La direction d’Algérie Poste annule les sanctions contre des grévistes

Le Syndicat national autonome des postiers (Snap) s’est réjoui de la décision prise par la direction générale d’Algérie Poste concernant le cas de certains employés décédés et d’autres ayant bénéficié de congés de maladie et les détachés. Qualifiant cette décision de «premier point arraché de la direction générale», le syndicat ne manque pas, dans un communiqué adressé à Algeriepatriotique, de louer la levée ou la réduction des sanctions décidées par la tutelle contre certains employés grévistes, dans le cadre des démarches d’apaisement entreprises par la direction générale d’Algérie Poste sur instigation du ministère de tutelle, et qui ont réussi à convaincre les grévistes de mettre fin à leur action qui a paralysé plus de 80% des bureaux de poste à l’échelle nationale. Les signataires du communiqué y ont joint une dizaine de fac-similés de correspondances adressées par la direction générale d’Algérie poste, aujourd’hui mercredi 28 août, aux unités de wilaya concernées, leur enjoignant de prendre en compte les nouvelles mesures remettant en cause les sanctions – souvent sévères – prises durant la grève illimitée lancée par les postiers le 13 août contre certains «meneurs de grève». Ainsi, une mesure de suspension pour détention de fonds de façon illégale et pour abandon de poste, prise le 21 août dernier, à l’encontre d’un employé de l’unité de wilaya d’Annaba, est remplacée par la sanction de premier degré, c’est-à-dire un blâme, pour «absence non autorisée au bureau le 21 août 2013». Une autre menace de radiation signifiée à un facteur du centre CDD de Annaba est réduite à une simple mise à pied de trois jours.
R. Mahmoudi
 

Comment (2)

    [email protected]
    28 août 2013 - 16 h 12 min

    La 4G sera generalisée, debut
    La 4G sera generalisée, debut octobre,sur tout le territoire…..français ! Quant a nous, nous sommes toujours relies avec du cable cuivre (enhass) ; la FTTH (Fiber To The Home) n’est pas pour demain !




    0



    0
    Hamza Rachid
    28 août 2013 - 15 h 29 min

    Algérie Poste et sa tutelle
    Algérie Poste et sa tutelle ont fini par abdiquer face au diktat du SNAP (syndicat dit autonome) comme elles l’ont toujours fait dans ce genre de situations, notamment dans le sillage de la grève de février-mars 2013.

    Je vais pronostiquer ce qui suit: Dans moins de 4 mois, il y aura d’autres débrayages dans le secteur des postes ! Pourquoi ? Eh bien, parce que ce syndicat veut le beurre et l’argent du beurre.
    Et dans l’argent du beurre, il y a tout ce qui touche aux oeuvres sociales, à la discipline, au déroulement de carrière, aux critères d’avancement, et sur lesquels le SNAP ne veut pas seulement exercer un droit de regard mais carrément gérer à sa guise en agitant comme toujours le spectre de la grève.
    Face à une DG molle et incapable d’assumer ses prérogatives, face à un Ministère de tutelle qui n’est pas du tout à la hauteur des enjeux, le SNAP se retrouve à la fois « revendicatif » et gestionnaire(gestionnaire évidemment incompétent vu la descente aux enfers du secteur).
    Si, en haut lieu(Premier ministre voire Présidence)on ne prend pas au sérieux les menaces que les agissements du SNAP font peser sur la sécurité financière et économique du pays, on le regrettera amèrement.
    Hamza Rachid




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.