L’ENTV censure Mustapha Boudina et l’écrivain Tahar Ouettar

La production audiovisuelle en Algérie peine à s’affranchir des pesanteurs du monopole et de l’ostracisme, tels qu’ils sont toujours exercés au niveau des organismes publics, et notamment de l’ENTV, malgré les changements structurels qui ont été opérés dans ce domaine, et les directives qui ont été données par la tutelle pour dynamiser et libérer ce secteur névralgique, à l’ère de la révolution numérique et de la prolifération des chaînes satellitaires. C’est ce qu’illustre, en tout cas, l’attitude pour le moins incompréhensible de la direction de la programmation de l'ENTV envers deux documentaires de haute facture réalisés par un journaliste algérien, Mohamed Zaoui, sélectionnés au Festival international d'Alexandrie, et dont l’un a été primé au Festival international de Dubaï. Il s’agit d’un documentaire consacré à l’illustre militant nationaliste, Mustapha Boudina, ancien condamné à mort par la France coloniale et ancien secrétaire national de l’UGTA, et d’un entretien-testament réalisé par l’auteur, chez lui à Paris,  avec le regretté Tahar Ouettar, aux dernières heures de sa vie. L’auteur de l’As et du Palais et le pêcheur, dont les œuvres sont traduites dans plusieurs langues, s’y est livré à d’ultimes confessions, et a évoqué, en exclusivité pour Mohamed Zaoui, des épisodes inconnus de son riche et long parcours de militant, d’écrivain et de débatteur impénitent. Voulant faire profiter le public algérien de ses recherches et de ces portraits rares, le réalisateur a proposé ses deux produits à la direction de la programmation de la Télévision algérienne, mais à ce jour, aucune suite n’a été donnée à sa proposition. Expression d’ignorance ou de mépris pour l’innovation, la création et l’esprit d’initiative, ou des deux à la fois, ce blocus qui ne dit pas son nom, qui est imposé aux documentaires algériens réalisés par des cinéastes indépendants, finit par désespérer les producteurs algériens de leur télévision nationale. Nombreux sont ceux qui, à l’image de Mohamed Zaoui, s’en plaignent et s’interrogent sur les motifs de ce rejet, au moment où cette même télévision achète, en devises fortes, des produits étrangers de piètre qualité et destinés à endoctriner ou abrutir un public dont on sait pourtant qu’il a, désormais, l’embarras du choix devant tout ce qui lui est proposé sur les autres canaux.
Sarah L.
 

Comment (13)

    Laetizia
    31 décembre 2013 - 21 h 16 min

    l’ENTV et particulièrement
    l’ENTV et particulièrement canal Algérie (sur le satellite, rien que ça!) c’est un zoo rien d’autre! quelque brebis égarés toutefois tels ahmed lahri (peu mieux faire), karim amiti (élève studieux mais franchement turbulent) samia bacha et son « spécialiste maison » m. mezala journaliste au jeune indépendant (excellents doivent monter à la classe supérieure) le reste c’est de l’ordre de la hchouma internationale et même interplanétaire , ils polluent l’image de notre pays au moins autant que les terroristes du gia ! Des débiles mentaux sans aucun professionnalisme, sans culture et même qu’ils ne comprennent pas à quoi ces 2 mamelles de la respectabilité servent ! bref à l’image d’un peuple sous éduqué, martyrisé, autoritaire devenu franchement pathétique aux yeux du monde entier!!!




    0



    0
    Djamel
    11 octobre 2013 - 23 h 20 min

    L’ENTV a été saboté par HHC
    L’ENTV a été saboté par HHC qui a contribué à la vider de sa substance en provoquant le départ de plusieurs centaines de ses meilleurs cadres. Ils ont servis à lancer El Djazira qui a ensuite été utilisé contre notre pays!
    Rien que pour ça, HHC doit être poursuivi pour haute trahison au lieu d’être remercié par un poste d’ambassadeurs en Tchéquie !




    0



    0
    Maysar
    10 octobre 2013 - 20 h 46 min

    Pour Tahar Ouettar, j’ai
    Pour Tahar Ouettar, j’ai presque envie de dire tant pis pour sa tronche , car il est lui même adepte de la pensée unique , et de la censure de tous ceux qui ne brossent pas dans le sens du poils des islamo-baâthistes !




    0



    0
    Yac
    9 octobre 2013 - 22 h 50 min

    Franchement l’entv une chaîne
    Franchement l’entv une chaîne qu’on ne doit regarder qu’en cas de constipation . Mais pour tahar outtar c’est bonne chose qu’il sombre dans l’oubli . Car moi je n’oublie pas qu’il a était le premier a ce réjouir de la mort d’un autre tahar beau coups plus tahar et illustre que lui ( djaout) car ce tahar là ne s’oublie jamais




    0



    0
    zaki
    9 octobre 2013 - 22 h 19 min

    L’ENTV censure Mustapha
    L’ENTV censure Mustapha Boudina et l’écrivain Tahar Ouettar ! LA SECTE ENTV A CENSURE BOUTEFLIKA LORSQU’IL ALLAIT SE RELEVER DE SA CHAISE YA OUEDI,l’entv n’est pas une entreprise c’est une secte ya latif.




    0



    0
    Anonyme
    9 octobre 2013 - 17 h 46 min

    Si l’ENTV censure même ses
    Si l’ENTV censure même ses propres (…) de l’impérialisme arabe comme Ouettar c’est qu’elle est dans une situation de stress absolu. cette chaîne ? je ne l’ai pas regardé depuis 30 ans. Il m’est arrivé de regarder toutes les chaines du monde va savoir pourquoi celle là je ne peux pas la supporter plus de deux seconde c’est à dire le temps necessaire pour l’identifier.




    0



    0
    Abou Stroff
    9 octobre 2013 - 13 h 00 min

    « Nombreux sont ceux qui, à
    « Nombreux sont ceux qui, à l’image de Mohamed Zaoui, s’en plaignent et s’interrogent sur les motifs de ce rejet, au moment où cette même télévision achète, en devises fortes, des produits étrangers de piètre qualité et destinés à endoctriner ou abrutir un public ». dixit Sarah L. pourquoi se pose t on des questions alors que la réponse est dans le texte? l’entv a pour mission principale d’endoctriner et d’abrutir le public algérien. malheureusement pour nos augustes dirigeants (et à leur tête notre bienaimé fakhamatouhou national) qui vivent dans une bulle hermétique, le public est beaucoup plus intelligent qu’ils ne le croient. d’ailleurs, c’est parce que nous sommes relativement intelligents que nous rigolons sans retenue quand l’entv de bouteflika nous montre bouteflika (diminué par la maladie) présidant un conseil des ministres fictif ou donnant des instructions et des directives à sellal (jeune premier plein de vie) et à gaïd (qui arrive, selon la rumeur, à manger un agneau au petit-déjeuner). heureusement que la télé de bouteflika nous fait marrer, autrement comment pourrons nous oublier, pour un instant, la m…. dans laquelle nous pataugeons.




    0



    0
    Leila Bounafa
    9 octobre 2013 - 12 h 26 min

    Des centaines de millions de
    Des centaines de millions de dollars sont jetés par la fenêtre, au profit d »une maffia qui ne connait rien de l’audiovisuel, des techniques, de la publicité, de la mise en valeur du pays et de sa population. Depuis 1962 ils sont la présent comme un cancer, de père en fils , des familles , des amis, des femmes de, et des amis de.. Résultats nous avons une télévision du Bangladesh avec des demeurés qui croient leurs propres conneries. même l’image est fade et sans couleurs!

    Je vois des pseudos réalisateurs faire des clips et des films que personnes n’a envie de regarder ou de voir tellement cela n’a ni queue ni tête. Le pire ils se permettent de déplacer du matériel et des cars de régie valant des millions!

    Ou est le responsable de ce massacre? Ou est ce pseudo ministre de la communication? Ou est ce gouvernement? Après on s’étonne que certains viennent nous enlever le pantalon comme des sous développés à cause d’une minorité de voleur et de filous?




    0



    0
    vrirouche
    9 octobre 2013 - 11 h 40 min

    2 propositions à l’ENTV : 1-
    2 propositions à l’ENTV : 1- documentaire sur la colonisation de l’Afrique du Nord par Okba Bnou Nafa et ses sanguinaires
    2- Résistance des guerriers Berbères à leur tête Kahina et Koceila pour défendre LEUR TERRITOIRE des envahisseurs Béni Hillal ……Lequel sera diffusé , rectifié, manipulé, orchestré ???? Devinez lecteurs avertis ? Réconfortez les vérités historiques fait baisser leur caquet , s’ils en ont !!!!!!




    0



    0
    chikhna
    9 octobre 2013 - 10 h 41 min

    Comment voulez-vous qu’on se
    Comment voulez-vous qu’on se prive des chaines satellitaires étrangères alors que la notre continue à gérer la boite archaïquement en faisant fi de la mondialisation du domaine de la communication et de l’offensive des programmes propagandistes des pays étrangers via satellite. Nos responsables de l’audio-visuel doivent y prendre conscience. Le feu est dans la demeure et il faut se résigner à laisser les compétences prendre la relève, il est temps.




    0



    0
    Anonyme
    9 octobre 2013 - 10 h 28 min

    l’ENTV et ses dirigeants se
    l’ENTV et ses dirigeants se substituent souvent aux pouvoirs publics dans ce pays ; Al jazeera n’est rien devant l’entv ;
    il faut croire que les « décideurs » sont souvent visés à tort car ceux qui font la pluie et le beau temps chez « EL YATIMA  »
    ce sont ces « responsables » de l’ombre qui s’approprient avec excès de zèle (le nationalisme , le patriotisme , la révolution et les intérêts suprêmes de la nation), à leur propre nom;




    0



    0
    Antisioniste
    9 octobre 2013 - 9 h 39 min

    Salamou 3alikoum
    @ 00213, je

    Salamou 3alikoum

    @ 00213, je crois que les deux font mal, seulement notre ENTV applique l’adage el hajra men 3and lhbab tefaha comme ont dit, mais il n’en demeure pas moi que c’est une hajra hbab ou pas. Il faut viré l’ensemble des administrateurs,, et laissé les techniciens et ingénieurs c’est des bon eux, contrairement a certains animateur/animatrice qui non aucune prestance, mais font semblant sans y croire eux/elles même.




    0



    0
    00213
    9 octobre 2013 - 8 h 58 min

    Qu’est ce qui fait le plus de
    Qu’est ce qui fait le plus de mal à l’Algérie, Al Jazeera ou l’ENTV ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.