La diversion de Hollande

Par Kamel Moulfi – Quel excellent moyen de faire diversion sur les difficultés intérieures que vit la France ! Rien de mieux que des propos belliqueux sur les préparatifs d’intervention en Syrie, à la suite des Etats-Unis, pour assurer, en effet, à François Hollande de sortir de la spirale descendante des sondages sur ce que pensent de lui les Français. Pour échapper à la bataille économique qui doit donner à la population française du travail et des revenus à même d’augmenter son pouvoir d’achat et lui permettre de mieux vivre, le président Hollande veut mener une autre guerre, inutile, qui n’apporte absolument rien à son peuple. Au contraire, envoyer des navires de guerre, des avions de chasse et des soldats sur un théâtre d’opérations militaires loin du pays coûte cher. On comprend l’opposition de beaucoup de parlementaires et hommes politiques, mais aussi d’une grande partie de la population à l’annonce de l’intention de Hollande de s’engager dans l’aventure que les Etats-Unis veulent lancer contre la Syrie. Tous les observateurs sincères savent que l’armement des «rebelles» tout comme les frappes aériennes envisagées contre la Syrie vont servir les intérêts des groupes armés terroristes, constitués en majorité de mercenaires étrangers et qui sont dominants sur le terrain. Ce que Hollande et les dirigeants américains et anglais appellent «riposte appropriée» à la prétendue attaque aux armes chimiques dont ils accusent, sans aucune preuve, le gouvernement syrien, est tout simplement une agression contre un pays souverain, sans l’accord des Nations unies. Hollande n’est pas à une contradiction près, lui qui avait proclamé que la France ne prendrait jamais part à une quelconque intervention militaire sans le blanc-seing du Conseil de sécurité de l'ONU. Hollande, un va-t-en-guerre, sur la base d’une simple mise en scène, on aura tout vu !
K. M.
 

Comment (6)

    Mahdi
    28 août 2013 - 18 h 23 min

    de toute façon il y aura
    de toute façon il y aura guerre ! Ils ont décidé ! et nous bons à rien de tiers mondistes accuserons les coups !




    0



    0
    karim
    28 août 2013 - 17 h 08 min

    De toute fac5on c’est un
    De toute fac5on c’est un incompétent




    0



    0
    KSEL
    28 août 2013 - 12 h 49 min

    HOLLANDE PRÉSIDENT À 28 % de
    HOLLANDE PRÉSIDENT À 28 % de VOIX FAVORABLES,LE PLUS MAUVAIS PRÉSIDENT DE LA 5eme RÉPUBLIQUE FRANÇAISE.NON L’IMPERIALISE ET LE NÉOCOLONIALISME NE SONT PAS DES LUBIES D’ESPRITS RINGARDS.




    0



    0
    Touil
    28 août 2013 - 11 h 43 min

    Tous les moyens sont bons
    Tous les moyens sont bons pour sortir le capitalisme de la crise (insoluble) actuelle et en attendant s’engager dans dans la guerre régionale programmée du moyen orient renflouera les caisses de l’industrie de guerre française. Cela doit être le raisonnement de Hollande.




    0



    0
    hamaili
    28 août 2013 - 11 h 29 min

    la France ce démon diriger
    la France ce démon diriger par des b…..sionistes veut jouer le coq alors qu’il s’est pris une raclée par des vrais hommes (moudjahidines) en 1954 alors imaginer maintenant en 2013 ce qui va lui tomber sur la gueule ,la Syrie n’est pas la Libye des lâches et des mounafiques ,la Syrie est un grand pays d’hommes et de femmes courageux qui existaient quand la France n’y était pas même sur la carte géographique ,inconnue dans le monde…..la France veut jouer les gros bras devant la Syrie!….nous verrons avec le temps….. le prophète moussa (sas) a grandi chez pharaon et vous connaissez la suite …….pareille pour l’Algérie des gros morceaux pour elle….




    0



    0
    selecto
    28 août 2013 - 10 h 50 min

    En tout cas la France s’est
    En tout cas la France s’est débarrassé de dizaines de jeunes de banlieues qui sont parti se battre « pour l’Islam » en Syrie avec une facilité déconcertante, beaucoup sont morts..




    0



    0

Les commentaires sont fermés.