Une délégation tunisienne bientôt à Alger pour désamorcer la crise

Le gouvernement tunisien semble mesurer la gravité de la campagne d’hostilité contre l’Algérie menée par des animateurs politiques proches de la mouvance islamiste. Après avoir réagi par le biais de communiqués et par voie de presse pour se démarquer de cette campagne, le gouvernement compte dépêcher dans les tout prochains jours une délégation de son ministère des Affaires étrangères en Algérie pour éviter une crise diplomatique. Cette information a été communiquée aujourd’hui vendredi par Leila Bahria, secrétaire d'Etat auprès du MAE tunisien, à une radio locale qui regrette que des Tunisiens s’attaquent gratuitement à la «grande sœur Algérie». La mission de cette délégation ministérielle est précise : désamorcer la «mini-crise avec l’Algérie» et «dissiper les malentendus». La secrétaire d’Etat dénonce vigoureusement l’irresponsabilité des politiciens et journalistes ayant déclenché cette campagne de dénigrement. Elle dément aussi toute implication de l’Algérie dans les actes de terrorisme perpétrés en Tunisie et considère la réaction de l’Algérie à ces accusations comme «tout à fait légitime». Leila Bahria rappelle que l’Algérie a été la première à connaître les affres du terrorisme et sait pertinemment que sa sécurité dépend également de celle de ses voisins, dont la Tunisie. Elle affirme que les relations entre les deux pays ont toujours été solides et profondes et qu’il y avait une étroite coopération en matière de lutte contre le crime organisé et le terrorisme. «Cette petite crise n’est qu’un nuage d’été qui va se dissiper rapidement», espère-t-elle. Leila Bahria appelle ainsi les Tunisiens, journalistes et politiciens à être «prudents» et «responsables» en évitant notamment de colporter des allégations mensongères et infondées qui «peuvent nuire aux relations fraternelles» avec l’Algérie. Cette «mini-crise» a éclaté suite à des articles publiés par des journaux et sites tunisiens, et des propos tenus sur des plateaux de télévision, mettant en cause l’Algérie quant à la détérioration de la situation sécuritaire en Tunisie, marquée par la multiplication des actes terroristes. Des accusations et propos rapportés par Algériepatriotique dans un article qui n’a pas manqué de susciter une réaction en chaîne. D’abord, celle des autorités algériennes à travers le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, dénonçant ces «allégations scandaleusement mensongères» et, ensuite, celle du MAE tunisien qui a exclu toute implication de l’Algérie dans les récents événements et dans tout acte menaçant la sécurité et la stabilité de la Tunisie. Parallèlement à la réaction officielle tunisienne, le leader du mouvement tunisien Ennahda, Rached Ghannouchi, s’est senti contraint d’appeler ses partisans à «cesser de mettre en péril les intérêts supérieurs de la nation». Le gouvernement, dominé par la mouvance islamiste d’Ennahda, va ainsi tenter de réparer les dégâts pour que les relations bilatérales n’en prennent pas un coup et que l’Algérie poursuive son aide et soutien multiforme à l’Etat tunisien.
Sonia Baker
 

Comment (23)

    Anonyme
    5 août 2013 - 12 h 36 min

    bien vu crimo
    bien vu crimo




    0



    0
    ayoub
    3 août 2013 - 19 h 28 min

    à salim.je confirme ce que
    à salim.je confirme ce que vous dites.les tunisiens ont été les seuls à ne pas nous fermer la porte au nez.c’est la vérité contrairement aux glaouis qui se réjouissaient de notre malheur.C’est eux nos ennemis les glaouis.les tunisiens merci pour votre fraternité.sincèrement.babay




    0



    0
    Lyes48
    3 août 2013 - 16 h 49 min

    De part sa Constitution,
    De part sa Constitution, l’Armée Algerienne n’a pas vocation a intervenir hors d’Algerie. La France en intervenant au Mali e egalement emis le souhait de voir l’Algerie s’impliquer militairement. Ce fut un NIET catagorique :




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    3 août 2013 - 15 h 07 min

    [email protected]
    Vive la

    [email protected]

    Vive la République socialiste du Viêt Nam et le peuple Vitenamien qui eux sont des freres de combats .Un peuple Magnifique et la Baie de Hạ Long une merveille de la nature
    Les rivières ,les rizières ,la paysanne nourrit a l’idéologie du parti ,et surtout le Mythique Hanoi Saigon express

    Longue vive au Viet Nam




    0



    0
    Crimo
    3 août 2013 - 11 h 56 min

    Salim tu dois certainement
    Salim tu dois certainement être un tunisien, il faut te rendre à l’évidence que seule la Tunisie doit régler les problèmes de ses islamistes que Enahda a envoyé en Syrie pour combattre au service du sionisme et de l’impérialisme contre un pays souverain la Syrie. La Tunisie est un pays tout petit, à vous de la nettoyer de vos terroristes, l’Algérie à fort à faire, elle doit surveiller 6000 kms de frontières, elle ne peut faire le tavail qui incombe aux tunisiens, ce que peut faire l’Algérie c’est de former des tunisiens à la lutte contre le terrorisme et la renseigner sur les mouvements des terroristes sur la frontières. L’Algérie a besoin de son armée à l’intérieur de ses frontières, qui n’ira jamais faire la guerre des autres. Quant à la Tunisie seul pays à avoir ouvert ses frontières aux algériens, comme tu le dis, mais à quel prix, celui de l’humiliation que subissaient les algériens de la part de votre policie des frontières et de l’intérieur du pays, alors que les algériens dépensaient sans compter en Tunisie. La chasse aux algériens se faisaient au Maroc, en Tunisie, alors un peu d’humilité.




    0



    0
    salim
    3 août 2013 - 11 h 43 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 3. août 2013 – 2:34

    N’oubliez pas que pendant la décennie noire, le seul pays qui n’a pas fermé ses frontières avec l’Algérie c’est la Tunisie.
    Il ne faut pas être ingrat.
    Au contraire l’armée doit faire quelque chose et aider le peuple tunisien frère.




    0



    0
    salim
    3 août 2013 - 11 h 38 min

    Des tunisiens demandent
    Des tunisiens demandent l’intervention de l’armée algérienne pour éradiquer le terrorisme chez eux.

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=-q-BpuJObUc




    0



    0
    SiZineddine
    3 août 2013 - 10 h 57 min

    @Mohamad el Maadi
    Les

    @Mohamad el Maadi
    Les vietnamien et les chinois aiment l’Algérie et les algériens. ici en France, ils sont très solidaire dans mon travail aux algerien, parfois plus que les algeriens entre eux.
    Les vietnamiens sont très brillant en entreprises NT. Ils sont les premiers à choisir des candidats algeriens pendant un recrutement. Ils sont tres disponibles quand ils voient arriver un algeriens dans un projet et ne font pas de la rétention d’informations contrairement à nos voisin tunsiens et parfois marocains. Ces deux derniers sont unis contre les algeriens. Je l’ai testé et plus les tunisiens que les marocains. Ces derniers se sont convertis en trafiquant et en recelleurs d’incompétences.




    0



    0
    Anonyme
    3 août 2013 - 1 h 34 min

    toujours le même refrain avec
    toujours le même refrain avec ces pays là…je te blasphème et puis je t’aime?. l’Égypte> aprés l’agréssion (2010) elle vient toute honte bue..demander 3 milliards $,d’aides à l’Algerie. le Mekhzen nous insulte..puis se met à genoux sans géne..pour demander l’ouverture des frontieres. la Tunisie d’Ennahdha accuse l’Algerie? puis demande pardon avec ses larmes de crocodile..et par la même occasion..demande une aide financiere et militaire?. et enfin les Rats du Cnt (sans orgueil) ménace l’Algerie..puis silence radio?. bref, c’est une amitié contre nature…l’Algerie doit prendre ses distances avec ces vampires?




    0



    0
    Amcum
    3 août 2013 - 1 h 09 min

    C’est frustrant de lire un
    C’est frustrant de lire un fort patriotisme Algérien qui s’exprime via le mépris des Algériens eux même ! De ma part, ce genre de commentaire m’eclaire sur la complexité de la situation. Ca doit aussi pousser a bien choisir ses mots, sans cela se trahir, afin de fédérer tous ces sentiments patriotiques dans un seul but celui d’une Algérie forte et unie.
    Dans ce sens, je m’interdis de dire que pour les Habitants de ‘Mesaad’ ou de ‘Hassi Bahbah’ avoir des moutons donne plus de droit à la parole dans la communauté que d’avoir des chameaux ! Je me l’interdis doublement de part le respect de l’humain et de part le respect du peuple dont je fais parti.




    0



    0
    Anonyme
    3 août 2013 - 0 h 51 min

    La préservation de la
    La préservation de la stabilité du pays doit prévaloir, quel que soit le scénario échafaudé !
    C’est une question de sécurité nationale et l’Algérie doit se défendre




    0



    0
    Anonyme
    3 août 2013 - 0 h 48 min

    La préservation de la
    La préservation de la stabilité et la sécurité nationale du pays doit prévaloir, quel que soit le scénario échafaudé par tous ceux qui veulent du mal à l’Algérie !




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    2 août 2013 - 23 h 51 min

    Il faut laissez tomber le
    Il faut laissez tomber le Maghreb et se tourner vers l’Asie. Trop de problème a ces pays en retard d’une révolution.
    J’ai une amie vietnamienne qui aime l’Algerie et je lui ai proposé de venir au pays qui sait en se mélangeant avec des Vietnamiennes on sauvera ce pays remplie de trop de berbère renié et trop d’Arabe soumis .. Un nouveau algérien doit naitre. Je regarde en ce moment une émission qui s’intitule-je ne veux pas être une femme soumise » et qui est le mari ?
    Un maghrebin, j’ai honte de l’image qu’on colporte




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    2 août 2013 - 22 h 44 min

    Une délégation tunisienne
    Une délégation tunisienne bientôt à Alger pour désamorcer la crise

    Une bonne initiative, mais qui laissera des traces profondes et qui amèneras un coup d’État en Algérie, car les Algériens commencent vraiment en n’avoir marre de tous ceux qui nous dénigrent et si les islamistes a la botte des États Étranger nous taquine encore un peu trop, et bien, il va falloir rentez dans la Danse et la guerre, nous, on c’est la faire et cela risque d’être extrêmement violent pour la Tunisie




    0



    0
    abdelkader wahrani
    2 août 2013 - 22 h 08 min

    la révolution tunisienne, ou
    la révolution tunisienne, ou est parti Ben Ali? rien a changé en ce qui concerne la peur d´entamer une période sombre?. les tunisiens subis aujourd´hui le contre coup économique et financier de cette élection islamiste, et il faudra que les tunisiens comprennent qu´une gouvernance intégristes a caractére fasciste va mettre le pays en faillite sous peu… d´ou la nécessité pour eux de balayer ceux qui leur ont volé leur révolution.




    0



    0
    L'Algerienne
    2 août 2013 - 21 h 34 min

    En tous les cas l’Algerie et
    En tous les cas l’Algerie et le peuple algerien n’ont jamais ete autant insultes que durant la presence aux commandes des affaires du pays du clan d’Oujda sans que ce dernier ne puisse reagir(a savoir,les chiens egyptiens en 2010– les rats lybiens de Abdelli and Co en 2011– la predateur hematophage du makhnez–les bedouins terroristes salafistes wahabites des voyoucraties du Qatar et du KSA sans parler des voyous de Sarkocu et son sbire BHL).
    ALLAH YARHAMEK YA BOUMEDIENE ET RESPECTUEUSES PENSEES AU PATRIOTE ZEROUAL




    0



    0
    nabila
    2 août 2013 - 20 h 18 min

    Insultez, injuriez, critiquez
    Insultez, injuriez, critiquez l’algérie comme bon vous semble et cela ne provoquera aucune réaction de nos gouvernants pour la simple raison qu’ils ne se sentent pas algériens ,mais par contre si dans vos insultes ou critiques vous ne citez ne serait ce qu’un seul non du clan,cela peut vous couter très cher,d’ailleurs quel est le pays au monde qui reçoit régulièrement des insultes et qui fait mine comme si de rien n’était,demain encore quelques millions de dollars seront versés à ces pays frères et sœurs et la comédie continue,mais sachez une chose,le jour ou de véritables algériens dignes de ce nom,seront aux commandes du pays,aucun arriviste ou politicien n’osera ouvrir sa gueule(pardon pour les lecteurs)pour insulter l’algérie,cette vache dont le lait a nourri pas uniquement les algériens.




    0



    0
    Securitatea
    2 août 2013 - 19 h 45 min

    Vraiment lâche de la part des
    Vraiment lâche de la part des tunisiens, c’est bien eux je les reconnais, pour éviter une effusion de sang entre eux, ou de passer à l’acte, on en appelle à l’algérien, le responsable de tous les maux…..Affrontez la vérité en face, si vous avez besoin d’aide la part de l’algérie, marhaba bikoum, mais de grâce pas d’accusation vicieuse….Nous ne ferons pas le travail à votre place,

    Securitatea




    0



    0
    Anonyme
    2 août 2013 - 19 h 07 min

    Pour Crimo.
    Bravo je suis de

    Pour Crimo.
    Bravo je suis de ton avis 100 pour 100.




    0



    0
    Amcum
    2 août 2013 - 16 h 57 min

    Aucun pays dit Arabe ou frère
    Aucun pays dit Arabe ou frère ou je ne sais qu’elle stupidité kon nous a essayé de bourrer la tête avec, et qu’un simple match de football a mis a nu en l’espace de 90mn, nous veut du bien !

    Les peuple sont caractérisé ou peut être emprisonnés dans des schémas complexes grandement façonnés par les événements le long de leurs histoires. L’histoire de notre terre a donné à sont peuple le caractère insoumis et révolutionnaire. Nos voisins dans leurs attitudes envers notre pays, ils se trouvent emprisonnés dans une sorte de contre réaction par rapport a ce que nous sommes nous, et non pas ce kils ont vécu eux. C’est ce qui explique en partie cet acharnement, et avant lui, la fameuse expression quasi officielle du temps de Ben Ali: « 130 ans de colonisation et vous n’est pas encore éduqués».

    60% des Terroristes de Tighentourine sont des Tunisiens, Algérie officielle et profonde s’est juste arrêtée aux statistiques sans aucune extrapolation ! On appelle cela l’attitude des seigneurs ou encore pour emprunter ll’expression de Sliman Ben Aissa(*), « Eli Maye3rech Djedi, Maye3refch me Etourgan ghir Lemzefta». Traduction : Celui qui ne connait pas mon grand père, ne connait des routes de mon pays que celle qui sont goudronnées. La reponse Algerienne je peux aussi la traduire avec une autre expression de meme auteur qui disait : « Mon grand père a le sens de l’humour quand il parle, mais il fait pleurer avec son silence».

    Mes frères et sœurs Algériens, ces événements s’ils peuvent servir a qqc c’est bien pour comprendre définitivement que nous devons resté unis et travailler sérieusement pour être forts. On a un seul destin. On doit désamorcer ces bombes une a une, dont les plus graves sont celles qui se nourrissent dans notre ego et dans l’exclusion de l’autre (Je fais référence ici au modèle Abdelkader Hadjar (**) ). Ces bombes sont enfoui dans le front interne et non pas à l’international !

    (*)http://www.youtube.com/watch?v=GQ_jgnSerp8
    (**) Je ne vais pas faire de la publicité a la pensée de cette personne




    0



    0
    PATRIOTE
    2 août 2013 - 16 h 54 min

    L’algérie leur a octroyés
    L’algérie leur a octroyés 20millions de dollars il y’a à peine 3ans ,ils veulent encore des sous ou quoi?!!
    Lorsque notre armée ,la police nationale et les démocrates faisaient face à l’hydre verte en combattant les terroristes frérots à belhaj,ghanouchi,mezrag ,madani,elkardawi ,les wahabites et les soldats de benladen,que même les requins n’en voulaient sûrement pas! ,le « pas cher »erkhiss benali le tounsi qui se voulait général! nous fermait ses frontieres et les tunisiens ,pas tous,hacha!,nous traitaient de terroristes..
    Nous n’avons pas oublié!
    L’algérie et les algériens d’abord et avant tout!




    0



    0
    Mahdi
    2 août 2013 - 16 h 44 min

    il ne manque que la
    il ne manque que la mauritanie à l’appel ! c’est pas croyable ! j’espèrent qu’ils savent faire la différence entre gouvernement et chaab, parce que dans tout les cas, ce chaâb là sera, au cas de pépin, du bon côté du front. Un certain a dit que « l’algérie est avec la palestine dalima ou madlouma »




    0



    0
    Crimo
    2 août 2013 - 16 h 30 min

    Ce n’est pas une mini crise,
    Ce n’est pas une mini crise, madame, mais une crise gravisime que les islamistes en déclenché avec l’Algérie voisine, après les propos virulents du mekhzène marocains et son roitelet mimi 6 fils de Glaoui, des attaques récurrentes incessantes des marocains envers l’Algérie, même la Lybe s’y est mise, une Lybie gonflée à bloc par la monarchie bâtarde marocaine, sans compter les attaques egyptiennes guerières il y a à peine quelques années. Si l’Algérie était gouvernée par des véritables patriotes et non pas par les marocains du clan d’Oujda jamais telles attaques n’auraient été perpétré contre l’Algérie. L’Egypte, l’Algérie après avoir été victime du terrorisme barbare aucun pays voisin nous a aidé bien au contraire le peuple algérien était traité de terroristes, d’égorgeurs, elle subit encore des attaques gratuites de la part de ses ennemis, en Tunisie le peuple a décidé de réparer les torts de ses irresponsables dirigeants surtout ceux de la mouvances islamistes que l’Algérie aide la Tunisie sur le plan logistique, et en retour des islamistes tunisiens s’adonnent à une sans aucun ménagement, rappelons nous les terroristes d’In Aménas ils étaient majoritairement de Tunisie, pourtant l’Algérie n’a jamais accusé l’état tunisien de terrorisme.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.