La commission pour la révision de la Constitution installée

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a procédé, aujourd’hui lundi, à Alger, à l'installation officielle de la commission d'experts chargée d'élaborer l'avant-projet de loi sur la révision constitutionnelle. La mise en place de cette commission a été décidée par le président Bouteflika, en la chargeant de remettre les résultats de ses travaux «dans les plus brefs délais», a indiqué dimanche un communiqué de la présidence de la République. Elle est composée de professeurs d'universités, dont une femme, Faouzia Benbadis, «tous connus pour leur compétence et leurs qualités morales», a souligné la même source. Il s'agit d'Azzouz Kerdoun, en sa qualité de président, de Faouzia Benbadis, Bouzid Lazhari, Ghaouti Mekamcha et Abderrazak Zaouina, en leur qualité de membres. L'avant-projet de loi sur la révision de la Constitution «devra s'appuyer, à la fois, sur les propositions retenues des acteurs politiques et sociaux et sur les orientations du président de la République, en vue de leur traduction en dispositions constitutionnelles», a précisé le communiqué de la présidence de la République.
R. N.
 

Commentaires

    Walho
    8 avril 2013 - 16 h 24 min

    Il l’a bien violée pour
    Il l’a bien violée pour ouvrir la voie à son troisième mandat . De son plein gré . Sans demander l’avis de quiconque . Une ordonnance signée de sa propre main a suffi . Ensuite il a acheté avec l’argent du peuple les députés qui n’en demandaient pas autant et n’en croyaient pas leurs yeux en voyant leur compte en banque gonfler soudainement comme par enchantement . Jusqu’à Si H’mimed qui est allé lui aussi de son  » la constitution n’est pas le Coran  » . Brosser dans le sens du poil . Spécialité des retourneurs de veste . Et puisque mayehchemch , la gifle à été cinglante pour lui . Dépareillé comme un vulgaire malotru . Bien fait pour vous Ya Si H’mimed comme aurait dit Ba Mostefa Allah yerhmou . La populace , elle , ne comprend pas pourquoi cette demande pressante de révision de la constitution car tout ce qui est fait dans ce pays dans la précipitation fait partie de l’esbrouffe et de la prestidigitation politique . Il n’a qu’à signer une autre ordonnance et le tour est joué . Ainsi ce pauvre pays fera l’économie d’un référendum constitutionnel et mettra de côté l’argent qui devra y être dilapidé et le garder pour les dures années qui pointent à l’horizon . Les ventrus de l’ADMINISTRATION , diplômés es-urnes bourrées en seront pour leur frais . Et il évitera à papy DOK le dilemme du taux de participation à communiquer . Il éxiste bien une présidence à VIE . Et ce , sans limitation de mandats . Zaama nta tssog . Yak H’mida yalaab wyerchem .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.