massivement la viande pendant ce mois bénit….je suis péssimiste.
    De plus les bouchers ne sont pas seul a pratiquer ceci.
    Bref,dans tous les cas il faut soutenir cette idée en esperons que dans plusieurs années elle fera peut etre ses preuves.
    Mais restons pragmatique,les musulmans qui font réellement le ramadan comme il se doit,de façon spirituel et non culturel,ne sont qu’une poignée.
    C’est l’islam de façade qui est devenu la norme.(fi akhr zaman)
    Avec des citoyens pratiquant l’islam de façade il est normal que vous avez des augmentations des prix alimentaires et une délation de la conscience musulmane au profit de l’egoisme qui engendre l’hypocrisie.
    Pour ma part je ne mangerai pas de viande pendant le mois de ramadan au profit du poisson que je preferes largement.
    A qui la tour?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.