Grève des postiers : le taux de suivi atteint 49% selon le Snap

Au quatrième jour de la grève des postiers, le Syndicat national autonome des postiers (Snap, non agréé) durcit le ton et réclame l’ouverture d’un «dialogue sérieux» avec la tutelle et reproche aux pouvoirs publics de limiter le dialogue avec les «seuls syndicats agréés». Dans un nouveau communiqué remis à notre rédaction, le Snap dénonce les harcèlements dont feraient objet des grévistes dans la ville de Skikda, où le directeur de wilaya a, selon les rédacteurs du document, eu recours à la force publique pour tenter de mettre fin au débrayage. Il s’élève également contre la campagne d’intimidation menée contre les grévistes par les responsables locaux de l’UGTA dans les wilayas de Sétif et d’Oran, pour les dissuader de poursuivre le mouvement de grève. Selon le communiqué du Snap, le mouvement de grève s’étend à 23 wilayas, pour atteindre le taux de 49%. Pour rappel, les grévistes réclament le versement des 30% d’augmentation des salaires avec effet rétroactif (du 1er janvier 2008 au 1er juillet 2011), l’application de la nouvelle grille des salaires conformément aux engagements du ministre de la Poste et des Technologies de la communication et de l’information, le versement de la prime de rendement pour l’année 2012. Le Snap réclame en outre l’ouverture d’une enquête «sérieuse» sur la gestion des œuvres sociales.
R. Mahmoudi
 

Comment (8)

    RoseMassi
    19 août 2013 - 9 h 00 min

    L an passé alors que j étais
    L an passé alors que j étais en Algérie, j ai remarqué cela que pour les gens qui font un salaire tres bas ils sont pénélisés pour ouvrir un compte bancaire et ils doivent l ouvrir dans un bureau de poste. Al hamdollilah nous n avons pas ce probleme dans le pays ou je vis. Mais a cause de cela les gens en Algérie sont pénélisés pour aller retirer de l argent de leur compte quand la Poste est en grève. Allah yastar c est vraiment injuste.

    PS: désolé s il y a des fautes de frappes, il est 5hres du matin chez moi




    0



    0
    Amcum
    19 août 2013 - 1 h 30 min

    Moi je ne comprends pas pour
    Moi je ne comprends pas pour quoi les couleurs de la post sont exactement ceux du meme service en france ! Y a plus de 16 millions de couleurs avec une carte Graphique Basique ;p




    0



    0
    azizgt
    18 août 2013 - 21 h 58 min

    Dans mon village (Merouana)
    Dans mon village (Merouana) les postiers entament le travail à 9h ou 9h30mn et termine à 11h45.
    le soir à 15h 30 et finissent à 16h15mn.
    des fois on vous dis qu’il n’y a pas d’argent, le micro ne fonctionnent pas etc…en plus on les connait ils n’ont aucun niveau…




    0



    0
    Anonyme
    18 août 2013 - 17 h 36 min

    Les frais de retrait d’argent
    Les frais de retrait d’argent sont très élevés,largement supérieur aux banques qui ont un meilleur service.De tout temps les membres de syndicats sont des bras cassés,des fauteurs de troubles,ils ne savent que délier leur mauvaise langue.




    0



    0
    Lyes48
    18 août 2013 - 17 h 26 min

    Dans tous les autres pays,
    Dans tous les autres pays, les jours de greve ne sont pas remuneres. Au dela d’une heure les defalcations ont lieu. C’est pour cela que, par exemple, des debrayages (petit arret de travail) ont lieu et durent 59 mn, pour ne pas etre penalises financierement. J’ai vu cela il y a quelques mois a la RATP Paris.Chez nous toutes les greves sont ILLIMITEES, je comprends tres bien pourquoi, les journees de greve sont payes. Que les textes sur le droit de greve soient appliques et vous verrez disparaitre cette notion de « greve illimitée » en vogue uniquement an Algerie. OUI pour la greve mais NON a la prise d’otages.




    0



    0
    Ryad S
    18 août 2013 - 15 h 47 min

    La solution à ce problème
    La solution à ce problème récurrent, constamment manipulé par groupes mafieux, passe par la transformation d’Algérie poste en Banque postale.
    Il devrait s’agit de démonopoliser l’activité de la poste via une privatisation partielle.
    Il faut hâter ce projet pour couper l’herbe sous les pieds de « syndicalistes » qui n’ont jamais respecté les conditions relatives au droit de grève (préavis règlementaire, service minimum, recherche du compromis) ni pris en considération les intérêts des clients d’Algérie poste.
    Ryad S




    0



    0
    Lyes48
    18 août 2013 - 14 h 26 min

    Ou comment prendre en otage
    Ou comment prendre en otage des millions de retraités, entre autres. Pourquoi n’avons nous pas le choix et le droit d’ouvrir un compte ailleurs pour y recevoir nos pensions ??? est ce trop demander a la CNR ?




    0



    0
    zyriab
    18 août 2013 - 14 h 25 min

    De toute évidence le SNAP
    De toute évidence le SNAP continue à voumloir jouer dans la déstabilisation du pays.Aprés avoir essayer un peu partout ou il a subit échecs sur échec lui reter le secteur postes ou il ne représente même pas 10%.le CANVAS utilise ce vecteur pour faire peut être sa dernière tentative de déstabilisation de l’Algérie.Tout ayant échoué le peuple Algérien rejette et continue à rejeter le printemps voyant trés bien il a mené nos voisins Lybie Irak Egypte Syrie Nous voulons la PAIX la tranquilité pour pouvoir nous développer comme tous les autres pays aspirant à un avenir meilleur.Qu’il aille voir ailleur




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.