14 000 enseignants irlandais boycottent l’Etat d’Israël

Un syndicat d’enseignants irlandais, Theatcher’s Union of Ireland (UTI), vient d’adopter une proposition appelant à rompre toute relation académique avec l’Etat d’Israël, accusé de pratiquer l’apartheid dans les Territoires occupés, rapporte le journal israélien Maariv, dans son édition de dimanche, citant des sources britanniques. Cette organisation syndicale, qui compte 14 000 adhérents, appelle tous les enseignants d’Irlande à cesser «toute coopération mutuelle dans les domaines pédagogique et culturel avec l’Etat hébreu, y compris les échanges d’informations et d’étudiants, et toute coopération dans le domaine de la recherche». Une autre mesure vise à demander aux fonds de pension du syndicat de se désinvestir de toute entreprise qui profiterait de l'occupation en Palestine, «jusqu’à ce que cet Etat décide de mettre fin à l’embargo illégal qu’il a imposé sur la bande de Ghaza, à l’occupation tout aussi illégale de la Cisjordanie et se décide à se soumettre aux règles du droit international et aux résolutions des Nations unies» relatives au conflit. Le syndicat des enseignant irlandais est bien la première organisation au sein de l’Union européenne à prendre l’initiative de boycotter Israël. Elle coïncidait avec le meurtre de deux jeunes Palestiniens, prouvant ainsi, selon le porte-parole d’UTI, «la nature raciste» de l’Etat d’Israël.
Sarah L.
 

Comment (2)

    Réalité
    8 avril 2013 - 19 h 36 min

    14 000 enseignants irlandais
    14 000 enseignants irlandais boycottent l’Etat d’Israël.
    UNE NOUVELLE GÉNÉRATION QUI HONORE LES IRLANDAIS.




    0



    0
    05000
    8 avril 2013 - 10 h 57 min

    J’ai toujours eu de la
    J’ai toujours eu de la sympathie pour les Irlandais 🙂




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.