L’Etat algérien reprend le contrôle du complexe d’El-Hadjar

C’est officiel. L’Etat algérien reprend définitivement le contrôle du complexe sidérurgique d’El-Hadjar, privatisé en 2001 au profit du géant mondial de l’acier, ArcelorMittal. Le Conseil des participations de l’Etat (CPE), réuni jeudi sous la présidence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a avalisé la décision, cogitée depuis plusieurs semaines, de reprendre la majorité des parts d’ArcelorMittal Annaba. L’Etat algérien rachète donc la majorité des parts de l’actionnariat de l’usine dont la gestion devrait être confiée à la société publique Sider qui détiendra la part algérienne avec le Fonds national de l’investissement (FNI). Selon nos informations, les deux parties en négociation ont pu finalement trouver un terrain d’entente pour un actionnariat respectant la formule des 51/49%. Ce qui rejoint les déclarations faites récemment à la presse par Smain Kouadria, l’ancien secrétaire général du syndicat de l’entreprise Sider. «Les deux parties ont renégocié pour porter la participation de Sider à 120 millions de dollars et celle d’Arcelor à 100 millions de dollars, et arriver ainsi à 51/49% avec la majorité pour la partie algérienne», avait-il confié aux journalistes. Jusqu’ici, le géant mondial de l’acier détenait 70% des parts du complexe, alors que Sider est propriétaire des 30% restant. De son côté, le ministre de l’Industrie, Chérif Rahmani, avait rassuré à propos de la position de l’Etat algérien par rapport à la situation jugée difficile du complexe. «Je vous garantis que les hauts fourneaux ne seront pas éteints. On va valoriser l’outil industriel et (son) positionnement sera dans l’intérêt national», avait-il expliqué.
A. Sadek

Comment (7)

    Anonyme
    14 juillet 2013 - 7 h 22 min

    Le complexe d’El-hedjar,
    Le complexe d’El-hedjar, c’était las seule grande réalisation que je pensais avoir comme père les régime FLNesque, hélas par un pur hasard, je regardais un document sur l’histoire de la sidérurgie, et ….top ! non seulement c »était en fait, le projet de De gaule en 1946 mais c’était la France méchante et coloniale qui avait lancé les travaux. Le régime n’a fait que poursuivre en enfin un il a du le tuer en partie surtout.




    0



    0
    00213
    13 juillet 2013 - 18 h 59 min

    Entreprise public en Algérie
    Entreprise public en Algérie rime avec corruption, incompétence et médiocrité.
    .
    Parallèlement dans la nouvelle aciérie turque Tosyali à Bethouia (mis à part quelques bakchichs obligatoires pour faire avancer le projet), les responsables étrangers de ce complexe n’ont pas céder à l’interventionnisme des élus locaux.
    .
    Ils ont recrutés des personnes qualifiées et diplômées malgré les pressions subies par des responsables politiques régionaux pour le pistonnage de certains amis, ou les manifestations des riverains qui déclarent benoitement être prioritaire sur le recrutement.
    Leur politique a été claire à l’embauche : Toute fainéantise sera sanctionner, et tout personnel recruté ne répondant pas aux normes sera licencié.
    .
    Nous attendrons avec impatience la première année d’activité de fonctionnement de ces deux complexes, pour en comparer la compétitivité.
    Sans se faire de surprise…




    0



    0
    syriano
    13 juillet 2013 - 18 h 28 min

    Bonne nouvelle
    Bonne nouvelle




    0



    0
    Anonyme
    13 juillet 2013 - 9 h 29 min

    c’est la faillite d’office
    c’est la faillite d’office avec des bras cassés qui y travaillent toute l’année ils ont fait chier la direction pour des futilités allah yarhame el-hadjar




    0



    0
    Anonyme
    12 juillet 2013 - 22 h 59 min

    Petit calcul basic….si la
    Petit calcul basic….si la valeur actuelle de cette societe est actuellement de 220 millions de dollars et la part de Sider 120 MUS$ donc Sider detient plus de 51%; quand a son apport complementaire pour le rachat des parts d’Arcellor, vu qu’elle detient 30%, il devrait etre de 46 MUS$. Je me demande a combien l’Etat avait-il cede cette societe lors de sa reprise.




    0



    0
    bk
    12 juillet 2013 - 19 h 46 min

    @inspektor:ça nous a coûté
    @inspektor:ça nous a coûté que dale une chose ce qui appartient à l’ALGERIE reste dans l’ALGERIE ça c’est un pricincipe et normalement vous devez le connaître mr inspektor c’est l’ALGERIE chère compatriote.




    0



    0
    inspektor Tahar
    12 juillet 2013 - 18 h 22 min

    L’Etat algérien reprend le
    L’Etat algérien reprend le contrôle du complexe d’El-Hadjar…ça fait plusieurs qu on nous a annonce cette bonne nouvelle…Est réelle cette fois ci…? cependant cette transaction a coûté combien au gouvernement algérien…?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.