Des visas mauritaniens pour les hadjis algériens ?

Le visa pour le hadj fait l’objet d’un marchandage pas du tout «catholique». Alors que chaque Etat musulman dispose d’un quota défini selon la taille de sa population, la Mauritanie a eu un surplus de places qu’elle aurait vendu à des prétendants au pèlerinage d’autres pays dont l’Algérie. Cette information aux allures d’un scandale a été révélée par Abdelfattah Mourou, membre du mouvement tunisien Ennahda. Lors de son passage jeudi 10 octobre sur le plateau de télévision de la chaîne Nessma, Mourou a indiqué que 600 visas mauritaniens pour le hadj ont été cédés à des Tunisiens et 4 400 autres ont été vendus, entre autres, en Algérie, en Libye, en Belgique et en France. Le gros aurait été cédé aux Algériens. L’invité de Nessma parle de quelque 1 200 visas mauritaniens refilés à des Algériens. Abdelfattah Mourou n’a pas expliqué la procédure suivie pour effectuer de tels transferts. Il n’a pas confirmé si ces visas ont été cédés par la voie officielle ou par des circuits détournés. Il explique cependant qu’en Tunisie, ce transfert de visas a été effectué à travers les agences de voyages. Abdelfattah Mourou a défendu bec et ongles ces agences, attestant en sa qualité de juriste que ce qu’il convient désormais d’appeler «l’affaire des visas mauritaniens» n’a rien de suspect. Cet islamiste tunisien a souligné que les visas en question sont légaux et qu’il est d’usage que des visas étrangers soient accordés dans le cas du hadj à des citoyens de nationalités différentes, car, au bout du compte, tous les visas pour le pèlerinage sont octroyés par les autorités saoudiennes et distribués par la suite aux différents pays concernés du monde entier, a souligné le religieux tunisien. D’après lui, c’est un agent mauritanien chargé de choisir une agence de voyages tunisienne pour le transfert des hadjis de son pays jusqu’en Arabie Saoudite (étant donné qu’il n’existe pas de vol direct de la Mauritanie à Djeddah) qui a proposé à cette même agence de lui céder 600 visas puisés dans le quota mauritanien au profit de Tunisiens. Mais cela n’explique pas tout. Si ces visas ont été proposés à des Algériens de la même manière, cet agent mauritanien a-t-il agi au nom du gouvernement de son pays ? Ou a-t-il mené cette opération de manière clandestine avec la complicité d’individus au sein de l’administration mauritanienne ? Cette affaire n’a pas révélé tous ses secrets. La réduction des quotas de pèlerins de chaque pays, décidée par l’Arabie Saoudite en raison des travaux en cours à la Mecque, a pu encourager ce commerce d’un genre nouveau.
Sonia Baker

Comment (7)

    chikhna
    13 octobre 2013 - 8 h 06 min

    Pourquoi priver des musulman
    Pourquoi priver des musulman d’accomplir le rite de hadj alors que des visas sont disponibles, autant en faire bénéficier les non chanceux au tirage au sort pour peu que la vente de ces visas ne se fasse pas à des prix excessifs.




    0



    0
    Anonyme
    13 octobre 2013 - 2 h 40 min

    en parlant du droit
    en parlant du droit international je me réfère uniquement aux entrées et sorties à l étranger cela veut dire que l’ensemble des ces visas rétrocèdes sont non réglementaires et peuvent faire l objet pour leur titulaire d un refoulement aux frontières sachet que devant le bakchiche ces agences ne reculent devant rien




    0



    0
    Horizon
    12 octobre 2013 - 12 h 52 min

    @ Anonyme (non vérifié) | 12.
    @ Anonyme (non vérifié) | 12. octobre 2013 – 11:53

    Envoyer des drones dans des pays musulmans souverains pour tirer des missiles sur des civiles enfants femmes font partie du plus grand nombre des victimes .
    Cela est-il réglementaire le droit internationale n’est-il pas bafoué , contourner , mis de côté , négliger avec mépris par ceux qui veulent l’imposé par le sang à d’autres nation et peuple.
    S’il vous plait faite fonctionner vos neurone et mémoire.




    0



    0
    Anonyme
    12 octobre 2013 - 10 h 53 min

    Cela fait le bonheur de
    Cela fait le bonheur de certaines agences dites touristiques mais je suppose que cela n est pas réglementaire du point de vue droit international




    0



    0
    Horizon
    12 octobre 2013 - 9 h 08 min

    Salem Alikoum
    Pourquoi

    Salem Alikoum

    Pourquoi polémiquer sur un sujet qui ne le mérite pas .
    Ou est le mal à cela .
    Combien de gens ont par ce moyen pus partir accomplir leur pèlerinage.
    Cessez de basculer dans le halam le koufr .
    Allah par ça grâce et sa volonté il a voulu et permis à des gens qui n’avaient aucune intention de commettre de l’illicite.
    Vous créez et voyez du mal partout la ou il y en à pas .
    Ce personnage qui a vendu ces places nous devrions l’inviter sur un plateau de télévision et le remercier pour son geste de partage .
    Ces intentions intérieur si elle sont saines ou pas saines ne regarde que Allah Soubhanou Ouoi Tahala .
    Posez la question aux pèlerins à leur retour de la Mecque .
    Ils vous répondrons en souhaitant énormément de bien pour cet homme qui était une providence d’Allah Soubhanou pour eux .
    Et si ils pouvaient ces pèlerins tous l’inviter à manger chez eux par geste de gratitude ils le feraient tous avec un grand plaisir.
    Pourquoi en sommes nous arrivés à cela .
    Il faut regarder du côté des monarques yaoudites qui emmerde les pays qui leur sont hostile par leur peuple et leur politiciens.
    La Mecque et le devoir du pèlerinage pour les musulmans ne leur Appartient pourtant pas et fait parti des cinq pilier de l’Islam pour tout musumans.
    Ils en font pourtant une monnaie de chantage et de punition pour ceux qui les dénoncent pour leur actes criminels qu’ils commettes à travers le monde par le financement des guerres civils dans les pays Arabes.
    Revenez sur le droit chemin et cesser de voir un bien pour un mal.
    Salem Alikoum




    0



    0
    Fouadz
    11 octobre 2013 - 19 h 25 min

    Rien d’etonnant quand il
    Rien d’etonnant quand il s’agit d’un pays qui pour quelques dollars en plus a autorise l’ouverture de l’Ambassade de l’Etat Sioniste a Noukchott.




    0



    0
    salim
    11 octobre 2013 - 15 h 01 min

    La tchipa, messieurs regardez
    La tchipa, messieurs regardez la réalité en face.

    Ils ont bien crée pour le Hadj des villa VIP pour ceux qui ont les moyens. Alors que la nature du Hadj est de partir simple prier avec ardeur et se vouer tout entier à Dieu dans la simplicité.

    Et ces villas rappellent la djahilia.

    Alors s’il y a ces villas VIP pourquoi n’y aurait il pas des billets VIP pour ceux qui ont les moyens de casquer.

    Du hadj qui est une obligation religieuse certains en veulent faire une obligation commerciale, comme ce qui s’est passé pour le hallal en Europe

    http://oumma.com/145448/un-eminent-religieux-koweitien-alerte-contre-hajj-vip




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.