Partenariat algéro-américain pour la production de puces électroniques en Algérie

Des démarches sont en cours pour la concrétisation d'un accord de partenariat stratégique entre l'Algérie et le géant américain de l'informatique IBM pour la production de puces électroniques, a annoncé, aujourd’hui dimanche à Alger, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Mebarki. «Afin de promouvoir le transfert de technologies, des démarches sont en cours afin de concrétiser, dans les mois à venir, un accord de partenariat stratégique avec IBM pour l'accompagnement à la conception et à la production de puces électroniques», a indiqué M. Mebarki à la clôture de la 2e édition de la «e-Foire et la production scientifique» et du 1er salon de l'innovation. La conception et la production de ces puces électroniques se fera au niveau de la centrale technologique du Centre algérien de développement des technologies avancées (CDTA), a-t-il précisé. M. Mebarki a, par ailleurs, fait état d'un certain nombre d'autres projets inscrits pour le développement de la recherche scientifique, assurant que les pouvoirs publics «n'ont jamais cessé de soutenir et renforcer les activités de recherche, en mettant l'accent progressivement sur le développement de la production scientifique et de sa valorisation». A ce titre, il a annoncé qu'un décret était à l'étude et serait promulgué «incessamment» pour promouvoir l'innovation et le développement technologique. «Des mesures sont prises pour encourager le dépôt de brevets, notamment par la mise en place d'une prime pour chaque brevet déposé», a ajouté M. Mebarki. Le ministère compte, d'autre part, améliorer le système national de documentation en ligne (SNDL), qui constitue un «outil d'excellence» à travers l'accès à l'information scientifique universelle qu'il offre à l'ensemble de la communauté des chercheurs du pays. «Nos investissements pour le développement de la connaissance à travers le SNDL vont s'étendre vers les e-books pour pouvoir mettre le livre universitaire sous forme électronique à la disposition des étudiants et des chercheurs pour une meilleure diffusion du savoir», a-t-il souligné. Dans le même contexte, M. Mebarki a annoncé que des mesures seront prises pour «inciter les chercheurs à publier dans des revues prestigieuses dans le monde, pour tirer la recherche vers l'excellence». S'agissant de l'innovation, il a fait savoir que les différentes agences thématiques de recherche lanceront, à la mi-octobre prochain, les avis d'appels d'offres pour la création d'équipes de recherche entre les établissements d'enseignement et de recherche et les différents secteurs socioéconomiques publics et privés. M. Mebarki a indiqué qu'une «attention particulière» sera consacrée aux ressources humaines, affirmant, à ce propos, que «des avis d'appels à recrutement de 500 ingénieurs de recherche sont en cours». Il a invité, par la même occasion, les jeunes chercheurs à porter leur attention sur les sujets liés notamment à la généralisation des technologies de l'information et de la communication, à l'environnement et aux changements climatiques.
R. E.

Comment (11)

    sa3id
    17 novembre 2013 - 13 h 16 min

    les américains partenaire
    les américains partenaire exilent pour la l’Algérie suives l’exemple des pays du golf vous virez que j’ai raison




    0



    0
    Mehacir
    2 octobre 2013 - 0 h 48 min

    Le partenariat avec les
    Le partenariat avec les firmes étrangères est une bonne chose mais pas suffisant. Il faut encourager l’initiative nationale pour ne pas rester toujours dépendant de l’étranger même dans la technologie de pointe car les compétences nationales existent et sont capables de surpasser la matière grise d’outre-mer. On ne peut être fier que si les réalisations sont faites par des algériens pour se hisser à la classe des humains.




    0



    0
    maleh
    1 octobre 2013 - 18 h 22 min

    @Nenuphar
    La vie façon moyen

    @Nenuphar
    La vie façon moyen âge me conviendrait mieux… Et puis, chut, il ne faut pas leur murmurer de réaliser des liaisons routières, je préfère mes paysages à leur routes…




    0



    0
    Nenuphar
    1 octobre 2013 - 12 h 24 min

    L’eau coule h24. Je rêve !
    L’eau coule h24. Je rêve ! Non c’est faux, vous rêvez ou plus exactement vous avez les yeux mal lavés ou pas du tout lavés, car en fait d’eau, les robinets ne coulent pas h24 mais bien parcimonieusement. Bon, bon, je reconnais que l’eau est une denrée précieuse afin de ne pas la gaspiller mais quand même, des citoyens vivent encore au moyen âge en allant la puiser dans des puits ou des ruisseaux. La lumière, allez, sans allez jusqu’à l’utilisation des climatiseurs, ils ne la connaissent pas non plus et même dans les villes ils y a des coupures. Les routes inexistantes pour bon nombre de citoyens, il n’y a que des chemins que l’ont peut prendre à dos d’âne. Tiens en fait d’âne, vous allez nous dire encore que les algériens mangent de la viande de premier choix. Et évidemment comme vous ne lavez pas vos yeux ou que vous mangez n’importa quoi, l’essentiel est qu’il y ait une assiette pleine, même de viande d’âne, vous vous en fichez. Et les légumes et fruits irrigués aux eaux usées, bon, bon apparemment vous en raffolez puisque encore une fois, vous ne lavez pas vos yeux. Ouf ! Heureusement que j’ai n’ai pas accès à ces mets succulents servis à des mal lavés.

    .

    ON a parlé d’eau, vous voulez parlez d’industrie ? Pas de problème, je suis disposé à vous ouvrir les yeux. Vous voulez parler technologies ? Là aussi, aucun problème, je peux vous fournir l’eau pour vous laver les yeux, enfin, façon de parler évidemment. Vous voulez parler infrastructures et tout le bla-bla-bla qu’on nous sert sur le soi disant programme du prézidène comme s’il le payait de sa poche, aucun soucis, je suis contre le FLN et toute la clique révolutionnaire qui endorment encore beaucoup de citoyens par ces slogans aussi creux que leurs exécutions moyennant juste la distribution du couffin du ramadan, la cartable de l’écolier et les allocations aux jeunes sans emploi.

    .

    « Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps. »
    Abraham Lincoln.




    0



    0
    RAIS
    1 octobre 2013 - 9 h 43 min

    La négociation doit être
    La négociation doit être faite par des Algériens patriotes qui mettent en avant leur amour pour la patrie avant leur intéret personnel.Les américains s’installeront certe avec un minimum d’investissement et détourneront nos cadres avec des promeese alléchantes pour laisser notre pays toujours sous leurs bottes.Avis aux cadres qui collaboreront avec les entreprises étrangères soyez mopins opportunites et plus Nationalistes!




    0



    0
    Adel
    1 octobre 2013 - 7 h 39 min

    Ceux qui ne voient pas les
    Ceux qui ne voient pas les réalisations algériennes, avec des projets par centaines en cours de réalisation, doivent arrêter a-zatla et surtout se laver les yeux pour voir plus clair. A mon avis ils sont incapable de se laver, parceque il continuent a se lever à 5h du matin pour remplir les bidons d’eau, pourtant l’eau coule du robiner h24




    0



    0
    Antisioniste
    30 septembre 2013 - 23 h 21 min

    Salamou 3alikoum
    Bien que je

    Salamou 3alikoum

    Bien que je suis de ceux qui pense que toute opportunité d’acquérir le savoir faire dans les nouvelles technologies soit une bonne chose, mais je reste néanmoins incapable de faire confiance au déclarations de ceux qui sont concerner (les responsables). Car entre les paroles et les faits j’ai remarquer qu’il y’a un abime qui les sépare, toute fois je reste confiant dans les capacités de mes compatriotes (ils sont nombreux à l’intérieur et à l’extérieur)à pouvoir relever le défis si une réel volonté politique est derrière se genre d’initiatives.

    @ 00213, il n’y a aucune technologie dont nous disposons que nous puissions mettre au les mains de qui que se soi, mais nous essayons d’acquérir les technologies, donc nous avons besoin de ceux qui l’ont, nuance.




    0



    0
    Amcum
    30 septembre 2013 - 22 h 31 min

    J’ai envi de poser une
    J’ai envi de poser une question ici. L’état est prêt à s’associer avec les étrangers pour booster l’économie. Ceci est une excellent.
    Mais pour quoi ne pas aider un ou deux scientifiques qui veulent investir dans un domaine en particulier des nouvelles technologies, un domaine que l’État classe comme stratégique. Par aider je veux dire aider réellement quitte à lui former son personnel et lui fournir une assistance très rapprochée. Disons l’énergie solaire, les turbines à gaz, la nanotechnologie. C’est cette stratégie qui a était utilisé par la Korè pour lancer Samsung et les marques automobiles.




    0



    0
    00213
    30 septembre 2013 - 20 h 41 min

    Mettre cette technologie
    Mettre cette technologie ULTRA DÉLICATE entre les mains des américains, c’est comme donner la possibilité à un étranger de contrôler son cerveau.
    .
    Regardez l’affaire « Gemplus » et vous comprendrez les enjeux.




    0



    0
    Horizon
    30 septembre 2013 - 20 h 01 min

    Faites faites , mais faites
    Faites faites , mais faites le vraiment pas d’effet d’annonce juste pour épater la galerie .
    Nous voulons du concret palpable de nos yeux vues est ce si compliquer que cela.
    Qu’Allah Soubhanou vous guide dans vos démarches.




    0



    0
    Nenuphar
    30 septembre 2013 - 19 h 33 min

    Ah non svp AP, vous n’allez
    Ah non svp AP, vous n’allez pas vous aussi tomber dans le relais des promesses faites par les politiques et jamais tenues ou si peu !

    .

    S’il s’agit de relayer les parlotes d’un ministre quel qu’il soit rapportées par l’APS, non, il faut faire la sourde oreille car ces « nouvelles » ne sont généralement que poudre aux yeux afin d’endormir les citoyens.

    .

    Combien de projets promis et non réalisés à ce jour ? Un nombre énorme sans aucun doute.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.