Enterrés par la République

Les aveux de l’ancien chef terroriste Madani Mezrag au quotidien Echorouk ressemblent aux pièces d’un puzzle oubliées au fond d'un grenier où tout n’a pas encore été vidé. Dans son entretien en plusieurs parties au journal arabophone, Madani Mezrag a le mérite de lever le voile sur les tractations secrètes qui se déroulaient à l’insu du peuple à une période cruciale de la vie de la nation. L’ancien émir de l’AIS fait plusieurs révélations qui changent complètement la lecture des événements vécus par le pays au moment de la tenue des élections législatives interrompues au premier tour, en janvier 1992. Les confessions de Madani Mezrag sont la suite d’une phrase qui s’est terminée par des points de suspension et qui attendait que quelqu’un la complétât enfin. Abstraction faite des dithyrambes qui tiennent moins de la vérité que de la logorrhée, Madani Mezrag nous apprend que le FIS et le FLN s’étaient mis d’accord pour désigner Hocine Aït Ahmed président de l’Assemblée nationale ; que le FIS, le FLN et le FFS étaient convenus de maintenir le président Chadli Bendjedid à la tête du pays ; que ce dernier avait chargé un responsable du FLN, Abdelkader Hadjar, de négocier avec le FIS. Résumons : au moment où Hocine Aït Ahmed criait son fameux slogan «ni Etat policier ni Etat intégriste», que le FLN simulait une participation «propre et honnête» à la course électorale, que Chadli Bendjedid sollicitait l’armée pour prendre les choses en main parce que la situation lui échappait totalement, que le FIS promettait au peuple une place au paradis et à tout ce beau monde un siège ici-bas, ces fossoyeurs avaient déjà commencé à creuser la tombe de la République. Mais la République les y a tous enterrés.
M. Aït Amara
 

Comment (12)

    00213
    24 juin 2013 - 8 h 24 min

    C’est plutôt la mauvaise
    C’est plutôt la mauvaise gestion gouvernemental de Chadli puis le retour des anciens d’Afghanistan combinés au contre-choc pétrolier de 1986 (orchestré par les USA) qui avait tenté d’enterrer la république.
    La peuple était à saturation et BOOM ça a pété sans prévenir.
    .
    Bizarrement, on revient dans les mêmes conditions :
    – Mauvaise gouvernance (corruption, incompétence, piston…)
    – Baisse des finances de l’état (gaz de schiste, demande d’hydrocarbure décroissante, importations excessives…)
    – Afflux de jihadistes à nos frontières issus du Printemps anti-arabe.
    .
    Alors messieurs les dirigeants : Anticipez, c’est votre boulot !
    L’avantage pour nous c’est que cette fois on connait la musique et qu’on a les moyens de contrer efficacement le BOOM, mais il manque encore la volonté..




    0



    0
    S.S.A
    24 juin 2013 - 0 h 01 min

    Salam Alikoum
    A

    Salam Alikoum

    A Al

    Sourire…

    Salam Alikoum




    0



    0
    TONYCLINT
    23 juin 2013 - 23 h 14 min

    Mon intervention sera ultra
    Mon intervention sera ultra courte – pour ce qui est de l’AIS c’était une technique pour affaiblir le « GIA » sanguinaire – MADANI MEZRAG raconte n’importe quoi d’autant plus qu’il fut un temps ou il cherchait juste à sauver sa carcasse – le « GIA » a été déçimé le « FIDA »( front islamique du djihad armé) spécialisé dans l’assassinat des intellectuels Algériens l’a été aussi donc MADANI MEZRAG veux uniquement se donner de l’importance sans plus c’est un petit scélérat sans foi ni loi – (désolé c’est tout ce que je peux vous dire) amicalement.




    0



    0
    AL
    23 juin 2013 - 22 h 46 min

    ssa:
    vous vous êtes trompé

    ssa:
    vous vous êtes trompé de mosquée ? fraternellement quand même !




    0



    0
    memona
    23 juin 2013 - 22 h 19 min

    ne jamais faire confiance à
    ne jamais faire confiance à ces sanguinaires ,ils sont là tapis dans l’ombre prêt à sauter sur l’occasion ils sont déguisés en brebis et attendent la premiére occasion pour se transformer en loup




    0



    0
    S.S.A
    23 juin 2013 - 17 h 43 min

    Salam Alikoum
    La vraie

    Salam Alikoum

    La vraie responsabilité de cette hécatombe tragique est l’islamisme armée fatwatisé par Al Quardaoui, ce mufti du diable qui appelle a la mort pour un oui un non, soutenu et financé par l’ennemi de toujours.

    Oh, alors, on me dira c’est toujours le même discours, pas la faute a nous mais à l’autre, sauf que là, malheureusement, c’est vrai(sic).
    Si cette forme d’alliance(fln,ffs,fis) aurait pu éviter le pire et garder en vie ces centaines de milliers de nouveaux martyrs, vous croyez, Mr mannallah, que l’Algérie n’y aurait pas souscrit.

    Mais, non, comme le générique d’une série de science-fiction, la Vérité est ailleurs. L’islamisme Armée voulait réellement enterrer La République et surtout enterrer l’Algérie pour la remplacer-je vous donne le nom- par Emirat du Califat Islamique d’Algérie- ; reportez vous au discours du clown Ali Belhadj et de Chebboutti le sanguinaire.

    Heureusement, les vrais Fils de l’Algérie étaient debout et ne dormaient pas, car ils ont repérés très rapidement le danger de cette alliance contre-nature et, oui, ils y ont mis un terme El Hamdoullah.

    Maintenant, concernant le fis et ses affidés, nous, les Algériens Sincères et Authentiques, voici que nous disons : même si vous étiez dans votre bon droit(ce que je vous conteste fortement-le calcul en pourcentage des voix ne corresponds pas à la participation réelle du peuple Algérien qui s’est fait arnaquer intellectuellement, le fis a eu une majorité relative au votant-fis, pas à l’ensemble du peuple Algérien-), donc même si vous étiez dans votre bon droit, que d’aaaccord ha sidi, vous avez gagné les élections ; était ce une raison pour prendre les armes et commencer a massacrer les militaires, les policiers, les membres de Darek El Watani, ensuite tout ce qui représentait de loin ou de près l’Etat que vous avez qualifiés de Mourtad et de Taghout(déja, d où vous ramenez ces expressions qui sont pas Algériennes)qui font partie du peuple dont vous prétendiez être le Représentant Légitime, alors, si vous étiez vraiment Sincères et Authentiques, lorsque votre Père(Dawwla)a fait une erreur comme vous dites en vous donnant une baffe(arret du processus électoral), pourquoi n’etes vous descendu dans la rue pour manifester pacifiquement en disant  » non, Papa, tu as fait une erreur Dlamtni ou Haggartni, donne moi mon Hak »

    Le vrai peuple que nous sommes t’aurait écouté et tu l’aurais convaincu que tu es un vrai Fils de l’Algérie qui les capacités de gérer. Toi, non, BABAK Rlatt Mrak Temchi Tarffad A Slah wa Tirri Allih Normal, Enta Mahboul.

    Ton Père fait une erreur avec toi(ha, oui, tu me diras qu’il l’a fait avec Allah(swt), mais raison de plus, ya Tnah,) alors tu vas commettre un parricide normal, et il faudrait que l’ensemble des Algériens t’approuve.

    Mon Père de sang jusqu’à présent(il a 81 ans), quand il me gronde pour une betise, je lui dis rien et essaaie de le convaincre par la persuasion s’il a tord, ce qui n’est jamais le cas(ils sont sages nos parents).

    Bref, après la tragédie sanglante que nous avons connu, on ne vous fera plus jamais confiance même si vous plongez dans un pot de miel, c’est trop tard.
    En plus si vous étiez vraiment dans le Hak, Allah(swt) vous aurai permis d’être aux destinées du Pays.
    Vous avez joué avec la vie des Algériens et vous avez perdu leurs vies pendant que vous vous prélassiez dans les salons et banquets arabes et occidentaux, restez chez vos maitres, l’Algérie n’a pas besoin de vous.

    Et si vous tentez de recommencez, vous serez déchu de la Nationalité Algérienne, qu’est ce que vous croyez, votre Dawwla est une vraie République avec des Musulmans qui font ou pas la prière et qui sont magnanimes, Rahmane car nous prenons exemple sur Allah qui est Rahmane et Rahime et s’ils ne vous ont pas déchu de la Nationalité Algérienne, c’est pour vous donner une nouvelle chance de vous amender.

    Et, vous, Mr mannallah, n’accusez pas a votre tour les gens de tout et de rien. Allah nous regarde et attends de nous que l’on soit correct sans moraliser, c’est pas mon but. Mais y en a marre du Shaytan, combattez le, vous êtes au dessus de cela.

    Ceci est juste une Saddaka de ma part. Le passé, c’est le passé, maintenant, avancons, Ou Allah Ou Ar3lem.

    Barak Allah Oufikoum

    Salam Alikoum.




    0



    0
    bilal
    23 juin 2013 - 17 h 26 min

    Je connais une personnalité à
    Je connais une personnalité à Bouira qui me disait ceci « je suis contre le pouvoir et farouchement républicain, mais l’Algérie, on la protégera » … Comprendra qui voudras…




    0



    0
    AL
    23 juin 2013 - 15 h 16 min

    sont-ils vraiment enterrés

    sont-ils vraiment enterrés par la république ?
    ne se sont-ils pas plutôt simplement ensevelis dans l’attente d’une conjoncture plus favorable à laquelle il travaillent probablement ?




    0



    0
    KSEL
    23 juin 2013 - 14 h 55 min

    SALUT L’ÉQUIPE!NE PAS CÉDER A
    SALUT L’ÉQUIPE!NE PAS CÉDER A LA MENACE ET AUX INJURES POUR TOUT ARGUMENT.L’INDIGENCE DE LEUR RHÉTORIQUE LES CONDUIT A CROIRE QUE TOUS CEUX QUI SONT CONSCIENTS DE LEUR CAPACITÉ DE NUISANCE SONT DES AGENTS STIPENDIES DE PUISSANTS.EUX ONT FAIT ALLÉGEANCE AUX WAHABO-INTÉGRISTES..NOUS L’AVONS FAIT À NOTRE PATRIE ET NON À DES PRÉDICATEURS DU MALHEUR.




    0



    0
    Patriotique
    23 juin 2013 - 10 h 24 min

    @mannallah, désolé de vous

    @mannallah, désolé de vous décevoir, mais je n'ai pas de résidence au Club des Pins, ni nulle part ailleurs, d'ailleurs. Je ne demande rien à mon pays, c'est moi qui lui dois tout. Je ne fais pas partie de la clientèle de Bouteflika et je ne suis aux ordres de personne, si c'est ce que vous voulez savoir. Encore une fois, désolé de vous décevoir. Vous pensiez me frapper d'estoc et de taille. Eh bien, vous avez raté votre cible. Je vous conseille un bon opticien.
    M. Aït Amara




    0



    0
    selecto
    23 juin 2013 - 9 h 13 min

    Conclusion: L’ANP était seule
    Conclusion: L’ANP était seule face aux criminels et aux traîtres.
    Hlima Bourokba la femme de Chadli était de mère Marocaine, c’était elle et son cercle qui gouveraient.
    Des centaines d’ouvriers Chinois travaillent aoujourd’hui pour ses projets immobiliers à l’ouest du pays.




    0



    0
    mannallah
    23 juin 2013 - 8 h 37 min

    Un jour prochain..lorsqu’il y
    Un jour prochain..lorsqu’il y aurait justice , que celle-ci soit vraiment souveraine ..VOUS répondriez Monsieur Ait Amara de vos accusations gratuites…Au fait , ceux qui ont été enterres , ces 250 000 victimes ne vous disent rien..EST-CE PAR OUBLI OU c’était simplement une erreur de calcul…Vos acolytes avaient programmé 60 000 ..Ce chiffre a quintuplé , ce qui vous a permis de mener une vie de luxe…DITES-MOI…N’avez-vous pas une résidence au club des pins….




    0



    0

Les commentaires sont fermés.