Les terroristes tunisiens adoptent les méthodes du GIA

Le mode opératoire des groupes terroristes tunisiens comporte plusieurs indices sur leur composition, leurs objectifs à court terme et leur affiliation. L’embuscade tendue avant-hier dans la région de Jebel Chaâmbi, près de la frontière algérienne, contre une patrouille de l’armée tunisienne, démontre que les actions armées n’en sont qu’à leur début. Des experts militaires algériens chevronnés dans la lutte antiterroriste, ont expliqué à Algeriepatriotique que le choix de l’embuscade pour s’attaquer à des soldats n’est pas fortuit. En effet, les terroristes tunisiens adoptent la même méthode que les groupes islamistes armés (GIA) algériens dans les années 90. Leur premier objectif étant de récupérer des armes de guerre, mais également de semer la terreur aussi bien dans les rangs de l’armée que parmi la population en égorgeant trois des soldats tués dans l’embuscade. Par ailleurs, ajoutent nos sources, le fait que les soldats tués aient été retrouvés dénudés, indique que les terroristes pourraient envisager de dresser des faux barrages, déguisés en soldats, pour s’adonner au racket dans le but de collecter de l’argent et, dans le même temps, repérer des «cibles à abattre» une fois identifiées. Deuxième élément important, le choix fait par les terroristes de recourir à un attentat à la voiture piégée en pleine capitale. Nos sources avancent trois hypothèses : soit les terroristes n’ont pas encore acquis une maîtrise suffisante dans la confection des engins explosifs, soit ils n’en ont pas encore les moyens, soit ils ont choisi de terroriser les populations civiles sans attenter à leur vie, concentrant leurs actions armées sur les membres des forces de sécurité. Troisième élément : les assassinats ciblés. Deux leaders politiques ont été assassinés, tandis que des informations sûres nous apprennent que des listes de personnes menacées de mort ont d’ores et déjà été confectionnées et que les services de sécurité tunisiens ont alerté les cibles potentielles pour qu’elles prennent leurs dispositions. Une protection leur a même été proposée. Il apparaît clairement que les groupes terroristes actuels, que ce soit en Tunisie, en Libye, au Mali, en Egypte ou en Syrie, marchent sur les traces du GIA auquel ils ont emprunté les méthodes. Quels que soient le nom de ces groupes et leur champ d’action, leur caractère criminel brutal est le même. Ceci s’explique par l’internationalisation du terrorisme islamiste dont les éléments armés sont recrutés sur la base de l’endoctrinement religieux et non pas en fonction de la nationalité, même si l’appartenance géographique joue un rôle d’émulation néfaste, les terroristes d’un pays donné voulant prouver qu’ils sont plus aptes au djihad que leurs compères. L’appartenance géographique donne lieu également à une course au leadership. C’est ainsi que nous avons vu des groupes terroristes s’entretuer dans les maquis algériens. La question qui se pose pour le cas tunisien, c’est de savoir ce que comptent faire leurs services de sécurité face à cette déferlante terroriste qui s’abat sur le pays, alors que son armée et sa police ne sont pas préparées à la lutte contre ce phénomène dévastateur. Là aussi, deux hypothèses sont avancées par nos sources : la Tunisie pourrait solliciter l’aide directe de l’Algérie pour traquer les groupes armés ou recourir à une coopération avec des pays occidentaux pour l’entraînement et l’équipement de ses différents corps de sécurité. Quel que soit le choix des Tunisiens, il faudrait qu’ils fassent vite.
M. Aït Amara

Comment (10)

    Besbousse
    1 août 2013 - 22 h 14 min

    Faut pas se tromper, pendant
    Faut pas se tromper, pendant les années de braise seul le gouvernement tunisien à été solidaire des algériens et ce n’est pas le peuple lui même qu’il la été, car si ce n’est les gardes fou imposés par le pouvoir tunisien de l’époque les tunisiens nous haïssaient dans leur majorité vous ne dirait que c’était une histoire de tourisme qui fesait rentré des devises mais les faits sont là, contrairement aux marocains qui leur peuple était solidaire avec nous et non pas le makhzen qui a montré don vrai visage, les algériens doivent tirer les leçons de tout ça et ne plus se faire berner, la solution c est le patriotisme .




    0



    0
    Mahdi
    1 août 2013 - 1 h 46 min

    Il faut arrêter de dire « sur
    Il faut arrêter de dire « sur les traces du GIA algérien ». Nous nous condamnons et approuvons que les algériens étaient et sont des terroristes !! L’algérie a servie un certain moment comme une base tampon pour les tango venus d’afghanistan et tchétchénie et ailleurs. Le terrorisme radical a été créé et financé par les wahabistes il faut le crier haut et fort !Déjà que nous avons souffert pendant longtemps et des milliers de compatriotes le confirmerons arrivés dans des aéroports ils sont traités d’une manière peu catholique. L’algérie a subi le terrorisme et hamdoullah on essaye de remonter la pente seulement, cette pente et vraiment difficile car des chaines de propagandes invitent des broutias comme mezrag, layayda et consorts à parler ouvertement et narguant le peuple. Il manque à l’appel que antar zouabri pour cloturer le cirque. Bon sang. Ce qui me rend encore plus fou c’est que des algériens donnent du crédit à ce genre d’énergumènes.




    0



    0
    NASSER
    31 juillet 2013 - 23 h 55 min

    Bachar Al Assad ouvre un
    Bachar Al Assad ouvre un compte « instagram »
    _____

    Donc pour BFMTV, l’ouverture d’un compte « instagram » est licite pour Obama et illicite pour Bachar Al-Assad le patriote qui défend son pays contre la horde occidentalo-wahabo-takfiro-sionistes. Des assassins ! Pour eux c’est une provocation. La bonne morale ! Le moins que l’on puisse dire c’est débile et ridicule.
    Plus de 5400 abonnés en quelques jours !!!
    .
    http://www.youtube.com/watch?v=U4pmb0ikMYU




    0



    0
    NASSER
    31 juillet 2013 - 23 h 21 min

    Le chef d’Al-Qaïda, Ayman
    Le chef d’Al-Qaïda, Ayman Al-Zawahiri
    ___

    « Dans un message audio mis en ligne mercredi, le chef d’Al-Qaïda, Ayman Al-Zawahiri, accuse le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah d’être à la solde de l’Iran dans le conflit syrien, en cours depuis plus de deux ans. Ce qui est surprenant, c’est avec les mêmes arguments que les Occidentaux qui veulent détruire la Syrie. Allié un jour, allié toujours ! »
    .
    LISONS CE QUE DIT CE FOU !
    .
    « Le soulèvement djihadiste en Syrie a révélé le vrai visage de l’exécutant du projet iranien en Syrie, Hassan Nasrallah, et a fait tomber le masque derrière lequel il s’est longtemps caché ». « Le soutien militaire du Hezbollah au régime syrien a révélé que Nasrallah n’est qu’un exécutant du projet iranien consistant à imposer la Wilayat al-Fakih (1) à la nation islamique par les massacres, l’oppression, la torture, les violations des droits et le soutien au plus corrompu, au plus oppresseur et au plus criminel des régimes ». « J’appelle les musulmans partout dans le monde à tout faire pour mettre fin aux crimes des Américains et de leurs alliés en Palestine, en Irak, en Afghanistan, au Yémen, au Mali et partout ailleurs ».




    0



    0
    S.S.A
    31 juillet 2013 - 21 h 23 min

    Salam Alikoum
    Saha Ftourkoum

    Salam Alikoum

    Saha Ftourkoum Djamir3ène

    A Par lame (non vérifié) | 31. juillet 2013 – 15:26

    Oui, il y a des Tunisiens-en général des salafistes- ainsi que des Tunisiens qui se prétendent intelligent(faux-papiers et trafic en tous genres), des jaloux de notre pays sur tous les plans, qui ont intérêt à propager ce genre de rumeur.
    Cela(ces actions) ne peut venir que de chez nous, nous sommes toujours les terroristes(Armée comme terroriste) dont nous étions la risée à leurs yeux par cette bande de tapettes et d’envieux. Des Raghyarines. Ils pariaient quotidiennement par un décompte macabre sur le nombre de nos victimes en s’esclaffant.
    Nous, nous sommes des Ridjals, des Vrai et nous l’avons prouvé.

    Bien entendu, je ne parle pas du Vrai Peuple Tunisien Noble et Fier dont font partie la majorité des gens sensés, honnêtes et ceux là sont les Intelligents. Les autres ne sont que des Voyous en puissance, des Baltaguiya au service des Nahdaouistes qui veulent nous nuire en colportant ce genre de ragots.
    Les officines secrètes du sionisme occidental sont leurs mentors et vont même nous accuser d’être responsable de la maladie de notre Noble président en l’ayant empoisonné et d’avoir inoculé le virus du Sida à Momo 666.

    Je voudrais dire ceci au Noble et Vrai Peuple Tunisien :

    « Peuple Tunisien,
    Nous ne voulons pas nous ingérer dans vos affaires souveraines et vous souhaitons de mettre à terre l’Hydre de Lerne et de ne pas vous laisser intoxiquer. Si vous avez besoin de notre aide et que vous le demandiez, l’Algérie à des traditions et des coutumes millénaires indiscutable et ne sauraient se dérober à ses obligations de solidarité, de soutien et d’entraide hospitalière qui font son caractère. Nous regardons par delà les monts et les vaux et ce qui vous touche nous touche. Nous avons de la mémoire et votre aide a été des plus précieuses pour notre guerre de Libération et la traitrise n’est un pas un trait de caractère inné dans votre esprit contrairement à d’autres qui en ont fait un fond de commerce. »

    Nous ne sommes pas non plus des donneurs de leçons mais des Humanistes, et il faut bien reconnaitre, malheureusement, que nous avons de l’expérience en la matière et nous pouvons vous aider si vous le voulez. Si vous pensez que nous sommes des Faux Amis comme certains le pensent, nous resterons toujours vos Voisins.

    Bon courage a vous et bravo à toi Lame.

    Salam Alikoum.
    Tahyia Djazayirouna.




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    31 juillet 2013 - 21 h 14 min

    [email protected]
    Des accusations

    [email protected]

    Des accusations infondées et distillées par qui on sait. L’Anp a les meilleures relations avec l’armée Tunisienne et les gars qu’on détient au frigo ont tout balancé et on sait qui se cache derrière eux … Mais nos services sont vigilants, il faut cessez de croire que les services de sécurité algériens sont des bouseux, bien au contraire, ils ont partout là ou la sécurité nationale exige des performances et des résultats concrets, ne vous trompez pas nos services ont les yeux Grand ouverts de jour comme de nuit … Sachez que ceux qui ont tué l’ambassadeur Algérien en Irak 2005 ont été liquidé et qu’eux aussi, on ne retrouve pas leur corps comme nos deux diplomates…




    0



    0
    TARIK - BAB EL OUED -
    31 juillet 2013 - 18 h 10 min

    IL FAUT QUE NOS TROUPES (
    IL FAUT QUE NOS TROUPES ( PARA-COMMANDOS ) OPÉRATIONNELLES AUX FRONTIÈRES TUNISIENNES VIENNENT EN AIDE A L’ARMÉE TUNISIENNE LE PLUS VITE POSSIBLE.CAR LA TUNISIE EST NOTRE DEUXIÈME PAYS.
    DIEU PROTÈGE NOS VOISINS LES TUNISIENS.




    0



    0
    lame
    31 juillet 2013 - 14 h 26 min

    tennez vous bien on accuse
    tennez vous bien on accuse l’algérie d’être derriére le guet uppon de chaambi, en mois de fevrier passé, on a même accusé l’algérie d’être derriére l’assassina de chokri belaid.




    0



    0
    moha
    31 juillet 2013 - 9 h 22 min

    Je me rappelerai de ce
    Je me rappelerai de ce policier Tunisien qui m’avai mal traiter devant des touristes Anglais a tunis juste parceque j’etai Algerien et que je voulai prendre des vacances dans ce pays.Le terrorisme fessai rage en Algerie a l’epoque,je conseille a L’algerie de ne pas fouttre son nez ailleur.




    0



    0
    karim
    31 juillet 2013 - 9 h 19 min

    Allah yahfed la Tunisie et
    Allah yahfed la Tunisie et nos frères tunisiens




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.