Karim Djoudi explique les raisons de la dépréciation du dinar

Le dinar algérien «s'appréciera à nouveau» dans les prochains mois après une dépréciation d'environ 9% par rapport à la monnaie européenne opérée depuis le mois de juin, a affirmé aujourd'hui lundi à Alger, le ministre des Finances, Karim Djoudi. «Selon nos prévisions, il y aura (dans quelques mois, ndlr) un taux d'inflation de 4% voire moins et le dinar va s'apprécier à nouveau», a-t-il déclaré en marge de la présentation du projet de loi de finances 2014 devant l'Assemblée populaire nationale. La dépréciation de la valeur du dinar par rapport à l'euro et au dollar est le résultat du différentiel entre le taux d'inflation en Algérie et celui enregistré dans le reste du monde, a expliqué le ministre. Il s'agit d'«un cas de dépréciation car le marché a enregistré, par le fait de la Banque d'Algérie, le différentiel de l'inflation en Algérie et le reste du monde (en Europe et aux Etats-Unis)», a-t-il souligné. Toutefois, cette tendance «pourrait être inversée prochainement», a estimé le ministre. Compte tenu du fait que ce différentiel ira en se réduisant au cours des prochains mois, a-t-il poursuivi, «la valeur du dinar devrait, de mon point de vue, enregistrer cette réduction du différentiel de l'inflation et reprendrait de la valeur». Selon M. Djoudi, un recul du taux d'inflation est déjà constaté. «En décembre 2012, l'inflation était de 8,9% et en août 2013, le taux a baissé à 4,4% puis à 4,1 % en septembre», a-t-il avancé.
R. N.

Comment (13)

    Inspektor TAHAR
    29 octobre 2013 - 19 h 22 min

    Karim Djoudi explique les
    Karim Djoudi explique les raisons de la dépréciation du dinar…Une inflation galopante depuis l augmentation du prix des hydrocarbures. Aucun controle efficcace du ministere des finances…qui ne joue que le role d un comptable mais pas d un economise. La demande de tout produit excelle cette de l offer egalement. On cree des emplois avec des revenue et pouvoir d achat, , on ne produit presque rien les citoyens achetent et consomment des produits qui proviennent preseque tous de l etranger. Il faut s attaquer a l inflation d’abord.




    0



    0
    selecto
    29 octobre 2013 - 14 h 51 min

    @Hocine Medea,
    Concerant

    @Hocine Medea,

    Concerant Rachid Nekkaz je ne suis pas d’accord avec vous, dans son programme il appel à l’ouverture des frontières avec le Maroc, d’ailleurs en France il se présente en tant que « Maghrébin », après avoir échoué à avoir les signatures nécessaires pour se présenter aux dernières élections présidentielles françaises il veut tenter sa chance en Algérie en croyant que les Algériens sont des imbéciles.
    Il ne faut pas croire tout ce qu’il raconte dans la presse algérienne.




    0



    0
    Abou Stroff
    29 octobre 2013 - 14 h 25 min

    la dévaluation du dinar est
    la dévaluation du dinar est un moyen imparable pour siphonner les augmentations de salaire que n’a cessé d’octroyer, depuis des années, notre bienaimé fakhamatouhou national (propriétaire de l’algérie et des algériens) à la plèbe pour la calmer et pour qu’elle évite de couper les routes, d’une part et pour lutter contre la hausse vertigineuse des importations d’autre part. quant aux différents chiffres que présente djoudi (dont le père était un grand ami de notre bienaimé fakhamatouhou national), ils ne représentent rien puisqu’il n’y a pas d’institution autonome s’occupant des statistiques. djoudi peut balancer n’importe quelle figure, personne ne peut le contredire, n’est ce pas?




    0



    0
    Anonyme
    29 octobre 2013 - 13 h 57 min

    La dépréciation de la monnaie
    La dépréciation de la monnaie nationale n’est que l’aboutissement d’une politique monétaire inappropriée et sans vision aucune, c’est à dire à l’emporte pièce. Des décisions bureaucratiques sont prises à l’aveuglette au lieu et place d’une étude efficiente des lois de la finance.




    0



    0
    Hocine Medea
    29 octobre 2013 - 12 h 31 min

    Kamel Benkousa et Rachid
    Kamel Benkousa et Rachid Nekkaz sont de vrais patriotes. Ce sont les deux seuls vrais hommes à avoir jeté leurs passeports à la figure de François hollande et ses incompétents! Si ces deux hommes se présentent aux éléctions Algériennes 2014 je voterais avec mes mains et mes pieds pour eux! Bravo à eux deux pour leurs gestes et leurs patriotisme!

    Vive l’Algérie




    0



    0
    anonyme
    29 octobre 2013 - 11 h 40 min

    Kamal Benkoussa est un
    Kamal Benkoussa est un authentique Algérien, un vrai F’hal que j’ai vu à Constantine lors d’un séminaires sur la finance mondiale à des étudiants et des professeurs. Cela ne m’étonne pas que ces malades mentaux veulent l’embaucher, vu ses qualités et ses compétences. En tout cas j’ai eu le plaisir de discuter 3 minutes avec lui. Et je vous assure je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi sympa et fier de son Algérianité! Dommage nous sommes gouvernés par des incompétents et des clanistes!




    0



    0
    Patchwork
    29 octobre 2013 - 7 h 20 min

    Il y a un spécialiste trader
    Il y a un spécialiste trader et économiste qui répond au prénom et au nom de Kamel Benkoussa, qui vient de refuser les propositions de la plus grosse banque Qatari, et un contrat en or du prince Walid bin talal le milliardaire Saoudien. Ce monsieur continue de se balader de télé en télé en Algérie, sans que que personne au gouvernement n’ouvre les yeux, pour le mettre à la place de ce ministre incompétent et inexpérimenté répondant au nom de Djoudi! Quelle honte! Le Djoudi à fait des études banales mais n’a eu aucune grande vraie responsabilité, c’est un joueur de bilboquet! Barkawna men el festi!




    0



    0
    Anonyme
    28 octobre 2013 - 20 h 26 min

    je dis aux algeriens rien ne
    je dis aux algeriens rien ne changeras dans ce bled le petrole a 9 dollars vivant et 150 dollars vivant tres tres tes tres pauvres votez ou ne pas voter aucun changement tand que les memes visages au pouvoir a vous de juger???????
    rabi yahmi l’algerie des denausaures et les grands corompus du monde
    benflis peu etre a con ditions dassainir les brosseurs et les grands collés avec de patex a vie dans le pouvoir rabi yarham chouhada et protege notre pays du printemps du pouvoir et les chefs des 60 partis agres de l’etat
    rabi ijibha fi assaouab et merci a tous les algeriens




    0



    0
    00213
    28 octobre 2013 - 19 h 56 min

    Même les annonces de ventes
    Même les annonces de ventes en Algérie sont libellées en euros.
    .
    Grosso-modo, une personne qui avait 10 millions de dinars dans son compte il y a quelques semaines a perdu la valeur d’1 millions de dinars grâce aux épiciers qui gèrent l’économie du pays.
    .
    De moins en moins de personnes épargnent en dinars, non pas parce que la valeur unitaire est « faible » mais parce qu’elle ne fait que dégringoler depuis 40 ans et les indicateurs laissent penser que cela va fortement continuer contrairement à ce qui est avancé.
    .
    Déprécié une monnaie est une technique qui permet de booster les exportations mais vu qu’on importe tout, cela va créer encore moins de confiance dans notre monnaie de singe.




    0



    0
    AL
    28 octobre 2013 - 19 h 46 min

    qu’en pensent nos députés et
    qu’en pensent nos députés et autres sénateurs ? en plus du salaire, des avantages ils obtiendraient -parait-il-une voiture de haut de gamme de 4 Millions de DA !!!
    ce n’est plus des poches qu’ils leur faut mais des sacs à dos !
    alors que ces haros que sont les anciens condamnés font la grève de la faim (lu sur le site d’un journal)
    quelle honte et toujours les explications qui n’expliquent rien !




    0



    0
    Brahim Haddou
    28 octobre 2013 - 19 h 01 min

    la monnaie nationale n’est
    la monnaie nationale n’est pas dépréciée jusqu’à en devenir insignifiante, comme le prétend certaines langues rares. au vu du cours actuel, 200 dinars par exemple n’equivaut plus à 2 euros comme ce fut le cas auparavant. depuis 1 ans et demi, le dinar commence tout doucement à réhabiliter sa valeur d’antan. il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut rien voir.




    0



    0
    Anonyme
    28 octobre 2013 - 18 h 21 min

    le malheur de ce pays c’est
    le malheur de ce pays c’est que même les problèmes essentiellement techniques sont arbitrés de façon politique et systématiquement ;




    0



    0
    zarzor
    28 octobre 2013 - 18 h 06 min

    نعم!!! إلا أن يتم فرض قيمة
    نعم!!! إلا أن يتم فرض قيمة الدينار بالقوة مع الشكر والابتسامة منذ عام 1979




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.