Mohamed Morsi a été écarté pour avoir trafiqué les élections présidentielles

Pour parvenir à leurs fins, c’est-à-dire prendre le pouvoir, les Frères musulmans ont fraudé dans l’élection qui a permis à Morsi de devenir président en Egypte. Pour Amina Tharwat Abaza, dirigeante du mouvement associatif humanitaire égyptien, Morsi n’a pas été élu démocratiquement. Selon elle, c’est le général Chafiq qui avait remporté les élections présidentielles. «Mais, explique-t-elle, les Frères musulmans ont menacé de mettre le pays à feu et à sang si Morsi n’était pas déclaré vainqueur. L’armée a fini par céder par crainte d’un bain de sang.» Elle énumère les «ficelles» utilisées par les islamistes pour fausser le résultat du vote à l’élection présidentielle dont la falsification des listes électorales et la manipulation des bulletins de vote. Elle cite le cas d’un électeur qui a disposé de 60 bulletins différents, utilisables dans plusieurs bureaux de vote. Elle estime que l’étalement des élections sur plusieurs jours a été décidée pour rendre plus facile ce genre de fraude. Autre affaire de fraude citée par Amina Tharwat Abaza : l’imprimerie nationale a émis plusieurs centaines de milliers de bulletins de vote destinés au bourrage des urnes. Ce n’est pas tout, une autre ruse consistait en l’obstruction volontaire organisée par les votants pro-Morsi qui constituaient des files d’attente interminables qui ne bougeaient pratiquement pas. Les autres votants las d’attendre finissaient par rentrer chez eux. Les islamistes ont utilisé la menace contre les anti-Morsi et surtout les chrétiens pour les dissuader d’aller voter. Les magistrats chargés par la loi de superviser les bureaux de vote ont refusé de le faire quand ils ont constaté devant les bureaux de vote les attroupements en masse des Frères musulmans qui exerçaient des pressions sur les votants pour les obliger à voter Morsi. L’armée aussi bien que les forces politiques savaient que Morsi n’avait pas une légitimité suffisante et, le moment venu, ont décidé de mettre fin à son pouvoir. Morsi avait aggravé son cas avec une gestion désastreuse du pays. Sous sa présidence, les Frères musulmans ont tenté de faire passer des lois inspirées de l’obscurantisme pour autoriser le mariage des filles mineures et même enfants ; pour supprimer la scolarité obligatoire des enfants et la gratuité de l’enseignement primaire. Sur le terrain, ils ont commencé à faire régner la terreur contre les chrétiens accusés d’être des «croisés» ennemis de l’Egypte et de l’islam ; des églises ont été incendiées, et des chrétiens assassinés, sans aucune condamnation du gouvernement. Ils se sont attaqués aussi aux chiites. Ils ont payé des hordes pour empêcher les magistrats de la Haute Cour constitutionnelle de se réunir pour statuer sur la validité du vote sur la Constitution. Amina Tharwat Abaza établit une liste interminable des dépassements commis par Morsi et les Frères musulmans. «Le peuple, qui est la source de la légitimité démocratique, n’a pas accepté, conclut-elle, de vivre 3 ans de plus sous ce régime criminel pour respecter une échéance électorale qui serait évidemment truquée et falsifiée comme la précédente. Alors, le peuple a imposé sa volonté.»
Karim Bouali
 

Comment (15)

    Docteur Mersoul
    16 juillet 2013 - 22 h 54 min

    A lire pour comprendre qu’il
    A lire pour comprendre qu’il s’en est fallu de peu pour que l’Égypte disparaisse.. vendu au détail comme en gros. Le Sinaï, le canal de Suez et ensuite la location des sites archéologiques et ses pyramides. A travers les qataris et JCBM

    Link:
    http://www.algerie1.com/actualite/les-services-de-renseignements-algeriens-et-russes-ont-pousse-obama-a-lacher-les-islamistes/




    0



    0
    Med
    16 juillet 2013 - 17 h 21 min

    excusez-moi, titre hilarant !
    excusez-moi, titre hilarant ! trafique-t-on des élection tout en étant ors système, si c’était le cas et les mécanismes étaient à leur portée, pourquoi leurs frères et homologues algériens n’ont-il pas pu en bénéficier de ce mécanisme? Ils ont de l’expérience en côtoiement de système, non ? Bien qu’on partage pas les mêmes convictions, soyons au moins honnêtes …saha ftorkoum !




    0



    0
    AnonymeKELAM
    16 juillet 2013 - 12 h 17 min

    la même école que le fis. on
    la même école que le fis. on plus des traites a la nation.




    0



    0
    Damoiselle
    15 juillet 2013 - 22 h 51 min

    algerian (non vérifié) | 15.
    algerian (non vérifié) | 15. juillet 2013 – 17:41
    Égypte actuelle vit une Situation périlleuse !peril alimentaire CHAAB MEKECH WECH YAKOUL ! les reserves de blé sont limitées à cause de la sécheresse de 2012 .un autre danger vital menace les Égyptiens, c’est la raréfaction de leurs ressources hydriques provenant pour 90% du Nil ,L’Égypte est confrontée à la faim, à la soif et à un déficit énergétique.Plus de la moitié de la population vit désormais en dessous du seuil de pauvreté .La dette extérieure était passée de 34 milliards de dollars à 45 sous Morsi le chômage s’est aggravé alors pour apaiser les foules l´armée octroya aux manifestant la destitution de Morsi.morsi devrait demissionner mais il ne voulait rien lâcher .




    0



    0
    algerian
    15 juillet 2013 - 16 h 41 min

    je pense ke vs savez ke le
    je pense ke vs savez ke le probleme ne reside pas ds les defauts des islamistes mais plutot ds la confiscation de la democratie parce que si on voulait eliminer les islamistes on aurait pu le faire il suffisait de laisser les prochaines elections ou les islamistes etaient perdants ds tt les sondages l’armee egyptienne savait tres bien ca mais ils ne voulaient pas parceque la nouvelle assemblee meme non islamiste serait autonome et c la le probleme pour eux.




    0



    0
    azizgt
    15 juillet 2013 - 13 h 51 min

    C’est ce qui s’est passé avec
    C’est ce qui s’est passé avec l’ex FIS…du moins dans ma région ou des gens ont des 10zaines de fois.




    0



    0
    Anonyme
    15 juillet 2013 - 13 h 12 min

    cessez de nous embêter avec
    cessez de nous embêter avec ce Morsi à la c… oui à la c… car c’est le héros de millions d’abrutis qui ne se doutent pas un seul instant qu’il est trois fois rien je soupçonne même le très puissant guide suprême de la confrérie et beih d’être à son tour serviteur d’un mouvement plus occulte et plus machiavélique en l’occurrence les frères musulmans version clandestine et souterraine mouvement lequel par mesure de sécurité devrait être pris en charge totale par le Qatar ou la Turquie quant à l’Arabie saoudite on voit à peine son jeu mais ce qui est sur c’est elle ne fait plus équipe avec le Qatar qui par désespoir de cause pourrait meme etre amenné à s’allier avec l’Iran enfin je ne fais que spéculer mais à mon humble avis AP devrait creuser par là car cette histoire de fraude électorale crédible mais sans preuve est une diversion l’Egypte est un terrain ou s’affrontent les puissantes théocratie de la région y compris Israel sont et donc les super puissances mondiales les dais sont jettés et nous on compte les points de la manche précédente ce qui me rassure c’est qu’au moins on est pas entrain de participer à cette mascarade et c’est la ou je dis « tegdi la bgha tegdi »




    0



    0
    Mansour
    15 juillet 2013 - 13 h 09 min

    Rien n’étonne plus de la part
    Rien n’étonne plus de la part de ces fous du koursi.Ces méthodes peu démocratiques ont été déjà utilisées par l’ex-FIS en 1991.Il n’y a qu’à se rappeler le fameux laser du stade du 5 juillet à Alger pour écrire « Allah » dans le ciel.Quand à la fraude et à la violence ambiante dans les bureaux de vote surtout tenus par des militants islamistes car les APC étaient presque toutes à majorité FIS.A la rue Didouche Mourad à Alger une banderole parmi tant d’autres écrite en arabe disait ceci » ta voix est une promesse sacrée et tu rendras des comptes le jour du jugement dernier » c’est à dire que celui qui ne vote pas FIS rendra des comptes le jour du jugement dernier.Leurs méthodes sont identiques partout et tels des rouleaux compresseurs ils veulent prendre le pouvoir de gré ou de force.Et certains,par revanche,par calculs ou par lassitude font semblant de ne rien voir et laissent faire la bête immonde.




    0



    0
    Damoiselle
    15 juillet 2013 - 13 h 05 min

    Et pourtant Mme Amina Tharwat
    Et pourtant Mme Amina Tharwat Abaza,tout le peuple Egyptien était pr que Morsi soit président, n´etait-il pas élu démocratiquement selon vos médias et votre presse?maintenant vs venez nous dire qu´il a trafiqué les élections présidentielles!!!!! c´est quoi cette baltaja Madame?

    Le menteur faut qui ait une bonne mémoire!

    mousselssel masri et pourtant je n´aime pas mousselsselet el masria ni Moursi




    0



    0
    Anonyme
    15 juillet 2013 - 13 h 04 min

    MOHAMED ZOUGA DZ
    Les

    MOHAMED ZOUGA DZ
    Les intégristes islamistes disent oui à la démocratie mais une seule fois. Elus, ils fermeront la porte des élections car leur Pouvoir émanera de Dieu et de son Prophète ‘SWS, et nul ne pourra leur contester le pouvoir car ce sont les représentants de Dieu sur terre!!!!!!!!!
    Alors à choisir entre la peste et peut être? le choléra, laissez les égyptiens choisir eux même. Des masses se sont soulevées contre les agissements de Morsi , des salafistes et des frères musulmans pour redresser la bêtise et la descente vers l’enfer de tout un peuple.
    Saha ramdankoum.




    0



    0
    BISKRA
    15 juillet 2013 - 13 h 03 min

    Les dirigent et les hauts
    Les dirigent et les hauts responsables des frères musulmans sont des Francs Maçon au nom de l’Islam d’apparence.

    Merci de lire l’article sur La déviance salafo-wahhabite : les origines: » http://elmutasawwuf.unblog.fr/2013/07/14/la-deviance-salafo-wahhabisme/  »

    La vidéo d’un cheikh à l’université El-Azhar sur l’origine de la secte wahhabite: » http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=fnnQGN0C8OY  »

    Mes Patriotes faitent attention et soyez vigilent pour avoir une bonne lecture du Coran et uni pour l’Algérie, de servir Dieu et notre Peuple contre les ignorants. Dieu a toujours respecté les savants. s’informer et la lecture sont des fondement.




    0



    0
    Anonyme
    15 juillet 2013 - 12 h 19 min

    ridicule !
    ridicule !




    0



    0
    MOHAMED ZOUGA DZ
    15 juillet 2013 - 12 h 16 min

    saha ramdankoum : vous
    saha ramdankoum : vous ecrivez «  »
    Amina Tharwat Abaza établit une liste interminable des dépassements commis par Morsi et les Frères musulmans. «Le peuple, qui est la source de la légitimité démocratique, n’a pas accepté, conclut-elle, de vivre 3 ans de plus sous ce régime criminel pour respecter une échéance électorale qui serait évidemment truquée et falsifiée comme la précédente. Alors, le peuple a imposé sa volonté.» «  » cette Amina n’a pas souflé un mot sur tout ce qui est anti-constitutionnel flagrant et qui se passe maintenant dans son pays. elle cautionne le coups d’état militaire par sa phrase: «  » le peuple a imposé sa volonté «  » quelle volenté le coups d’état militaire..! elle regrettera ce jour la dans le futur apres que le nouv. pouvoir a confisqué tout ce qui touche la liberté d’expression et partisane et imposé des gens et des lois a sa guise et a appeler cela : une ligitimité populaire (sans les éléctions) …je demande au journaliste Bouali de nous dire qu’est ce que cet Amina Tharwat Abaza va dire de la transparance des prochaines elections sous la coupe des militaires…et comment on ne donne pas la parole a se defendre a la partie perdante du coups d’etat c’est a dire les freres musulmans.
    saha ftourkoum.




    0



    0
    Anonyme
    15 juillet 2013 - 12 h 07 min

    les preuves, chère amina, les
    les preuves, chère amina, les preuves…




    0



    0
    belkhiri
    15 juillet 2013 - 11 h 05 min

    les menteurs et les
    les menteurs et les falsificateurs continues a vivre dans un faux rêve et croient que les sages vont accepter leur mensonges




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.