Gaz pour l’Egypte : l’Algérie confirme les propos du ministre égyptien

Si l’Algérie n’est pas prête à approvisionner dans le court terme le marché égyptien en gaz naturel en raison d’obligations contractuelles avec d’autres clients, les exportations algériennes de gaz butane liquéfié connaissent, en revanche, une forte augmentation visant à satisfaire la demande égyptienne en la matière. C’est ainsi qu’une «source» du ministère de l’Energie, citée par le quotidien El-Khabar, a réagi aux propos du ministre égyptien du Pétrole et des ressources minérales, Oussama Kamel, confirmant d’une certaine manière les propos tenus par ce dernier et rapportés dans ces mêmes colonnes. La «source» du ministère de l’Energie note en effet que l’Algérie n’est pas en mesure actuellement d’exporter du gaz naturel vers l’Egypte, puisque sa production est destinée avant tout à couvrir les besoins locaux et à l’exportation du surplus vers les pays qui ont déjà signé des contrats avec l’Algérie. Autrement dit, l’Algérie pourrait envisager d’approvisionner l’Egypte en gaz naturel dans le moyen terme, dans le cas où l’augmentation prévue de la production avec la mise en service de nouveaux gisements permettrait de dégager un excédent à l’exportation.
Oussama Kamel a annoncé il y a deux jours que l’Algérie serait prête à approvisionner l’Egypte en gaz naturel, tout en précisant que cela ne pourrait se faire qu’à compter de l’année prochaine avec l’augmentation programmée de la production et de l’exploitation de nouveaux gisements. M. Kamel assurait même avoir reçu la proposition du ministère algérien de l’Energie appelant à l’ouverture de négociations pour l’exportation à partir de 2014 de quantités de gaz vers l’Egypte. L’Egypte, qui est un pays producteur et exportateur de gaz, fait face ces dernières années à une hausse importante de la demande locale, ce qui contraint les autorités de ce pays à rechercher d’autres sources d’approvisionnement.
Amine Sadek

Comment (5)

    Anonyme
    18 juillet 2013 - 7 h 37 min

    Je ne comprend pas le
    Je ne comprend pas le principe de vendre du gaz à l’Egypte qui vend son gaz à moitié prix à Israël?




    0



    0
    Mouh
    17 juillet 2013 - 10 h 07 min

    Ils ont qu’a arreter de
    Ils ont qu’a arreter de vendre leur gaz aux sionistes.




    0



    0
    Bilal
    17 juillet 2013 - 8 h 50 min

    a 00213:
    comment oses-tu

    a 00213:
    comment oses-tu appeler des musulmans ( secte islamo-sioniste) pendant ce mois de jeune,
    je te conseille de repentir a Dieu.




    0



    0
    00213
    16 juillet 2013 - 18 h 55 min

    S’ils veulent se débarrasser
    S’ils veulent se débarrasser de la secte islamo-sioniste des Frères musulmans, nous devons apporter notre contribution.
    Car ce qui se passe en Égypte aura irrémédiablement des répercussions en Algérie, un jour ou l’autre.
    .
    Notre aide est stratégique, d’ailleurs même les russes ont décidé de revoir leur politique de fourniture de blé (alors que Poutine était contre lors de la visite de Morsi en Russie)
    .
    Restons tout de même sur nos gardes…




    0



    0
    Jeune Algerien
    16 juillet 2013 - 17 h 04 min

    C’est une manière polie et
    C’est une manière polie et civilisée de dire non.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.