Plus de 50 personnes d’une filiale de Sonatrach devant le juge

Cinquante-cinq personnes travaillant, la plupart, pour la Société de maintenance industrielle de Skikda (Somik), une filiale de Sonatrach, ont été présentées, aujourd’hui mercredi, devant le juge d’instruction près le tribunal de Skikda pour une affaire de corruption, selon une source judiciaire. Parmi ces personnes, dont onze femmes et plusieurs cadres, poursuivies pour une affaire de corruption liée à l’attribution de marchés dans le cadre de la rénovation du méga-train GNL par la firme américaine KBR, figurent plusieurs témoins et des ressortissants étrangers de nationalités britannique et japonaise, a-t-on indiqué. Les prévenus sont poursuivis pour passation de marchés en violation de la réglementation et auront à répondre de la «présence de trous financiers», selon la même source qui a souligné que l’enquête a été élargie à d’autres wilayas en raison de la possession, par certains cadres, de biens immobiliers (appartements et villas) dont la valeur dépasse les revenus.
R. N.
 

Comment (7)

    Anonyme
    5 juillet 2013 - 18 h 23 min

    Une seule et unique solution
    Une seule et unique solution : le FLN qu’il disparaisse lui et tout ses satellites, c’est la seule façon vraiment sérieuse qui permettra d’enrayer la corruption. Comment arrêter des tricheurs mineurs alors que la triche suprême est hissé en modèle de gouvernance ! ?




    0



    0
    Anonyme
    4 juillet 2013 - 13 h 30 min

    tout ces types vont payer
    tout ces types vont payer pour les deux grands mafieux a savoir bouteflika le cerveau et son subordonné khallil chakib




    0



    0
    inspektor Tahar
    4 juillet 2013 - 0 h 29 min

    Plus de 50 personnes d’une
    Plus de 50 personnes d’une filiale de Sonatrach devant le juge…Je préfère voir et écouter le Cirque Amar que d apprendre ce que le Cirque juridique algerien trame avec ses soit disantes arrestations présentées devant les ….juges algeriens…Pourquoi ne pas les nommer comme diplomates a l étrangers ces voleurs des biens du peuple algerien…et on oublie l affaire Sonatrch…maintenant si vous voulez continuer ce cirque en mettant en résidence surveillée quelques petits poissons de Sonatrch…..rien n aura changé depuis 1972 au Ministère de l Énergie et Khalou les étrangers Ydahkou alina. C est vrai que notre Président est en convalescence bien peinard a l étranger et ne peut pas parler….




    0



    0
    syriano
    3 juillet 2013 - 23 h 35 min

    bonne nouvelle,
    faut

    bonne nouvelle,
    faut continuer sans pitier contre la corruption meme si le chemin est long




    0



    0
    Horizon
    3 juillet 2013 - 23 h 08 min

    Qu est-ce que j aime lire des
    Qu est-ce que j aime lire des articles de presses comme celle-ci .
    Chercher bien il y a des nids de racailles partout en Algérie dans toutes les sociétés publics , toutes les villes et villages d’Algérie.
    Les douaniers et toutes les autres corporations nous demandent de leur donner des euros si nous ne voulons pas coucher dans le port ou l’aéroport.
    Si nous voulons un acte d’extrait de naissance ou autres papiers d’états civil écris correctement il faut allonger les billets de banque .
    Avoir le téléphone , l’installation de gaz de ville , etc…etc…la liste est immense .
    Fouter moi tout ces racailles en prison et confisquer tout leur bien .
    Grand nettoyage générale de tous ceux et celles qui tire l’Algérie et son peuple vers le gouffre.




    0



    0
    Anonyme
    3 juillet 2013 - 19 h 59 min

    Et pendant ce temps-là, Son
    Et pendant ce temps-là, Son Excellence Chakib Khellil court toujours.
    Quelle justice, mon Dieu ! Quelle justice !!!




    0



    0
    mohamed
    3 juillet 2013 - 19 h 52 min

    pour quand le tour des
    pour quand le tour des douaniers




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.