Etat d’alerte générale en prévision de la canicule de ce week-end

La forte vague de chaleur annoncée par Météo Algérie pour ce week-end a mis le pays en état d’alerte générale. Plusieurs institutions ont déclenché des plans d’urgence pour parer au pire. Mais les regards sont principalement braqués sur le groupe public Sonelgaz, en sa qualité de fournisseur exclusif de l’électricité. Pour éviter le remake de l’été 2012 rythmé par les chutes de tension et des coupures électriques fréquentes et de longue durée, Sonelgaz, sur instruction du gouvernement, a mis en place un programme d’urgence, qu’elle dit avoir exécuté totalement. Le passage de cette vague de fortes chaleurs (plus de 40° à Alger et plus de 48° dans l’extrême sud) sera en effet un test majeur pour la fiabilité et l’efficacité de ce programme qui a coûté plusieurs milliards de dinars. Ainsi, Sonelgaz est d’ores et déjà sous haute tension. Des cadres au sein de ce groupe tiennent à rappeler que le risque zéro n’existe pas et que, malgré le renforcement des capacités de production à travers la mise en service de nouvelles centrales électriques depuis le début de l’été, des coupures pourraient survenir. Ce fut le cas hier soir dans certains quartiers est d’Alger. C’est pour cette raison qu’un dispositif d’intervention rapide a été mis en place durant ces jours de chaleur extrême pour limiter au minimum les désagréments et arriver à rétablir le réseau rapidement à chaque fois qu’une panne ou coupure est signalée. Des permanences sont assurées 24H/24 dans les différentes agences régionales du groupe. Tout est donc mis en œuvre pour éviter des coupures en ce Ramadhan. Le plan d’urgence a permis à Sonelgaz de rajouter une puissance additionnelle de 2 030 mégawatts (MW) et la remise en service des ouvrages totalisant 768 MW raccordés au réseau interconnecté nord pour un total de 2 800 MW. Cette puissance additionnelle est nettement suffisante pour satisfaire la demande nationale, notamment pendant cette période de Ramadhan et durant toute la saison estivale. Le développement du réseau de transport a été également concrétisé à travers l’installation de près de 7 000 nouveaux postes électriques qui s’ajoutent à l’ancien réseau. Mais les techniciens de Sonelgaz craignent justement que l’ancien réseau lâche par endroits en raison de sa vétusté. Outre Sonelgaz, la Protection civile est également en état d’alerte maximale pour faire face au risque d’incendies, notamment les feux de forêt. La direction générale aurait mobilisé durant ce week-end (jours de repos hebdomadaire) la quasi-totalité des effectifs afin d’éviter des catastrophes. Des moyens matériels supplémentaires ont été mobilisés pour assurer plus d’efficacité et de rapidité dans l’intervention des agents. Même le ministère des Affaires religieuses aurait appelé les imams à conseiller aux jeûneurs de boire en cas d’extrême soif et d’éviter de prendre des risques quand ils sont fortement exposés à la chaleur torride. Cet état d’alerte va durer tout au long de la validité du bulletin spécial lancé par l’Office national de la météorologie. Un BMS en cours jusqu’à dimanche 21 juillet. Bien que les spécialistes assurent que ce sont là des températures saisonnières, le gouvernement semble avoir pris toutes les mesures pour éviter des situations qui pourraient susciter la colère des populations, comme cela a été le cas l’année dernière.
S. Baker

Comment (4)

    Anonyme
    28 juillet 2013 - 17 h 25 min

    il fait trop caud
    il fait trop caud




    0



    0
    raselkhit
    27 juillet 2013 - 8 h 49 min

    Comme d’habitude on a trouvé
    Comme d’habitude on a trouvé « le bouc émissaire » SONELGAZ en oubloiant de dire que 50% c’est la faute à tous ces inconscient qui sous couvert de se rafraichir mettent leur 3 ou 4 climatiseur à 12° 24h sur 24 estimant que eux ont droit au confort maximal et que le HOUKOUMA doit subvenir à leurs besoins puisqu(il y a du pétrole .Nos média s devraient d’abord s’investir dans une information ou plus une éducation des masses en expliquant que les pouvoirs publics ont fait le maximum et que le public doit rester un minimum vigilant .On voit à travers le monde y compris dans les pays soit disant avancés des pannes d’électricité qui durent des jours et la presse nationale est là pour expliquer et justifier ces pannes et ces retards dans le rétablissement d l’approvisionnement et personne ne trouve à y redire




    0



    0
    Anonyme
    27 juillet 2013 - 8 h 26 min

    le ministére des affaires
    le ministére des affaires religieuses est le premier concernè
    par l’urgence de perndre en charge les vieux qui vont de deshydrater…prévenir ou enterrer ,il faut choisir




    0



    0
    yaakoub
    26 juillet 2013 - 10 h 05 min

    J’espère qu’il n’y aura pas
    J’espère qu’il n’y aura pas de coupures car, avec 40° et un taux d’humidité qui avoisine les 100, on risque d’étouffer;




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.