La tête de la fitna coupée

Par R. Mahmoudi – Tout le monde en convient : le règne des Frères musulmans en Egypte a été une succession d’erreurs. Mais leur erreur fatale est celle d’avoir convié tous les pontifes salafistes, il y a deux semaines, à déclarer le «djihad» contre les chiites et spécialement contre la Syrie. C’est devant une foule hystérique au stade du Caire que Mohamed Morsi, qui se voyait encore au panthéon de sa puissance, décida, dans l’aveuglement absolu, de rompre les relations diplomatiques avec Damas. Ce fut, comme l’a écrit le journaliste Hassanine Haykel, «l'erreur fatale» qui décidera l’armée à mettre fin à cette mascarade, en choisissant – ou en provoquant – le moment opportun pour écarter Morsi et suspendre toutes les institutions issues des Frères musulmans. Une source militaire égyptienne a expliqué qu’il s’agissait, pour l’armée, de défendre avant tout la sécurité nationale que la folie des Frères musulmans au pouvoir mettait sérieusement en danger, en voulant s’attaquer à la Syrie, un pays avec lequel l’Egypte des Officiers libres scella un jour une union sacrée. Et ce n’est sans doute pas un hasard si le président syrien Bachar Al-Assad a été le premier chef d’Etat à se réjouir de l’intervention de l’armée en Egypte, en prédisant dans une déclaration officielle «la fin de l’islam politique». Ce qui vient de se passer en Egypte est un événement historique qui, et c’est le plus important, ne va pas manquer d’entraîner des changements en série dans tout l’espace arabe. Il sonne le glas de ce macabre «printemps arabe» qui a été vendu aux Arabes par le petit émirat du Qatar, à travers son canal de propagande Al Jazeera et son lugubre prédicateur Youssef Al-Qaradawi et son Union mondiale des oulémas, appuyés par Ankara, Paris, Washington et Tel-Aviv, qui projetaient d’implanter des filières de la conférée islamiste dans tout les pays arabes. Le plan avait commencé à bien marcher mais, au grand dam de ses promoteurs, il a échoué en Syrie. Moins de quinze jours après la chute du potentat Hamad Ben Khalifa au Qatar et son compradore de cousin, Hamad Ben Jassem, suivi aussitôt de l’expulsion, jamais démentie, d’Al-Qaradawi, le régime islamiste en Egypte s’effondre comme un château de cartes, sous la malédiction syrienne, qui va bientôt poursuivre la Tunisie, où un autre mouvement «rebelle», inspiré du modèle égyptien, vient de voir le jour pour faire payer à ces «maudits Frères» d’Ennahda leur pêché capital, celui d’avoir été les premiers à inviter les faux amis de la Syrie.
R. M.

Comment (17)

    NASSER
    5 juillet 2013 - 20 h 47 min

    Certains voient en Al Baradei
    Certains voient en Al Baradei une possible marionnette des EU. Mais quand on revient à l’époque de Bush lorsque M. Albaradei dirigeait l’AIEA on constate qu’il était bien avec Blix les deux qui s’étaient fermement opposés à cette fallacieuse accusation contre Saddam à propos des ADM. Positions d’ailleurs qui ont fait reculer la France l’Allemagne et la Russie. De là on ne peut pas dire que Baradei est un pion des EU. Ces derniers verraient, sans aucun doute, d’un mauvais œil le choix de Baradei par l’Egypte post Morsi.
    Contrairement à Amr Moussa (l’ex SG de la funeste Ligue Arabe) qui est pour les USA la pièce idéale !




    0



    0
    NASSER
    5 juillet 2013 - 20 h 29 min

    LU DE « Cheikh Si
    LU DE « Cheikh Si Mimoun »
    —–

    Je pense que Bashar Al Assad est mieux placé que nous tous ici pour savoir si la destitution de Morsi est une bonne chose ou pas et il a plus de raisons que nous tous ici et ailleurs d’appuyer ou pas cette destitution.
    Or il a salué sans équivoque le renvoi à la poubelle de l’imposteur Morsi.
    De plus on commence à savoir que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et incité les militaires à entrer en piste et basculer du côté des 33 millions d’Egyptiens qui demandaient le départ de Morsi, c’est la dernière décision de celui-ci vis-à-vis de la Syrie, appelant pratiquement au djihad contre la Syrie, que les militaires ont considéré comme un coup de poignard à la sécurité nationale …. Egyptienne vu la proximité historique et fraternelle entre les armées Syriennes et Egyptiennes et déclaré que la ligne rouge avait été franchie.
    Bref s’il y avait un doute sur le bien-fondé de la décision de dégager Morsi, danger public pour son pays, son unité, sa sécurité et sa stabilité et pour la région, il devrait être levé par la réaction OFFICIELLE des autorités Syriennes.
    A moins que certains ici voient mieux les intérêts stratégiques de la Syrie que la Syrie elle-même. Auquel cas, il faut qu’ils en avertissent d’urgence Bashar Al Assad.




    0



    0
    NASSER
    5 juillet 2013 - 20 h 08 min

    BON ARTICLE de R. Mahmoudi
    BON ARTICLE de R. Mahmoudi qui a tété repris par plusieurs sites (tapez le titre sur Google)




    0



    0
    syriano
    4 juillet 2013 - 23 h 39 min

    @bilal
    effectivement,beaucoup

    @bilal
    effectivement,beaucoup d’yeux sont rivés sur l’Algerie.
    Qu’il médite,nous sommes devenu un cas d’ecole.
    Gloire a notre gouvernement et a notre armée pour avoir su brillament rester debout et déjouer tous les coup tordu et autres saloperie pour nous mettre a terre.
    Pour l’instant continuant a lutter contre la corruption(la réchoua) qui ne fait que commencer et mettre en oeuvre des projets solides pour former une grande industrie et des cadres hautement qualifié.N’oublions pas que nous avons pratiquemment aucune dette et une réserve de 230milliards de dollars,de quoi mettre en oeuvre des projets gigantesques pour etre parmi les grandes nations qui a le pouvoir de faire basculer ce monde gouverné par les américano sionistes.
    Inshalah le peuple,l’armée et le gouvernement resteront uni pour faire avancer cette grande nation.
    Une pensée a notre armée qui en ce moment est dans tous les fronts pour défendre la securité et la souveraineté de ce pays et une pensée au président Bouteflika,qu’Allah(swt)lui donne la santé pour continuer cette résistance qu’il a commencé depuis la guerre d’indépendance,puis en 99 lorsqu’il a négocié pour mettre fin a la guerre civile,puis maintenant pour sa santé avec qui il se bat.
    L’Egypte n’a malheureusement pas une armée indépendante et souveraine,n’oublions pas qu’elle est financé depuis plusieurs années par washinghton,l’avenir est sombre pour les egyptiens pris en tenaille par leurs maitres les USA depuis la fin du grand Nasser,alah y rahmou




    0



    0
    Anonyme
    4 juillet 2013 - 20 h 08 min

    @Ksel: Sur ton clavier a
    @Ksel: Sur ton clavier a gauche tu as une touche qui permet d’écrire en minuscule,je trouve d’un ridicule ce genre de post écrits uniquement en majuscule et ne m’emmerde même plus a les lire. Ils nous faut dix minute pour tenter de déchiffrer ce genre de message et est pénible a lire,il faudra un jour m’expliquer quel est l’intérêt d’écrire de cette manière.




    0



    0
    MOHAMED ZOUGA DZ
    4 juillet 2013 - 19 h 55 min

    @00213 et les autres.
    vous

    @00213 et les autres.
    vous ferrez mieux d’aller voir Le general sissi pour te donner des lesson de coups d’état militaire rapide contre des democraties. dire que pourquoi les arabes sont en retard.
    il ya eu des gouvernements tres radicaux en occident et israil mais jamais leurs militaires ne les ont destitué par la force.
    les ultra religieux en israel et autriche et meme hitler ou mossoliné.




    0



    0
    bilal
    4 juillet 2013 - 18 h 03 min

    On ne joue pas avec la
    On ne joue pas avec la religion et ceci devrait être médité par beaucoup. Mais l’armée Algérienne doit resterez vigilante, mais dans son pays hors de question que nous fassions le travail pour les autres pays de la région. L’armée Tunisienne doit prendre ces responsabilités et ne pas comptez sur le Grand frère Algérien pour faire le ménage dans son pays. Pas d’ingérence dans les affaires intérieure d’un pays souverain, c’est un principe fondateur de ce pays. Tous les médias avec ce qui se passe en Egypte parlent de l’Algérie et j’écoutais un journaliste Français qui disait ceci  » les militaires Égyptiens regardent vers Alger depuis 48 heures  » le modelé, il l’on devant leurs yeux, mais c’est la pratique qui va leur manquer si cela dégénère au Caire.Ils ont sollicité de partout ,vous ne vos ne rendez pas compte que l’Algérie est vu comme un tres grand pays et que son Armée est devenue un symbole fort dans le Monde arabo musulmans..Ça y est on est rentré dans la cour des grands …




    0



    0
    Anonyme
    4 juillet 2013 - 17 h 58 min

    @00213, c’est une trés bonne
    @00213, c’est une trés bonne idée 😉 je suis tout a fait d’accord avec vous, et comme ça.. nos énnemis (maroc,otan/usa,quatar/turquie) seront marginalisés dans la région, et l’Algerie sera encore us fort. Inchallah




    0



    0
    Antisioniste
    4 juillet 2013 - 16 h 36 min

    La tête de la fitna coupée
    Je

    La tête de la fitna coupée

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec se que pourrait suggérer le titre de cet article. la fitna est une hydre lui coupé une tête revient à lui en donné deux autre. Saluant le victoire du peuple égyptien dans cette bataille décisive et soyons prés pour les autres batailles, la guerre est loin d’être fini.




    0



    0
    JAZ
    4 juillet 2013 - 14 h 56 min

    Attention à l’effet boom rang
    Attention à l’effet boom rang ,le terrorisme sévit encore en Algérie,très actif en Afghanistan,terrible en Irak,loin d’etre éteint en Syrie etc…Maintenant que les USA ont compris comment se venger des musulmans à moindre frais,l’islam politique et les drones ont de beaux jours devant eux.Les dirigeants de tout ce » monde arabe »concocté par les occidentaux sont corrompus par ses derniers,ils ont font des dictateurs féroces,au destin souvent tragiques.Une manière pour cette pourriture humaine qui se croit civilisée de maintenir LES PEUPLES de ces pays dans le sous développement,la pauvreté,la misère etc….. L’islam politique est loin de s’éteindre,au contraire,en tant que « victime »il va se venger ,et les occidentaux encore une fois vont manipuler ces « fous de dieu »,tout en vendant des armes tout azimut ,ils se tuent entre eux c’est tout bénéf., et tjrs continuer à piller les richesses sans scrupules et faire semblant comme d’hab de nous aider.
    Ce n’est pas avec les armes qu’il faut combattre l’islam politique ,et ses commanditaires,c’est avec l’amour de son pays,de son peuple,autrement dit avec des idées et des actions de tous les citoyens conscients des enjeux . Ni pouvoir armé,ni pouvoir islamique,ne peuvent sortir le pays du sous développement,il faut un pouvoir civil formé par des hommes et des femmes compétents ,motivés par le seul amour de leur pays,à tout instant près à céder la place à meilleur que soit dans le seul interet du pays et du peuple.L’armée pour la sécurité du territoire,la police pour la protection des biens et des citoyens,la justice au service des gens honnetes ,et la religion une affaire personnelle,je sais ce n’est pas pour demain,c’est pour cela que le cauchemar continu.




    0



    0
    Anonyme
    4 juillet 2013 - 14 h 15 min

    Oui Dieu merci qu’à chaque
    Oui Dieu merci qu’à chaque fois que nous sentons le vide nous aspirer, des lyons comme Zeroual arrive à émerger pour nous redonner espoir.
    Je suis heureuse pour les égyptiens. Dieu, il était temps que la mascarade arrête. J’espère que ceux qui arrêtent leurs islamistes ne leur feront pas le coup que nous ont fait ceux qui ont arrêté le fascisme du FIS




    0



    0
    KSEL
    4 juillet 2013 - 12 h 57 min

    C’EST LA BEREZINA DE
    C’EST LA BEREZINA DE L’ISLAMISME POLITIQUE!CE NÉONS FASCISME QUI A POUR PROJET UNE THÉOCRATIE INFÉODÉE AUX PUISSANCE DE L’ARGENT,IL A UNE IDÉOLOGIE:L’INTÉGRISME ET UNE EXPRESSION:LE TERRORISME.C’EST L’INSTANT DU REFLUX DE CETTE SUBVERSION.STOPPEE EN SYRIE,EN SURSIS AU QATAR DÉRACINÉE EN ÉGYPTE ET LA SUITE VIENDRA.L’ALGERIE QUI A RÉSISTÉ ET VAINCU LE TERRORISME ENTERRERA SA MATRICE L’INTÉGRISME.




    0



    0
    lydia
    4 juillet 2013 - 12 h 06 min

    Saluons la degringolade de
    Saluons la degringolade de l’islam politique ,,vive l’armée egyptienne ! vive le general el Sissi ! à mort les islamistes qui voulaient réintroduire l’infame Djizya aux coptes ! vive les libéraux et laics et pluralistes en egypte , en Algerie et partout !




    0



    0
    Lahouaria
    4 juillet 2013 - 9 h 17 min

    Parce que trop de sang du
    Parce que trop de sang du peuple innocent sur leurs sales mains, alors Dam chouhada ma yemchich haba.




    0



    0
    Mahdi
    4 juillet 2013 - 8 h 03 min

    cela rappelle bien un stade
    cela rappelle bien un stade du côté de ben aknoun qui s’appelerait 5 juillet, en 1991 ! même l’histoire de laser se confirme mainteant avec ce qu’on voit aujourd’hui en egypte ! dire qu’ils se foutaient vraiment de la guele des ignorants ! dommage parce que cela à fait plusieurs de centaines de miliers de morts en algérie !




    0



    0
    00213
    4 juillet 2013 - 7 h 24 min

    Je pense que toutes les
    Je pense que toutes les conditions sont propices à aider les militaires tunisiens pour dégager Ennahdha MAINTENANT.
    Ce parti appendice des Frères Musulmans inféodé au Qatar, ferme les yeux (et aide ?) sur les centaines de jihadistes qui tentent d’organiser des attentats à partir de leur sol et en direction de l’Algérie.
    .
    Nous pourront par la suite appuyés les nombreux soutiens khadafistes présent en Tunisie et prés de ses frontières qui attendent patiemment de pouvoir nettoyer la Libye.
    .
    Si nous aidons à replacer un militaire tunisien (proche de nous) en Tunisie puis un des fils Khadafi en Libye, alors nous aurons réussi une double mission :
    – Garantir la sécurité des peuples tunisiens et libyens en luttant contre le chaos et rétablissant un vrai système étatique capable de sortir ces deux pays de la crise qui y règne.
    – Assurer la sécurité dans toute la région en soutenant des dirigeants alliés avec lesquels ont pourra développer une vraie coopération sécuritaire et économique.
    .
    Dans tous les cas se sont les aspirations profondes de l’extrême majorité des tunisiens, libyens, algériens et c’est dans leurs intérêts vitaux.




    0



    0
    Chawi pure laine
    4 juillet 2013 - 3 h 27 min

    moi comme j’ai supporté le
    moi comme j’ai supporté le notre en 1991 ou l’armée et si Khaled nous ont sauvé de la horde sauvage je ne peux que saluer ce soir l’intervention de l’armée et la mise à mort de ses hypocrites qui veulent le pouvoir à tout prix, ils auraient pu voir ce matin à Batna comment le lion Zeroual a dit à ceux qui veulent sa candidature qu’il est temps que la jeunesse prend le flambeau et que lui il a 72 ans regardez la dignité d’un lion qui a 72 ans et l’indignité des traitres qui a 78 ans et ils sont encore la, ceci dit Zeroual a la culture berbère qui a toute une histoire et une civilisation, quand notre ancêtre Jughurta était en prison à Rome la France n,existe pas, chapeau aux militaires égyptiens nous sommes ready pour leur offrir reggane afin qu’ils mettent ces taureaux comme les notre en 1991




    0



    0

Les commentaires sont fermés.