Dalil Boubakeur élu président du CFCM

Ce sera finalement Dalil Boubakeur qui présidera le Conseil français du culte musulman (CFCM) durant les deux prochaines années, après une bataille qui a opposé les deux organisations principales du paysage, sous influence algérienne et marocaine, en l’occurrence la Grande Mosquée de Paris et le Rassemblement des musulmans de France (RMF). Mais c’est loin d’être gagné pour la Grande Mosquée de Paris, puisque un nouveau conflit à propos de la composante du bureau exécutif de l’organisation est apparu dimanche soir. Selon des sources, c’est Dalil Boubekeur qui succédera au Marocain Mohamed Moussaoui, sur la base d’un accord entre les deux organisations qui ont raflé la première et la deuxième place lors de l’élection du Conseil français du culte musulman. Alors que les deux parties avaient signé un accord tendant à donner la présidence à un délégué de la Grande Mosquée de Paris, bien que le RMF, proche du Maroc, ait remporté la majorité des sièges mis en jeu, la candidature présentée par l’institution présidée par Dalil Boubekeur, en la personne de l’avocat Chems-Eddine Hafiz, n’a pas été agréée par le RMF. Et pour cause. Le candidat est l’avocat du Front Polisario. Dalil Boubakeur, qui avait déjà été désigné deux fois à la tête du CFCM en 2003 et en 2005, refusait jusque-là de prendre la présidence du CFCM, la Grande Mosquée de Paris étant minoritaire au CFCM après les élections du 8 juin. Cependant, il a fait volte-face devant le refus du RMF mais aussi du Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF) et de la Fédération Française des Associations Islamiques d'Afrique, Comores et Antilles (FFAIACA) de voter pour Chems-Eddine Hafiz. L’ex-président du CFCM, Mohamed Moussaoui, reste, lui, président d’honneur de l’organisation. Néanmoins, aux dernières nouvelles, si les parties en conflit ont pu aboutir à un accord concernant la présidence du conseil, c’est loin d’être le cas pour le bureau exécutif puisque la désignation de sa composante a, finalement, été reportée au dimanche 30 juin prochain. C’est dire que les chamailles au sein du CFCM ne sont pas terminées, ce qui offre à l’opinion publique française une image peu enviable des musulmans de France qui n’arrivent pas à s’entendre sur le minima d’une représentation communautaire digne.
Amine Sadek
 

Comment (10)

    Anoniym
    25 juin 2013 - 11 h 33 min

    Il a la tête de nanna Malha !
    Il a la tête de nanna Malha !




    0



    0
    Mansour
    25 juin 2013 - 9 h 16 min

    Cette lutte sournoise entre
    Cette lutte sournoise entre les représentants du Makhzen marocain et les dirigeants de la Grande Mosquée de Paris n’est ni en faveur de l’Islam de France ni des Musulmans de France.Dalil Boubekeur que les nervis du Makhzen très nombreux sur ce site traitent de sioniste toute honte bue alors qu’ils devraient balayer d’abord devant leur porte est un homme de son temps qui veut élever l’Islam au dessus de toutes les magouilles politico-religieuses.Je me demande d’ailleurs ce que vient faire le ridicule conflit(surtout d’intérêts)israëlo-arabe dans la gestion de l’Islam de France.Mais tous ces pêcheurs en eau trouble ne défendent pas l’Islam qui est avant tout une spiritualité et non un enjeu partisan et malsain dont usent et abusent tous ces magouilleurs,politiciens et affairistes qui ne trompent plus personne.Quand au conflit du Sahara Occidental,inutile de tourner autour du pot car l’ONU est chargée de ce problème de décolonisation clair et net.Les « stratèges » du Makhzen veulent à tout prix impliquer l’Algérie pour noyer le poisson et l’annexe de ce Makhzen fortement implantée en Algérie et en Europe fait un travail de sape extraordinaire.Le Maroc a même à son actif la création du MUJAO,l’envoi de cargaisons de drogue,le trafic de carburant et de denrées alimentaires à la frontière ouest de l’Algérie ainsi que son soutien aux groupes terroristes entre autres.




    0



    0
    00213
    25 juin 2013 - 7 h 28 min

    Même physiquement, il n’a
    Même physiquement, il n’a rien d’un musulman avec ses montures de lunettes en or, ces cheveux teintés pour rajeunir, son embonpoint, ses costumes italiens et son visage rasé comme une femme.
    .
    Certains diront que c’est de la médisance et d’autres diront que la foi du musulman est intérieure.
    Moi je dis qu’en tant que PORTE-PAROLE religieux d’une communauté musulmane à l’étranger, il se doit d’être représentatif pour fédérer.
    C’est pourquoi son image fait partie de sa mission.
    .
    Les marocains nous l’imposent car il est « inoffensif », tout cela à cause de l’incompétence de nos responsables du GMP.
    Ils ont oublié qu’en Algérie on peut être nul car le niveau ne vole pas très haute et l’état encadre cette médiocrité.
    Mais dés que l’on sort à l’étranger et que l’on se retrouve confronté à la réalité, cette carence est automatiquement sanctionnée dans ce monde concurrentiel où seuls les meilleurs réussissent.




    0



    0
    Nenuphar
    25 juin 2013 - 7 h 03 min

    Arrêtez de le féliciter en
    Arrêtez de le féliciter en prétendant qu’il agirait dans l’intérêt des algériens qui, comme tout le monde le sait, ne les représente pas du tout, au contraire il représente les sionistes avec lesquels il s’est accoquiné pour être proche du pouvoir élyséen et avoir des faveurs somme toute honorifique.

    Il n’a aucune autorité et ne fait rien pour les musulmans.




    0



    0
    Abdellatif
    24 juin 2013 - 22 h 02 min

    Pourquoi les algériens ne
    Pourquoi les algériens ne mettent pas dans les devants de personnes pratiquantes au lieu de de nous mettre Dalil Boubakeur ou Chems Eddine, le premier ne prie pas du tout et c’est un grand adepte et fan de l’Etat S, le deuxième ne prie pas, boit de l’alcool et insulte Allah dans ses conversations

    Des bons musulmans algériens existent, des algériens pratiquants patriotiques et qui peuvent réellement représenter toute la communauté musulmane de France




    0



    0
    S.S.A
    24 juin 2013 - 17 h 48 min

    Salam Alikoum
    El Hamdoullah,

    Salam Alikoum

    El Hamdoullah, merci, Docteur, d’avoir choisi la voix de la raison.
    Coquille vide ou pas, elle n’en représente pas moins, dû à son caractère historique typiquement Algérien, la communauté Algérienne Officielle dans ce pays qui reste la plus nombreuse en terme de pratiquants.

    Bravo, Docteur, L’Algérie sincère et Authentique est fière de vous.

    Salam Alikoum.




    0



    0
    Damoiselle
    24 juin 2013 - 17 h 39 min

    Durant la Seconde Guerre
    Durant la Seconde Guerre mondiale, Si Kaddour Benghabrit aurait sauvé la vie d’une centaine de juifs, dont celle du chanteur algérien Salim Hilali, en leur faisant octroyer par le personnel administratif de la mosquée des certificats d’identité musulmane, qui leur permirent d’échapper à l’arrestation et à la déportation.Dans un documentaire de 29 minutes intitulé La Mosquée de Paris, une résistance oubliée, réalisé pour l’émission Racines de France 3 en 1991, Derri Berkani rapporte que ce sont les Francs-tireurs et partisans algériens du (FTP), essentiellement constitués d’ouvriers, qui avaient amené ces juifs à la Mosquée de Paris afin de les protéger




    0



    0
    Damoiselle
    24 juin 2013 - 17 h 37 min

    Si Kaddour Benghabrit ( سي
    Si Kaddour Benghabrit ( سي قدور بن غبريط en arabe) ou Abdelqader Ben Ghabrit1, né à Sidi Bel Abbès en Algérie en 1868 et mort à Paris en 1954, est un haut fonctionnaire et *fondateur de l’Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris*




    0



    0
    Horizon
    24 juin 2013 - 14 h 25 min

    Qu’est-ce que ont sans moque
    Qu’est-ce que ont sans moque de qui va commander quoi .
    Président d’une coquille vide de substance.
    Diriger par Sarkozy.




    0



    0
    selecto
    24 juin 2013 - 11 h 34 min

    C’est une bagarre pour le
    C’est une bagarre pour le contrôle de cette fontaine d’argent qu’est la Mosquée surtout la caisse de la zakate, ni plus ni moins, ne soyons pas naifs.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.