Le directeur général de la SNTF relevé de ses fonctions

En poste depuis mars 2008, le directeur général de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF), Mourad Benameur, vient d’être relevé de ses fonctions par le ministre des Transports, lui-même limogé aujourd’hui, qui a nommé comme intérimaire le directeur de la clientèle au niveau de l’entreprise, Yacine Bendjaballah. Si officiellement le département d’Amar Tou s’est montré discret sur ce changement et les raisons qui l’ont motivé, des sources bien informées n’excluent pas que le limogeage, parce que c’en est un, ait un lien direct avec les nombreux accidents de train de marchandises qui ont été enregistrés ces dernières années. Cette décision vient allonger la longue liste de responsables de sociétés nationales qui ont subi ces dernières années les foudres des autorités pour diverses raisons liées notamment à la mauvaise gestion et aux abus de pouvoir. Les travailleurs de la SNTF doivent avoir, en effet, toujours à l’esprit les sanctions prononcées au début de l’année à l’encontre du directeur régional de Constantine de la société, ainsi que deux de ses adjoints qui ont dû faire face à un violent mouvement de grève déclenché par le syndicat.
Amine Sadek
 

Comment (8)

    ramzi
    23 décembre 2013 - 20 h 11 min

    ous les
    ous les respon
    +++++++++++++

    tous les responsables de la sntf sont des epokrites




    0



    0
    lambda
    27 septembre 2013 - 9 h 31 min

    benameur ? certes le frere de
    benameur ? certes le frere de son frere mais le plus propre de ses predecesseurs.
    l’agonie de sntf a commencé un jour maudit de 1988.
    quelle image du pays !! lamentable.




    0



    0
    decal
    17 septembre 2013 - 9 h 27 min

    changer ou limoger autant de
    changer ou limoger autant de fois que cela est nécessaire et même accuser de malveillance et irresponsable ,juger s il le faut




    0



    0
    semsem
    14 septembre 2013 - 15 h 27 min

    Les accidents peuvent
    Les accidents peuvent justifier le licenciement du PDG. Il faut appliquer cette mesure à tous les responsables algériens, y compris les ministres, qui ont failli dans leur mission : les hôpitaux où des bébés, des mamans enceintes, de simples patients meurent tous les jours. Dans tous les secteurs, chaque citoyen, aimant notre beau pays, pourra témoigner de l’irresponsabilité et l’incurie de beaucoup de nos dirigeants. Quant à Monsieur ou Madame 00213, avant d’accuser les gens d’incompétence, voire de laisser aller et de « décorer sa villa », je vous invite à vous rapprocher du service des domaines d’Alger et de toutes les wilayas d’Algérie et vous verrez que Monsieur Benameur n’a pas de villa. Je vous invite aussi à jettez un oeil sur son CV, je le connais et durant les 5 années en qualité de PDG, son seul souci était de sauver la SNTF. Mais, le contexte par lequel traverse le pays était un grand obstacle dans son travail, il a refusé des augmentations de salaire qui mettaient en péril la santé financière de la SNTF, mais notre gouvernement est passé outre. Quant aux appels d’offres, ce sujet vous dépasse Monsieur Krikri. Si vous avez des choses à dire sur ce sujet, il y’a dans notre pays une justice qui vous prêtera des oreilles attentives.




    0



    0
    Anonyme
    13 septembre 2013 - 18 h 24 min

    Vous ne connaissiez
    Vous ne connaissiez absolument ce mr Benameur. On aime dénigrer et parler dans le vide sans aucune preuve à l’appui. Ce n’est pas comme cela que fonctionne notre pays? Djamel Eddine




    0



    0
    Anonyme KRIKRI
    12 septembre 2013 - 11 h 44 min

    Enfin Monsieur appels
    Enfin Monsieur appels d’offres infructueux (benameur) est relevé de ses fonctions, il aurai fallu 5 longues années pour se rendre compte de l’immobilisme de cet énergumène,qui a démontré son incompétence caractérisée, sans la moindre évaluation ni contrôle de sa gestion durant toute cette période par son ministre Tou (monsieur sait tout.
    (Un ignare qui à retrouvé son image).




    0



    0
    Anonyme
    11 septembre 2013 - 18 h 08 min

    qui va limoger le président
    qui va limoger le président tab jenanou




    0



    0
    00213
    11 septembre 2013 - 17 h 42 min

    5 ans pour se rendre compte
    5 ans pour se rendre compte que ce type était plus occupé à décorer sa magnifique villa, que faire tourner l’une des pièces maitresse du transport Algérien.
    Mieux vaut tard que jamais.
    .
    Petite envie qui me triture l’esprit : J’aurais bien aimé faire un audit des 100 milliards de dinars investis dans la SNTF pour le plan quinquennal…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.