Abdelaziz Bouteflika rapatrié sans tambour ni trompette : ce président qu’on nous cache

Aucune annonce officielle, ni officieuse d’ailleurs, n’a été faite par le gouvernement concernant le retour du président Bouteflika à Alger après un séjour à Paris qui a commencé le 27 avril dernier, pour son hospitalisation au Val-de-Grâce suite à un AVC puis sa convalescence à l’établissement des Invalides. C’est l’AFP qui a donné l’information en quelques lignes, se référant à des sources aéroportuaires. C’est ainsi que les Algériens ont appris que l’avion qui ramène le Président à Alger a décollé de l’aéroport Le Bourget, à Paris. En 2005, pour un événement similaire, Abdelaziz Belkhadem, alors représentant personnel du président Bouteflika, avait annoncé, quatre jours avant, le retour du Président. «Une chose est sûre, le président de la République sera là avant le 31 décembre», avait-il affirmé le 25 décembre. Son assurance tranche, aujourd’hui, avec la discrétion, voire le secret jalousement entretenu, jusqu’à la dernière minute, par les officiels algériens, sur la date du retour du Président. Pourtant, aussi bien le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, que les présidents de l’APN, Larbi Ould Khelifa, et du Sénat, Abdelkader Bensalah, ainsi que les ministres des Affaires étrangères, Noureddine Medelci, des Travaux publics, Amar Ghoul, et de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Ville, Amara Benyounès, ne rataient pas une occasion de dire un mot concernant l’état de santé du Président et même d’annoncer son retour. Il y a une semaine, une information – de source présidentielle, avait-on souligné – a circulé avec insistance à propos du retour «dans quelques heures» du Président. Mais il s’est avéré ensuite que ce n’était qu’une rumeur. Une chose est sûre : en juillet 2013, le retour en Algérie du président Bouteflika n’a pas eu le même cachet populaire que celui de décembre 2005, il y a près de huit ans, quand il avait été accueilli par un bain de foule ; on se souvient encore des images prises sur la place du 1er-Mai et diffusées en direct par la télévision. L’état de santé du Président, encore en convalescence, selon les informations disponibles, ne lui permet pas aujourd’hui cet exercice auquel certains, dans son entourage, auraient sans doute voulu qu’il se prête.
Kamel Moulfi
 

Comment (24)

    SiZineddine
    17 juillet 2013 - 21 h 38 min

    A Bouteflika, il ne reste pas
    A Bouteflika, il ne reste pas plus que 3 ou 4 mois. Les responsables, les partis doivent placer un président par intérim en application de l’art88. Il faut faire des éléctions anticipés. Bouteflika est déja M… d’apres les dernières videos et images.




    0



    0
    Anonyme
    17 juillet 2013 - 14 h 57 min

    Abdelaziz Bouteflika rapatrié
    Abdelaziz Bouteflika rapatrié sans tambour ni trompette : ce président qu’on nous cache…Pour autant soit peu s il aime son pays le Président Boutefika devra avoir la dignité de clarifier sa responsabilité. Il doit savoir s il est en mesure de diriger son pays avec ses problèmes de santé qui ne sont pas mineurs. La responsabilité du bien être et la sécurité du pays ne sont pas a marchander.




    0



    0
    selecto
    17 juillet 2013 - 10 h 19 min

    @raselkhit, quelle
    @raselkhit, quelle malhonnêteté intellectuelle ! Tu cherches à me lier à cette Radio Maghreb qui mange de la main de l’ambassade du Maroc,les lecteurs ne son pas dupes et je les prends pour témoins de tes tentatives de diluer le sujet que j’ai cité à savoir les vols opérés aux profits de vos repris de justice à savoir Mohamed Khalifati et Taleb Bendiab Mokhtar, hé oui même ce dernier à fait condamner le centre culturel plusieurs fois à sa place grâce à la couverture de l’ambassade et l’immunité diplomatique qu’il avait, les jugements son au MAE puisque l’Algérie avait perdue beaucoup d’argent dans ses procès, voir le Palais de justice Paris à côté de Saint Michel.
    L’important c’est que ces affaires en bonnes mains à Alger.




    0



    0
    raselkhit
    17 juillet 2013 - 9 h 45 min

    Notre selecto qui d’habitude
    Notre selecto qui d’habitude « sait tout » Encore une fois n’a pas raté l’occasion pour vomir sur l’Algérie avec l’aide de ses amis marocains de Radio France Maghreb .Toutes les manif qu’ils ont organisées aucune n’a eu le moindre effet Médiatiques et personne n’en a entendu parler malgré toutes les diatribes seulement les Patriotes Marocains eux attendent qu’ils leur réponde à leur question »Pourquoi tout ce tintamarre au Sujet de Bouteflika et pas un mot sur l’Absence de Sa Majesté Mohamed 6 depuis le 15 avril et personne ne sait ou il se trouve.




    0



    0
    selecto
    17 juillet 2013 - 8 h 17 min

    @anonyme, non monsieur,
    @anonyme, non monsieur, l’association qui avait manifesté devant l’hôpital même si les manifestants n’étaient pas nombreux n’était pas constituée de traitres mais d’Algériens et d’Algériennes qui aiment leur pays, c’est grâce à cette association que l’opinion public est au courant du vol opéré du trésor public par certains responsables pour financer les procès du repris de justice Mohamed Khalifati dit Cheb Mami, une enquête sera menée à Alger le moment opportun dans les prochaines semaines pour situer les responsabilités et récupérer les centaines de milliers d’€ volés.

    Une enquête s’impose également sur les centaines de milliers d’€ versées dans les comptes de Taleb Bendiab Mokhtar l’ex directeur du centre culturel algérien et ex directeur général de l’Institut du monde arabe sous formes de rappels et primes bidons tout au long des huit années passées au centre CCA par des complices au MAE et son ami Ghoualmi Mohamed l’ex ambassadeur.




    0



    0
    samy
    17 juillet 2013 - 6 h 27 min

    @ano 22.20. Au dernier
    @ano 22.20. Au dernier recensement(non officiel) les chiffres on donné 27 millions d’Algériens vivant en France,tous les Marocains,Turcs,Portugais,Italiens sont en réalité tous Algériens et son sous couvertures pour éviter que les Français se rendent compte que Marseille sert en réalité de tête de pont à notre cinquième colonnes.




    0



    0
    krimo
    17 juillet 2013 - 3 h 11 min

    pour anonyme de 22h20
    Tu n’as

    pour anonyme de 22h20
    Tu n’as rien compris à cette tragicomédie de l’hospitalisation du chef de l’état au Val de Grâce.
    on ne lui reproche pas d’être aller se faire soigner son avc en France mais comment se fait-il qu’après 50 ans de pouvoir pourquoi il ne fait pas confiance à la médecine de son pays. En plus simple pourquoi ne s’est-il pas fait soigné à Mustapha ou à l’hôpital militaire d’Alger, lui qui veut construire une mosquée à 3 milliards d€.
    Quant a ceux qui veulent perpétuer la guerre en faisant leur fond de commerce, ils sont les premiers à vouloir envoyer leurs enfants faire leurs études en France et à y venir se faire soigner.




    0



    0
    l'Anonyme
    16 juillet 2013 - 21 h 20 min

    On peut critiquer certes mais
    On peut critiquer certes mais il y a une chose que les Algériens installés en France, et ils se comptent par millions si on doit compter aussi les enfants sur plusieurs générations, doivent comprendre : nous n’avons pas cédé à ceux qui voulaient manifester à Paris devant l’hôpital ou se trouvait Boutef ( je ne l’aime pas mais il est quand même président de l’Algérie vis à vis des nations) cette manif a été comme nous l’avions dit ici même un véritable fiasco, elle n’avait pas rassemblé 30 personnes. Oui Boutef avec sa maladie avait fait un acte politique majeur au nez et à la barbe de ceux qui aimeraient que la guerre d’Algérie ne doit jamais s’arrêter ( il est vrai qu’elle rapporte beaucoup d’argent pour certains hélas trop nombreux) et ce des côtés de la méditerranée. Boutef avait raison d’avoir choisi la France pour se soigner car, c’est en France que la communauté algérienne est la plus importante. Il y a 4, 5 peut être 6 ou 7 millions de personnes qui ont une origine algérienne et qui vivent en France. Continuer à accepter qu’ une petite poignée de gens font tout pour maintenir un état de guerre permanente un demi siècle après l’indépendance, entre la France et l’Algérie, c’est jouer avec l’avenir de nos enfants de ce côté de la méditerranée mais aussi ceux qui habitent en Algérie. En effet, des millions de familles d’anciens immigrés vivent des pensions provenant de ce pays. L’Algérie a besoin de paix mais aussi de la science et du savoir faire. Dans tout ces domaines, la France possède tout ce savoir et nous comprenons bien sa langue. Les Algériens de France très nombreux doivent servir de jonction entre l’Algérie et l’Europe et ce dans l’intérêt de la nation Algérienne sur tous les plans. Les millions d’Algériens en France ne doivent pas être poussés à constituer une entité éloignée de leur patrie d’origine et constituer ainsi une rampe pour les ennemis extérieur de l’état Algérien non, on ne doit pas accepter d’être poussé à devenir les Cubains de Floride ou les Iraniens de New York. Pour cela, on doit combattre sans merci, et d’une façon ouverte ces petites gens qui passent leur temps à faire du pays ou vivent des millions de leur compatriote un pays ennemi. On va leur dire : ça suffit avec cette guirre on ne sait pas ce que tu avais vraiment fait comment et dans quelles conditions tu t’es retrouvé dans cette situation très confortable aujourd’hui mais on t’as réservé une bonne partie des ressources de la nation depuis un demis siècles c’est à dire deux générations, alors maintenant ça suffit !!




    0



    0
    Anonyme
    16 juillet 2013 - 18 h 05 min

    Cher AP, sur ce coup, je vous
    Cher AP, sur ce coup, je vous trouve bien naïf :

    vous n’êtes pas sans savoir que l’AFP, avec l’appui de hauts placés du gouvernement français, prend un malin plaisir à diffuser les infos avant les journaux algériens, histoire de mettre dans l’embarras la comm officielle algérienne.

    Quant au départ précipité de Sellal, je ne le pense pas aussi improvisé qu’on veut bien le croire : mon avis, c’est que Sellal était informé, mais qu’il ne pouvait pas annuler ou reporter encore sa visite à Tizi Ouzou. Qu’aurait-on dit ? Tel que je connais notre mentalité tordue, certains auraient affirmé que Bouteflika et son cercle auraient calculé la date du retour pour éviter au pouvoir de visiter la Kabylie.




    0



    0
    l'Anonyme
    16 juillet 2013 - 18 h 04 min

    On a noté qu’il y a eu
    On a noté qu’il y a eu beaucoup de monde qui est passé par Paris, des chefs d’états de gouvernement, …….., tous les pays du monde ou presque tous ont une représentation diplomatique à Paris, et bien contrairement à ce qui se passe en Afrique du sud avec le grand homme Mandéla, personne n’a jugé nécessaire de se faire prendre par les journalistes entrain de rendre visite au malade venant d’Algérie.




    0



    0
    Mansour
    16 juillet 2013 - 17 h 33 min

    Coïncidence ou pas on a
    Coïncidence ou pas on a l’impression que Bouteflika a eu son attaque parceque Sellal a rendu visite à la wilaya de Béjaïa et qu’il a décidé de rentrer précipitemment lorsqu’il a appris qu’il visite la wilaya de Tizi Ouzou.N’oublions pas que la ghettoïsation de la Kabylie est une des constantes du régime de Bouteflika et de sa secte.La Kabylie a une place de choix en Algérie et elle l’a largement prouvé au cours de son histoire.Boudiaf lors de sa courte présidence du pays s’est comporté en homme d’Etat et n’a marginalisé personne ni aucune région.




    0



    0
    Samra
    16 juillet 2013 - 16 h 43 min

    Quel président ne peut-on
    Quel président ne peut-on rencontrer le jour de son retour de longue convalescence?
    Réponse : un tel président n’existe pas ou alors ce n’est pas un président…
    Rabbi Idjiblou Chfaa!!!
    Saha Ftorkoum.




    0



    0
    Anonyme
    16 juillet 2013 - 16 h 23 min

    avire
    avire




    0



    0
    AL
    16 juillet 2013 - 16 h 14 min

    effectuer une visite pour
    effectuer une visite pour être écourtée , même topo que lors de la visite à Bejaia…???
    deux situations dans deux régions en peu de temps c’est quand même curieux !




    0



    0
    AL
    16 juillet 2013 - 16 h 05 min

    pour lui souhaiter la
    pour lui souhaiter la bienvenue il aurait fallu que l’on s’adresse depuis longtemps à ceux dont attendrait qui la lui souhaite
    quant au  »chez lui’ a-t-on oublié que c’est lui même qui disait quand il était en bonne santé qu’il rentrerait chez lui quand il était …chez lui !
    – ce black out en matière de communication n’est-ce pas du mépris en vers les citoyens qui l’ont  »élu » à plus de 90 % ??




    0



    0
    mohamed el Maadi
    16 juillet 2013 - 15 h 37 min

    Je souhaite la bienvenue a
    Je souhaite la bienvenue a son excellence Abdelaziz Boutéflika et lui souhaite de finir sa vie tranquille chez lui

    bon rétablissement Monsieur le Président et QUE Dieu GARDE L’ALGÉRIE




    0



    0
    Anonyme
    16 juillet 2013 - 15 h 36 min

    @Kamel Moulfi ‘Ce president
    @Kamel Moulfi ‘Ce president qu’on nous cache’

    Monsieur pourquoi sentez vous la necessité de systématiquement apporter des commentaires negatifs autour de ce qui concerne le President.c’est ramdhan vous connaissez arrahma

    vous devriez plutot souhaiter un prompt retablissement comme vous pourriez le faire a votre pire ennemi

    au lieu d’ecrire un article fait d’arguments faibles,de speculations et dont la construction logique est tres insuffisante

    par contre je vous souhaite à vous de passer un bon ramdhan
    nous musulmans nous avons du coeur et sommes justes meme Dieu et misericordieu et pardonne Pas vous ???

    j’espere que votre courage et honnetete laissera passer ce commentaire




    0



    0
    Adel
    16 juillet 2013 - 15 h 20 min

    Rappel: ce que notre
    Rappel: ce que notre président à eu n’est pas anodin, on se rétablit complètement si on est pris à temps comme c’est le cas de notre président, mais il faut une longue période de réadaptation, alors les mauvaises langues arrêtez votre délire, Nos responsables ne sont pas si idiots que cela, si le président était vraiment totalement handicapé, ils appliqueraient les termes de la constitution.
    Que tout le monde sache l’alternance se fera tranquillement, nous avons suffisament d’hommes et de femmes capables de conduire le destin de l’algérie.
    Les ennemis de l’algérie circulez il n’y a rien à voir.




    0



    0
    Mahdi
    16 juillet 2013 - 15 h 11 min

    ah bon parce qu’il existe
    ah bon parce qu’il existe toujours celui-là ?




    0



    0
    Adel
    16 juillet 2013 - 15 h 08 min

    Anonyme de 14h51 arrête ta
    Anonyme de 14h51 arrête ta victimation avec des complôts
    Tu es le seul à ne pas voir ce qui se fait dans les 2 wilayas en question, un seul exemple va voir la Daira de Draa el Mizan comment elle s’est modernisé tu récupère les papiers administratifs en un temps record, j’arrête la.
    Soit constructif, toi que fais tu pour l’algérie à part dénigrer?




    0



    0
    NASSER
    16 juillet 2013 - 14 h 42 min

    Que du bavardage et du
    Que du bavardage et du commérage! Laissez-les dans leur infantilisme et ne répondait pas SVP. Les manipulateurs ne vivent et ne réussissent que parce qu’il y a ceux qui les écoute.




    0



    0
    Patriotique
    16 juillet 2013 - 13 h 59 min

    @Adel A KHALEF, merci pour

    @Adel A KHALEF, merci pour votre conseil, cher lecteur. Mais Algeriepatriotique a cessé de jouer au jeu du chat et de la souris avec cette histoire.
    AP




    0



    0
    Anonyme
    16 juillet 2013 - 13 h 52 min

    Abdelaziz Bouteflika rapatrié
    Abdelaziz Bouteflika rapatrié sans tambour ni trompette : ce président qu’on nous cache…Souhaitons lui bon retour au pays et bienvenue chez lui….donnons lui a second chance…Ramadhan le mois du Grand Pardon




    0



    0
    Anonyme
    16 juillet 2013 - 13 h 51 min

    a ceux qui suivent la
    a ceux qui suivent la politique régionaliste de ce pouvoir, est ce un hasard que sellal rend visite a béjaia le jour du départ du président,,,puis quitter précipitamment….et rend visite a Tizi ouzou le jour du retour du président…avant de la quitter également précipitamment?, Sachant déja qu’il a reporté plusieurs fois ses visites dans ces deux villes…c’est parce qu’il y a rien a présenter au population de cette région?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.